Genève : Un rassemblement antifasciste festif

14 novembre 2016 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur le site Renversé :

Le rassemblement convoqué aujourd’hui contre la venue du fasciste Alain Soral à Genève a été un plein succès.

geneve-rassemblement-anti-soralOn y a vu beaucoup de jeunes, des retraité-e-s, des syndicalistes ainsi que des habitant-e-s du quartier des Grottes. Des policiers étaient postés un peu partout dans le quartier, avec des fourgons anti-émeutes postés dans les rues adjacentes au rassemblement. Il serait intéressant de connaître le coût de cette « nasse souple » pour l’Etat de Genève, sachant que des policiers vaudois avaient même été dépêchés pour l’occasion. Cette démonstration de force déstiné à réprimer le moindre « débordement » des manifestants démontrent qu’il ne saurait exister, comme le prétendent les soraliens, de connivence entre les flics et les antifascistes. Le refus clair de déléguer au champ étatique et à ses flics la question de l’antifascisme a été d’ailleurs développé dans l’un des 4 discours du rassemblement et a recueilli un excellent score à l’applaudimètre.

Alain Soral avait été invité par Egalité&Réconciliation à donner une conférence aujourd’hui à l’Uptown de Genève, mais suite à la contre-mobilisation antifasciste, la réservation de salle a été annulée. Soral est donc contraint de demeurer sur le seul terrain qui veut encore de lui : Internet ; et c’est bien les antifascistes qui occupent la rue. Ce lien de causalité élémentaire entre la contre-mobilisation antifasciste et l’annulation de la conférence est pourtant passé sous silence par les médias bourgeois comme Le Temps. D’après nos envoyés spéciaux, il n’y avait d’ailleurs à peu près aucun journaliste sur place, ce qui contraste avec les cris d’offraie qui ont retentit après l’énorme concert néo-nazi du 15 octobre dernier près de Saint-Gall.

Lire la suite ici

Laisser un commentaire »