Chamonix (74) : alerte antifasciste !

21 octobre 2016 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

AFA74Communiqué de l’AFA74 :

Jeudi soir, un collectif solidaire se réunissait à Chamonix pour anticiper l’accueil des réfugiéEs suite au démantelèment du camp de Calais. En face, l’extrême droite locale s’agite…

NatiosNotWelcomeLe Front National organise ce soir, vendredi 21 octobre à 19h30, une réunion publique à Quintal (canton de Seynod) dans la salle La Fruitière sur le thème « L’enfer des Calaisiens deviendra-t-il l’enfer dans nos villages haut-savoyards?« . Dans la même lancée, le Front National appelle à un rassemblement demain, samedi 22 octobre, à 11h30 devant l’hotel de ville de Chamonix sur le thème « pas de migrants à Chamonix« . Le Front National lance une campagne xénophobe immonde en faisant croire qu’Eric Fournier, maire de Chamonix, souhaite accueillir des réfugiés en respect des consignes énoncées par Laurent Wauquiez, président du conseil régional Auvergne Rhône-Alpes. De qui se moque-t-on ? Laurent Wauquiez s’est lui-même prononcé contre l’accueil des réfugiés dans les communes…

De plus, le Front National tente une récupération scandaleuse de la misère des saisonniers et des saisonnières. Pourtant, nous ne voyons jamais ces fascistes dans les luttes sociales visant à améliorer les conditions de vie de cette population précaire. Dans la plus pure tradition réactionnaire, le FN veut donc opposer deux populations dans la misère et la précarité sur une base nationaliste.

WelcomeRappelons que sur les 32 000 réfugiéEs accueillis en France, 1 200 vont être répartis en Rhône-Alpes. Cela représente en général l’accueil de 2 personnes pour 10 000 habitantEs. Cela suffit pour révéler la totale hystérie engendrée par l’extrême droite sur cette question. La crise des migrantEs n’est pourtant que le symptôme d’une crise générale des conflits inter-impérialistes. Une migrantE est bien souvent une personne qui souhaite valoriser des connaissances et des compétences acquises dans son pays d’origine mais qui ne peut le faire du fait d’un marché de l’emploi bloqué et du fait de la guerre. Une personne réfugiée est quelqu’unE qui est reconnue par l’Etat français comme fuyant un conflit et par conséquent qui demande la protection car étant ménacéE de mort dans son pays. Dans les deux cas, il y a la marque des impérialismes. La fuite des « cerveaux » (migrantEs) des pays dominés montre que ces pays ne peuvent pas s’auto-développer et sont littéralement pillés par les grandes entreprises capitalistes. La demande de protection dans les pays développés par les réfugiés illustrent les situations de guerre provoqués par cette même destabilisation impérialiste.

Ensemble, refusons la démagogie nationaliste du FN au service de l’impérialise français !

Contre le fascisme et la guerre, riposte solidaire et antifasciste !

Action antifasciste 74

Laisser un commentaire »