Québec : premier festival contre le racisme

7 février 2017 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

À dix jours de l’ouverture du premier Festival contre le racisme de Québec, le comité organisateur souhaite dénoncer publiquement et avec force l’attentat perpétré le 29 janvier au Centre culturel islamique de Québec. Nous désirons offrir nos condoléances aux familles et aux proches des victimes. Nous souhaitons également signifier notre solidarité avec toutes les personnes de confession musulmane qui ont, elles aussi, été attaquées. Un tel déversement de haine ne fait malheureusement que trop de victimes collatérales.

Nous avons créé ce festival, car le terreau dans lequel émergent de telles démonstrations de haine existe depuis trop longtemps dans notre ville, dans notre pays. Cet environnement propice à l’apparition de comportements d’une extrême violence est complexe et plonge trop souvent ses racines jusque dans nos structures sociales, culturelles, historiques et économiques. Des politicien-ne-s qui jouent avec nos droits et libertés pour des considérations partisanes, des radios qui vendent la haine comme on vend des voitures, des marées de commentaires haineux dont on détourne le regard, des agressions à caractère haineux, des groupuscules d’extrême-droite et trop des gestes du quotidien dont on diminue l’importance pour ne pas avoir à regarder la situation en face. Nous ne pouvons plus faire comme si tout allait bien.

L’idée d’un festival contre le racisme est née d’un profond malaise : que ce soit les femmes autochtones, la communauté musulmane ou les réfugié-e-s syrien-nes, les victimes de préjugés et de discrimination religieuse, culturelle ou raciale se multiplient autour de nous. Ne rien faire devant les injustices vécues quotidiennement par des ami-e-s, des membres de notre famille, des membres à part entière de notre communauté, voilà ce que nous ne pouvons plus laisser aller. Nous voulons donc combattre ces injustices par des gestes concrets. Le Festival n’est qu’un de ces gestes. À travers la fête et la musique, nous souhaitons ouvrir un espace rassembleur et porteur d’un message fort de solidarité et de lutte contre le racisme, l’intolérance et la haine.

Le Festival contre le racisme n’a évidemment aucun objectif commercial, toutes les personnes impliquées le font bénévolement et tous les artistes ont généreusement accepté de se produire gratuitement. C’est pourquoi le Festival fera don de tous ses éventuels profits au Centre multiethnique de Québec, un organisme dont la mission est d’accueillir les immigrantes et immigrants de toutes catégories afin de faciliter leur établissement, de soutenir leur adaptation et leur intégration à la société québécoise et de favoriser leurs accès à de meilleures conditions socio-économiques.

Le comité organisateur du Festival encourage la population à lutter au quotidien contre le racisme et, en ce sens, réitère son invitation à participer aux diverses activités qui auront lieu à Québec du 16 au 18 février. Nous joignons notre voix au Regroupement d’éducation populaire en action communautaire pour lancer un appel à la mobilisation le 18 février à 13h devant l’Assemblée nationale du Québec. Nous invitons également les organismes qui souhaitent appuyer publiquement cette manifestation à nous écrire.

Finalement, nous souhaitons remercier toutes les personnes (et elles sont nombreuses) qui continuent de nous proposer leur aide via les médias sociaux.

Laisser un commentaire »