Annecy (74) : face à Gabriac et au FN, mobilisation antifasciste réussie

31 octobre 2016 4 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

AFA74Compte rendu de la mobilisation anti-FN à Annecy par l’Action antifasciste 74 (en complément, une vidéo de LIbreinfo74 est visible ici) :

En vue des élections présidentielles de 2017, la stratégie du FN est claire : tester sa capacité de mobilisation et de communication. Le rassemblement anti-migrantEs de ce samedi 29 octobre à Annecy fait partie de cette stratégie.

UN CONTRE-RASSEMBLEMENT POSITIF ET AUTONOME !

L’interdiction de la manifestation à Annemasse doit être vue comme une victoire des progressistes car il est certain que l’extrême droite se serait fait balayer dans cette ville métissée et populaire. Il est d’ailleurs satisfaisant de voir qu’une vingtaine de personnes était tout de même présente à 15h à l’hôtel de ville d’Annemasse, malgré l’interdiction du rassemblement FN. De ce point de vue, le choix de la préfecture de conserver Annecy, ville bourgeoise et pacifiée, n’est pas anodin.

Le FN s’est d’abord réuni sur la place de l’hôtel de ville avec une trentaine de personnes. Dès le départ, des néo-fascistes étaient présents, notamment issus de groupuscules informels puis rejoins ensuite par la bande à Alexandre Gabriac derrière la banderole « Migration ? Invasion! » (réalisé par Annecy sans migrants).

Mobilisation antifasciste et de solidarité avec les migrants.

Mobilisation antifasciste et de solidarité avec les migrants. (Images : Libreinfo74)

Face aux fascistes, des personnes, autonomes ou membres d’organisations, sont parvenues à s’agréger et à former un contre-rassemblement cassant les slogans chauvins du FN (aux « On est chez nous » répondaient par-exemple des « Rentrez chez vous ») atteignant à la fin plus de 150 personnes.

Dans un département où la tradition autonome et alternative n’existe pratiquement pas et encore moins à Annecy, nous nous félicitons de cette contre-mobilisation.

LE FN ET LES GROUPUSCULES NÉO-FASCISTES

La disposition du rassemblement anti-réfugiéEs offrait un superbe panorama allant des nationalistes nostalgiques de Pétain au « bon père » de famille venu avec ses enfants en passant par les souverainistes. Jean Capasso (élu FN à la mairie d’Annemasse) a tenté de canaliser les trépignements des plus radicaux alors qu’Anne-Françoise Abadi-Parisi (conseillère régionale FN) serait la main d’Alexandre Gabriac.

En haut, les élus FN

En haut, les élus FN Jean Capasso et Anne-Françoise Abadi-Parisi avec leurs amis. Si c’est ça « la France apaisée », elle a plutôt une sale gueule ! Au milieu Gabriac retrouve les élans de sa jeunesse. En bas, croix celtique au béret et tête de lard, les néofascistes étaient à la fête au rassemblement FN. (Images : Libreinfo74)

Alexandre Gabriac, rendu célèbre en 2011 par un salut nazi, était donc présent aux cotés du FN en tant que responsable pour la Haute-Savoie de Civitas. Civitas est un parti politique qui se définit comme « lobby catholique traditionnaliste » et adepte de l’antisémitisme, d’homophobie et de racisme. Récemment condamné à 2 mois de prison ferme, Monsieur Gabriac fréquente pourtant régulièrement Annecy…

D’autres membres de groupuscules néo-fascistes étaient présents. Contrairement à ce que l’on peut lire dans la presse, « Social, national, radical » n’est pas un parti mais le slogan du groupuscule savoyard « Edelweiss Pays de Savoie ». Qu’on ne s’y trompe pas : le choix de l’edelweiss ne fait pas directement référence à la flore locale mais plus spécifiquement à Adolf Hitler car étant sa fleur préférée.

Des membres des groupes « Autour Du Lac » et de « Résistance Helvétique » étaient aussi là. Rappelons qu’« Autour Du Lac » est un soutien de la brigade Azov, organisation para-militaire néo-nazie qui sévit en Ukraine. Olivier Burlats, élu municipal Bleu marine (SIEL) à Seynod, semble être tombé amoureux de ces groupuscules, tout empressé de les filmer et les honorer sur sa chaine « TvSemnoz ».Ce panorama suffit à saisir la réalité du fascisme comme mouvement politique.

RIPOSTE POPULAIRE : ET MAINTENANT ?

AFA74_StickerCe rassemblement doit nous interpeller sur l’urgence de répondre à la menace fasciste, bien présente en Haute-Savoie. Nous ne pouvons plus nous cacher derrière l’idée que le FN et ses groupuscules satellites sont à la marge de la société. L’extrême droite est au coeur de la modernisation d’un capitalisme agonisant…

En tant qu’antifascistes, nous ne sommes pas dupes de la stratégie de dédiabolisaiton du FN, car dans la rue, ses éluEs manifestent aux côtés de toutes les tendances de l’extreme droite radicale. Le racisme et l’antisémitisme du premier FN de Jean-Marie Le Pen ont fait place à la défense de l’identité française et au souverainisme. La nouvelle ligne du « ni droite-ni gauche » liée au racisme « culturel » (et non pas biologique) est extrêmement dangereuse. A travers ce rassemblement contre les migrantEs, c’est la thématique centrale de la campagne électorale qui se profile exploitant la peur du declassement social.

Imaginons ce que représenterait un F.N à plus de 30 % aux prochaines élections présidentielles de 2017 ! Nous avons le devoir dans les milieux que nous fréquentons de mobiliser massivement contre le fascisme. Les ripostes populaires d’Annecy et de Chamonix amènent à penser que nous pouvons construire des perspectives antifascistes communes. Souvenons-nous de la grande mobilisation anti-FN de 1998 contre la venue de Bruno Mégret à Thonon-les-bains !

Contre la prolifération des fascistes en Haute-Savoie,
Unité antifasciste, autonome et populaire !

AFA74

4 commentaires »

  1. antifa 15 novembre 2016 at 10:22 - Reply

    Bonjour,

    Il ne s’agissait pas ici de faire un quelconque procès « d’intention » mais bien la critique de ce qui est diffusé par ce site, et les articles cités sont -à mon sens- très problématiques. Ce n’est pas non plus « par voie d’association » car ces textes sont publiés directement sur le site librinfo74.fr

    La citation ci-dessous est éloquente :

    « Cette position s’explique chez Étienne Chouard par son rejet total des partis politiques, et dans son souci de reconnaître la seule légitimité de la parole citoyenne dans le cadre d’un large débat collectif. Il croit à la capacité de chaque individu de pouvoir se forger une conviction humaniste et respectueuse de l’action collective en confrontant son avis avec toutes les opinions, d’où qu’elles viennent.

    Par cette position « humaniste », que l’on pourrait qualifier de « naïve » face à des individus promoteurs de thèses racistes, anti-sémites et totalitaires qui considèrent que le peuple ne peut qu’être dirigé que par des élites supérieures, Étienne Chouard prend d’énormes risques politiques en mettant à nue une face vulnérable de sa personnalité, pourtant sympathique.

    Dans cette interview, nous découvrons une personnalité très sensible à l’écoute de l’autre, quelles que soient leurs opinions, considérant que tout individu a la capacité d’exprimer des arguments recevables mais qu’il a aussi le droit à l’erreur.

    Cette « foi » dans l’Homme est sûrement à mettre à son crédit, mais Étienne Chourd, cet électron libre et citoyen, seul contre tous les appareils, on pourrait dire contre « le système », ne risque-t-il pas d’être entraîné dans des contradictions redoutables, une spirale destructrice de la pensée humaniste, favorable à l’émancipation citoyenne issue de l’éducation populaire, en créant de la confusion dans les esprits de citoyens peu armés politiquement et culturellement pour affronter les « penseurs » démagogues de l’extrême-droite qui les entraînent dans le « National Socialisme ». »

    Chouard « humaniste », « contre le systeme ?? » « naïf » « personnalité vulnérable et pourtant sympathique »… dont librinfo74 assure la promotion des conférences… Vous qualifiez ce commentaire « d’assez correct » ? …

    Quant au titre de la fameuse conférence « une femme libre est-elle une salope ? », vous le qualifiez de provocateur et « d’un peu débile », ce qui me laisse pantois. Loin d’être débile, c’est le genre de question posée publiquement qui fait autant de tort aux femmes et aux féministes que n’importe quel discours pro-life ! Et je n’ai pas besoin de connaître le contenu de la conférence (sponsorisée par des mutuelles) pour avoir une opinion sur son titre…

    L’avantage des médias d’Etat est que nous savons à quoi nous en tenir sur leur compte, alors que sur un site comme librinfo74, qui se veut alternatif et libre, il est étonnant de trouver ce type de contenu, c’est pourquoi j’ai tenu à le souligner (et non à vous reprocher de l’avoir cité).
    Je ne les accuse pas de confusionnisme cependant, mais je n’avais pas fait trois clics sur ce site que je ne connaissais pas lorsque je suis tombé sur les articles concernant Chouard, et à l’heure où des dizaines de collectifs sont obligés de passer un temps fou à démontrer que Chouard est bien un fasciste, il me semble important de dénoncer les complaisances à son égard (et la confusion du coup) que peuvent entretenir ce type de publications… Le but était d’ailleurs surtout d’informer, c’est pourquoi j’ai copié les liens des articles en question et ne me suis pas contenté d’en parler sans citer la source… « il faut rester vigilant face aux médias volontairement confus », certes, mais je crois qu’il faut l’être également face à ceux qui le sont involontairement, et ce n’est pas parce qu’un média est libre et ouvert que cela justifie qu’on y trouve pêle-mêle ce genre de propos…

  2. antifa 2 novembre 2016 at 19:02 - Reply

    Bonjour,

    Je ne comprends pas, vous citez le site librinfo74.fr alors que ce dernier fait la promotion d’Etienne Chouard dans plusieurs articles qui sont d’une pseudo-neutralité impressionnante voire d’une complaisance inquiétante…
    http://www.librinfo74.fr/2014/10/etienne-chouard-repond-a-librinfo-sur-ses-relations-avec-des-militants-dextreme-droite/
    http://www.librinfo74.fr/2014/09/ce-week-end-fete-de-transition-citoyenne-au-lycee-agricole-de-poisy-avec-etienne-chouard/

    Un article sur la question de souveraineté nationale veut aussi le détour
    http://www.librinfo74.fr/2016/11/philosophie-de-la-nation-du-nationalisme-et-de-la-souverainete-nationale/

    ainsi que la promotion d’une conférence sur le thème « une femme libre est-elle une salope ? » (sic!)
    http://www.librinfo74.fr/2016/02/une-femme-libre-est-elle-une-salope-une-question-en-debat-le-8-mars-avec-les-jeunes-des-mutuelles-de-france/

    • La Horde 3 novembre 2016 at 11:04 - Reply

      Merci pour ces précisions. Nous avons lu les articles que tu signales : pour ce qui est des deux premiers sur Chouard, nous trouvons que le commentaire dans le premier est assez correct, même si pour notre part nous sommes plus circonspects concernant le personnage ; le second sur la distinction entre nationalisme et souverainisme est assez classique dans la gauche républicaine, et bien que là encore nous ne la partagions pas, elle ne nous semble pas un motif suffisant pour rendre ce média « suspect » ; enfin le titre provocateur (et un peu débile) de la conférence ne permet pas vraiment d’en juger le contenu (sur lequel rien n’est dit). Si la source avait été une radio ou une télévision d’Etat, nous l’aurais-tu reproché ? Autant nous sommes d’accord qu’il faut rester vigilant face aux médias volontairement confus, autant il faut aussi se garder des procès d’intention.

      • Anonyme 6 novembre 2016 at 20:34 - Reply

        Voilà une réponse intéligente !
        Éffectivement les procés d’intention par voie d’association sont inutiles et décrédibilise plus le mouvement que autre chose.

Laisser un commentaire »