Appel aux blessé-e-s par Flashball et LBD 40mm des manifs du 1er mai

2 mai 2017 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Contrairement à ce qui a tourné en boucle sur l’ensemble des médias, le bilan des violences d’hier ne se résume pas à six policiers blessés : de nombreux manifestantEs ont eu à subir une violence policière particulièrement brutale, comme en témoignent les nombreuses photos ou vidéos qui ont circulé sur les réseaux sociaux. Une assemblée des blesséEs s’est constituée, voici leur appel.

En ce 1er mai plus de 200 000 personnes ont défilé dans toute la France. À Paris, la manifestation a rassemblé 60 000 personnes et a encore une fois subi la violence policière.

Sur les réseaux sociaux, on peut voir circuler des images terribles d’une mare de sang, de brûlures de grenades lacrymogènes sur plusieurs centimètres et d’hématomes violacés, peut-être qu’une ou plusieurs personnes ont été touché par des tirs de flash-ball ou LBD 40mm.

L’assemblée des blessé-e-s lance un appel à ces personnes afin de pouvoir entrer en contact, pour qu’elles ne restent pas seules et qu’elles soient soutenues. Quel que ce soit le choix : de rester anonyme, de médiatiser la blessure, de porter plainte ou de trouver d’autres moyens de réagir, ce réseau existe aussi pour aider, parler et se soutenir mutuellement.

De plus, il est important pour nous de préciser que ces armes sont des armes de guerre et qu’il n’y a pas de « petites » blessures. D’un tir tendu au visage à un hématome à la jambe, il est important de ne pas banaliser ces blessures, elles doivent être dites car elles font parties de l’arsenal militaire du maintien de l’ordre et sont un des moyens de la violence policière.

Sur notre site, vous pouvez trouver des conseils pour les personnes blessées à l’hôpital, pour les proches ou encore si vous voulez porter plainte.

Pour prendre contact avec l’assemblée : https://assembleedesblesses.antirep.net/

Mail : assembleedesblesses @ riseup.net
Tel : 06.56.82.00.01

À diffuser largement !

L’assemblée des blessé-e-s.

Laisser un commentaire »