Toulouse : soutien au lieu alternatif la Chapelle

13 avril 2017 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Le 15 octobre 2016, dans le cadre du festival antifasciste organisé par l’Union antifasciste toulousaine, la Horde avait animé à la Chapelle une présentation-débat autour de la situation de l’extrême droite actuelle et de l’histoire de l’antifascisme contemporain. Nous avions ainsi pu profiter de ce lieu culturel assez exceptionnel pour présenter notre diaporama dans les meilleures conditions, grâce aux membres de l’Atelier idéal présents ce jour-là. Or les lieux à la jonction du culturel et du politique, comme la Chapelle à Toulouse ou l’Étincelle à Angers, sont aujourd’hui menacés : nous invitons nos lectrices et nos lecteurs à les soutenir, afin que continuent à perdurer des espaces de rencontres, d’échanges et de partage, sans lesquels note action politique peinerait à s’exprimer. Voici donc un texte de présentation de l’Atelier idéal, avec à la fin un appel au don.

Lieu d’expérimentation sociale, politique et culturelle existant à Toulouse depuis 1993, La Chapelle est en passe de réussir le pari de sa pérennisation. Après des années de lutte contre les tentatives d’expulsion de l’Archevêché, après d’autres années de négociation âpre avec la Mairie de Toulouse (devenue propriétaire en 2009), un accord de principe a enfin été trouvé pour garantir à la fois la pérennité du lieu et le maintien de l’autonomie du projet associatif qui y est mené depuis 24 ans bientôt !

Festivals, assemblées populaires, résidences artistiques, conférences, théâtre, éducation populaire, relais des luttes… La Chapelle accueille tout ceci aujourd’hui malgré la précarité de sa situation. Durant ces 24 années, plusieurs dizaines de milliers de personnes, des centaines d’associations et plus d’un millier d’artistes ont fréquenté ce lieu unique en son genre. La Chapelle a démontré son importance comme lieu culturel propice à l’expérimentation et l’émergence artistiques bien sûr, mais aussi comme un lieu de rencontre et d’éducation populaire créateur de lien social, et comme un lieu différent favorisant les expressions politiques alternatives.

LA CHAPELLE lance ainsi un financement participatif pour parvenir à un rachat collectif de ce lieu ouvert à toutes et à tous !

Nous nous apprêtons à signer un bail emphytéotique de 40 ans en même temps qu’une promesse de vente qui nous garantirait de pouvoir racheter le lieu à un prix fixe durant 5 ans. Nous cherchons donc à recueillir 200 000 euros : 100 000 euros pour les travaux de mise aux normes et 100 000 encore pour racheter collectivement le lieu !

Vous pouvez faire un don sur : https://www.helloasso.com/associations/la-chapelle/collectes/du-squat-au-rachat-collectif

Laisser un commentaire »