Genève (Suisse) :contre la venue de Soral, organisons-nous !

28 octobre 2016 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur le blog de RAGE (Réseau d’Agitation – Réseau Antifasciste Genève) :

soral_ta_gueuleAlain Soral est une figure de l’extrême-droite française depuis déjà plusieures années. Ancien du Front National, ce franco-suisse a lancé un mouvement appelé “Egalité et Réconciliation”. Derrière ce nom racolleur se cache principalement deux axes: créer un “front de la foi” antisémite entre catholiques et musulmans français et ce qu’ils appellent la “gauche du travail et la droite des valeurs”. Avec l’aide des réseaux sociaux, Alain Soral avait réussi à importer sa “dissidence” dans certains quartiers populaires et chez beaucoup de jeunes musulmanNEs.

Mais ces dernières années le phénomène Soral se casse gentiment la gueule, et les gens sont de moins en moins dupes face à sa propagande. Ses alliés et soutiens d’hier lui ont tourné le dos à cause de son incohérence, sa mégalomanie et son rôle de rabatteur pour le FN dans les quartiers populaires. L’enfumage ne marche plus. Son anti-impérialisme en carton et sa réthorique “les ennemis de mes ennemis sont mes amis” non plus. Voici deux textes récents pour comprendre le personnage d’Alain Soral:

Alain Soral? un poseur, un imposteur

Vous avez dit Soral?

Soral et des membres de Genève Non Conforme (photo : Fafwatch Rhône-Alpes)

Soral et des membres de Genève Non Conforme (photo : Fafwatch Rhône-Alpes)

Alain Soral avait déjà été invité en 2012 à Genève par le groupuscule néo-fasciste “Genève Non Conforme” à l’Hôtel Crowne Plaza pour donner une conférence devant plus de 300 personnes. Cette fois-ci, c’est le groupuscule français “Egalité et Reconciliation Haute-Savoie” qui organise le 12 novembre prochain la venue d’Alain Soral pour une conférence dans un lieu encore tenu secret. Les seules informations concernent l’heure et le prix de l’entrée qui s’élève à 20 euros ou 22 francs suisses.

Il est intéressant d’observer que la Suisse est à nouveau un petit paradis et un refuge pour l’extrême-droite européenne. Pour rappel, à la mi-octobre le canton de Saint-Gall avait acceuilli un concert néo-nazi rassemblant 5’000 néo-fascistes.

En outre, Daniel Conversano (néo-fasciste français) et Sébastien de Boëldieu (néo-fasciste du mouvement italien Casapound) organisent une conférence aux côtés du Parti nationaliste suisse le 5 novembre dans la région lausannoise.

8.SoraldieudoNous ne pouvons rester les bras croisés face à la racaille néo-fasciste! Le racisme, le sexisme et l’homophobie d’Alain Soral ne sont pas les bienvenus à Genève, ni ailleurs. Nous lançons un appel à la mobilisation contre la venue de ce personnage et nous encourageons toutes les initiatives créatives et militantes des collectifs féministes, des syndicats, des associations homosexuelles, des autonomes, des antifascistes, des individuEs et des habitantEs de Genève.

Mobilisons-nous contre les réactionnaires!

Restez informéEs pour la suite!

RAGE – Réseau d’Agitation – Réseau Antifasciste Genève

Un commentaire »

  1. Faravel Jean 2 novembre 2016 at 12:16 - Reply

    Je suis disponible pour vous soutenir dans toutes les actions visant à stopper l’épidémie fasciste dont souffre la Suisse actuellement, en particulier les prochaines réunions d’extrême droite annoncées à Lausanne et à Genève.

Laisser un commentaire »