États-Unis : « Disrupt J20 », J-6 – mobilisation antifa contre le « Deploraball »

14 janvier 2017 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

L’Anti-fascist Coalition de Washington DC organise une contre-manifestation pour s’opposer au « Deploraball » ((Le nom de cet événement est une allusion au mot (« déplorable ») utilisé par Hilary Clinton le 9 septembre 2016 pour désigner les gens «racistes, sexistes, homophobes, xénophobes, islamophobes», et que l’art Right, comme à son habitude, à repris à son compte.)) , un bal organisé en l’honneur de Donald Trump le 19 janvier prochain par des militants de l’Alt Right dans la capitale américaine. En voici l’appel traduit par nos soins, ainsi que la version originale :

Laisserons-nous des suprémacistes blancs, des sexistes défendant la culture du viol et des fascistes faire la fête dans notre ville ? Sûrement pas. Quand ces gens se rassembleront pour célébrer leurs manières franchement déplorables, nous protesterons.

Des membres de l’Alt Right organisent un bal chic, pour danser dans les rues de DC afin de fêter la victoire nauséabonde de leur agresseur sexuel en chef, Donald Trump. Parmi les invités vedette[1], on trouve :

De gauche à droite : Mike Cernovich, Lauren Southern et Milo Yiannopoulos. Tout un programme…

– Milo Yiannopoulos, qui a mis en cause le « gamergate » manifestement sexiste dénoncé sur Twitter, réseau social dont il a été exclu après son flots d’injures sexistes et racistes à l’encontre de l’actrice Leslie Jones (Ghostbusters) ;

– Mike Cernovich, qui a prétendu que le viol n’existait pas, qui a fait circuler des rumeurs sur la santé de Hilary Clinton et qui par ailleurs déteste les immigrés ;

– Lauren Southern (leur alibi féminin), une bruyante antiféministe transphobe ;

– une foule d’experts en mensonges et de fascistes qui fournissent en infos bidons Breitbart, Infowars, Fox News et le côté le plus obscur des Républicains.

Nous sommes choquéEs que ce groupe, le pire du pire, soit accueilli par le National Press Club. Ces individus déplorables ont démontré qu’ils n’ont rien à faire de la vérité, qu’ils harcèlent pour arriver à leurs fins, et attendent de Trump qu’il mette violemment à terre les immigrés, les musulmans, les gens de couleur, les femmes et la gauche.

Nous devons défendre un monde de diversité et d’équité. Nous devons défendre un monde basé sur l’amour et la justice, et non sur la peur. Nous devons défendre la reconnaissance de nos différences mutuelles, et non la ségrégation et l’ignorance.

Nous devons lutter contre le racisme, l’islamophobie, le sexisme et toutes les formes d’oppression. Aussi, nous en appelons à la conscience de toutes et tous pour protester et aider à envoyer un message à Trump et son administration, à ses soutiens : on vaut mieux que ça, et nous n’accepterons jamais cette haine dans notre capitale.

La promotion du bal reprend un montage diffusé sur les réseaux sociaux par Donald Trump junior…

Cette investiture aura très certainement une très importante couverture médiatique, et il y aura beaucoup de caméras. Nous demandons que les contre-manifestantEs ne soient à l’initiative d’aucune violence, mais se protègent mutuellement et pratiquent la self-défense. Essayez d’avoir toujours unE binôme, ou mieux, un grand groupe affinitaire. Restez en contact. Celles et ceux qui ne souhaitent pas se confronter directement peuvent garder leurs distances, et le reste d’entre nous peut s’assurer que les fascistes n’approcheront pas de trop près nos camarades et nos amiEs. Soyez spécialement vigilantEs vis-à-vis des personnes de couleur et des membres de communautés prises pour cible. Si quelqu’un est prisE pour cible, intervenez. Soyez créatif : réfléchissez à tout ce qui pourrait gâcher la soirée de nos ennemis, tout en vous préservant ainsi que celles et ceux qui sont autour de vous.

Cette contre-manifestation est organisée par la DC Anti-Fascist Coalition. Nous avons récemment organisé, avec succès, des manifestations contre le National Policy Institute, un « think tank » suprémaciste blanc. Nous pouvons rassembler 500 militants, et nous avons déjà pour publiquement et massivement dénoncé les fascistes de l’Alt Right. Faisons-le à nouveau, et démarrons la présidence de Trump comme il se doit.

La DC Anti-Fascist Coalition est un collectif antiraciste et antifasciste, unis selon ces principes :

Nous n’ignorons pas nos adversaires, nous nous opposons à eux ;

Nous ne comptons ni sur les flics, ni sur la justice : les flics participent du système d’oppression. Nous comptons sur nous-mêmes pour nous protéger, et nous luttons pour une véritable justice.

Dans le mouvement, nous avons des opinions et des approches différentes, mais nous sommes d’accord pour nous entraider.

Nous nous engageons à faire ce qui est nécessaire à la construction d’un large et puissant mouvement contre le racisme, le sexisme, l’antisémitisme, l’islamophobie, l’homophobie, la transphobie et toutes les discriminations contre les handicapes, les plus âgés, les plus jeunes, et toutes celles et tous ceux qui sont victimes d’oppression.

Nous voulons une société libre et sans classe, et nous avons l’intention d’y parvenir !

L’appel original :

Will we let white supremacists, rape-culture sexists, and fascists celebrate hate in our city? Absolutely not. When these people gather to promote their truly deplorable ways, we will protest.

Members of the Alt Reich are having a fancy ball, taking a smarmy victory lap through our DC streets to celebrate their sexual assaulter in chief, Donald Trump. Some of their featured guests include:

  • Milo Yiannopoulis, who waged the overtly sexist “gamergate” Twitter assault, and was banned from Twitter for his racist and sexist assault on Leslie Jones (from Ghostbusters)
  • Mike Cernovich, who said date rape does not exist, made up stories about Hillary Clinton’s health, and also hates immigrants
  • Lauren Southern (their token woman), a vocal transphobic anti-feminist
  • And a host of BS artists and Fascist fake news purveyors connected to Breitbart, Infowars, Fox News, and the shadiest parts of the Republican party

We are outraged that this group, the worst of the worst, is being hosted by the National Press Club. These deplorables have demonstrated they care nothing for truth, will harass and abuse to get their way, and wait for Donald Trump to come down hard on immigrants, Muslims, people of color, women, and the left.

We must stand for a world of diversity and equity. We must stand for a world based on love and justice, not fear. We must stand for a celebration of each other’s differences, not segregation and ignorance.

We must stand against racism, Islamophobia, sexism, and all forms of oppression. We call on people of conscience to protest and help send a message to the Trump Administration and his followers: We are better than this, and we will never accept this hate in our nation’s capital.

In this opening to the inauguration there will likely be a large media presence with many cameras. We ask that protestors, do not under any circumstances initiate any violence, but protect one another and practice self-defense. Always try to have a buddy; a larger affinity group is even better. Stay in touch. Those who do not wish to be directly confrontational can keep their distance, and the rest of us can make sure the fascists don’t get too close to our friends and comrades. Pay special attention to people of color and other targeted populations. If someone is getting targeted, get in the way. Be creative; think of what you can do that will ruin the enemy’s evening, while protecting yourself and those around you.

This protest is being planned by the DC Anti-Fascist Coalition. We recently organized successful protests against the white supremacist “think tank” National Policy Institute. Our events drew about 500 activists and led the way for massive public outcry against the Fascist Alt-Right. Let’s repeat that, and open the Trump presidency on the proper foot.

The DC Anti-Fascist Coalition is an anti-racist, anti-fascist coalition; united along these principles:

We confront, and do not ignore, oppressors

We don’t rely on the cops or the courts. Cops reinforce oppressive systems. We rely on ourselves to protect ourselves and fight for deeper justice.

Within the movement we have differing opinions and approaches, but we agree to support each other.

We commit to doing the necessary work to build a broad, strong movement against racism, sexism, anti-Semitism, Islamophobia, homophobia, transphobia, discrimination against the disabled, the oldest, the youngest, and the most oppressed people.

We want a classless, free society. We intend to win!

  1. Retrouvez une petite biographie en anglais des principaux protagonistes du Deploraball ici. []

Laisser un commentaire »