Toulouse : le FN aurait-il peur de Toulouse ?

12 avril 2017 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

L’Union Antifasciste Toulousaine a publié un communiqué concernant l’annulation du Meeting de Marine Le Pen à Toulouse : en complément, on vous invite à lire à ce propos le rappel de la lutte anti-FN dans la Ville rose dans les années 1980 que l’on a repris la semaine dernière.

MARINE LE PEN A-T-ELLE PEUR DE TOULOUSE ?

Marine Le Pen a annulé, dans la discrétion, son meeting prévu le 15 Avril au Zénith de Toulouse. Ce meeting, comme elle en fait dans toutes les grandes villes (Lyon, Nantes, Lille, Bordeaux, Toulouse, Marseille, Paris), devait avoir lieu une semaine avant le 1er tour des élections présidentielles et avait donc une importance particulière pour sa campagne.

Cette annulation relève pour elle d’une décision stratégique, tout comme celle de ne pas la justifier : un aveu d’échec. La peur d’une importante contre-manifestation médiatisée, de ne pas remplir le zénith de la 4éme plus grande ville de france, de ne pas parvenir à passer pour la candidate normale qu’elle aimerait être mais de révéler sa vraie nature : une candidate d’extrême-droite qui mobilise davantage contre elle que pour elle.

Cette annulation nous rappelle à toutes et tous que seule une opposition antifasciste déterminée et organisée face au Front National sera à même de lutter efficacement contre ce parti d’extrême-droite et ses idées qui pourrissent déjà ce pays.

Parce que la lutte contre ce parti ne se limite pas à ce cirque électoral qui n’en finit plus, la manifestation contre le Front National et la mascarade électorale est maintenue et aura lieu le Samedi 15 Avril, 15h à St-Sernin (Toulouse).

Contre l’extrême droite et la mascarade électorale : riposte populaire !

Laisser un commentaire »