États-Unis : « Disrupt J20 », la mobilisation antifa contre l’investiture de Trump

12 janvier 2017 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Le 20 janvier, celui qu’on appelle aux États-Unis le « président élu » doit être investi dans ses fonctions à Washington DC. Jusqu’à présent, il a choisi son équipe, suscitant de nombreuses protestations. Parallèlement à ces préparatifs s’organise depuis plusieurs semaines une mobilisation de grande ampleur contre l’investiture de Trump. Cela fait suite aux très nombreuses manifestations qui ont lieu depuis le 8 novembre, et qui ont été relayées par les médias européens pendant quelques jours dans la continuité de la stupeur suscitée par les résultats de l’élection américaine. Jusqu’au 20 janvier, nous publierons quotidiennement des articles autour de cet événement. 

Pour refuser l’intronisation de Trump, c’est-à-dire l’instauration d’un régime d’un nouveau genre qui s’annonce ouvertement raciste, sexiste, ultra-libéral et sécuritaire (encore plus que les précédents) et reçoit le soutien de toute l’extrême droite américaine à qui il aura emprunté, pour sa campagne et, n’en doutons pas, dans sa gouvernance quotidienne à venir, quasiment tous ses mots d’ordre, un appel a été lancé par le DC Welcoming Committee, que nous relayons ici et dont nous donnons plus bas la teneur en français.

Le DC Welcoming Committee s’affirme contre toutes les formes de domination et d’oppression, raciste, de genre ou de classe, prône le consensus et la diversité des tactiques. Chacun-e doit pouvoir se joindre à la mobilisation pour agir à sa guise et sans risques. L’objectif premier est de perturber toutes les cérémonies, bals, etc., de paralyser la ville est ses transports, de permettre à tous ceux et toutes celles qui manifestent depuis le 8 novembre de se retrouver et de converger… mais aussi de faire la fête ensemble contre les fachos !

Le mode d’intervention du DC Welcoming Committee est l’action collective et directe, pour changer le cours des choses sans donner de pouvoir à une organisation ou à un intermédiaire quelqu’il soit. Il s’inspire de la résistance menée à Standing Rock contre le Dakota Access Pipeline, des blocages de rues et d’autoroutes faits par Black Lives Matter et également du mouvement Occupy Wall Street.

 

 

#Disrupt J20 Appel pour une mobilisation audacieuse contre l’investiture de Donald Trump le 20 janvier 2017

Vendredi 20 janvier 2017, Donald Trump sera investi des fonctions de Président des États-Unis

Nous appelons tous les gens de bonne volonté à nous rejoindre pour perturber ces cérémonies. Si Trump devait être  malgré tout investi, qu’il le soit derrière des portes closes, afin que soit montré le véritable visage de l’État sécuritaire sur lequel régnera Trump. Il faut qu’il soit bien clair pour le monde entier qu’une vaste majorité des gens aux États-Unis ne soutiennent pas la présidence et refusent de se plier à ses règles.

Trump représente la tyrannie, la cupidité et la misogynie. Il est le champion des néonazis et des suprémacistes blancs, de la police qui tue chaque jour les Noirs, les Latinos et les pauvres, des policiers des frontières racistes et des matons sadiques, du FBI et de la NSA qui surveillent vos téléphones et lisent vos e-mails.

Il est le présage de toujours plus de catastrophes climatiques, d’expulsions, de discriminations et de guerres sans fin. Il continue à nier l’existence des changements climatiques, en dépit de toutes les preuves, mettant en péril l’avenir de toute la race humaine. Le KKK, Vladimir Poutine, l’Aube dorée et Daesh ont tous salué sa victoire. Si nous laissons son investiture se dérouler sans nous y opposer, nous ouvrons la porte à l’avenir tel qu’ils l’envisagent.

Le succès de Trump confirme la défaite de la démocratie représentative. Au lieu d’utiliser le processus démocratique comme alibi de notre inaction, nous devons montrer qu’aucune élection ne saurait donner de légitimité à son programme. Ni les Démocrates ni aucun autre parti politique ou politicien ne nous sauveront, ils offrent juste une version édulcorée de la même chose. S’il doit y avoir un changement positif dans la société, ce sera nous, tou-te-s ensemble, qui l’initierons, par des actions collectives et directes.

Dès le premier jour, la présidence de Trump sera un désastre. #DisruptJ20 sera le début de la résistance. Nous devons prendre les rues et protester, bloquer, perturber, intervenir, faire des sit-ins, des marches, nous lever et faire plus de bruit  et de problèmes que l’establishment peut en supporter. La parade doit être stoppée. Nous devons délégitimer Trump et tout ce qu’il représente. Il est temps de prendre notre propre défense, celle des gens que nous aimons, et du monde qui nous accueille, comme si nos vies en dépendaient… car elles en dépendent.

À Washington DC

Washington ne sera pas hospitalière pour l’administration de Trump. Chaque corporation doit ouvertement prendre position et se déclarer avec Trump ou avec celles et ceux qu’il fera souffrir de ses mains. Des milliers convergeront pour montrer qu’ils résistent au régime de Trump. Réservez d’ores et déjà la date #Disrupt J20

À travers tous les États-Unis

Si vous ne pouvez pas venir jusqu’à Washington le 20 janvier, descendez dans la rue où que vous soyez. Nous appelons les camarades à organiser des manifestations et autres actions dans la nuit du 20 janvier. Il y a aussi un appel à la grève générale. Organisez une manifestation dans votre école. Travailleur-ses : faites-vous porter pâles et n’allez pas travailler. Pas de travail, pas d’école, pas de shopping, pas de ménage. #Disrupt J20

Dans le reste du monde

Si vous vivez hors des États-Unis, vous pouvez organiser une action devant l’ambassade des États-Unis, à une frontière, ou devant tout autre symbole du pouvoir néo-colonial. Notre mot d’ordre est de ne pas redonner sa grandeur à l’Amérique, mais à toute l’humanité et à la planète. #Disrupt J20

Passez le mot. Rejoignez la lutte. #Disrupt J20

Laisser un commentaire »