Grèce : il y a trois ans, Pavlos Fyssas était assassiné par des néonazis d’Aube dorée

18 septembre 2016 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

pavlos-fyssasLe 18 septembre 2013, Pavlos Fyssas, connu sous le nom de Killah P, un rappeur grec engagé dans le mouvement antifasciste, a été attaqué par un groupe d’une vingtaine de néonazis d’Aube dorée, alors qu’il se trouvait devant un café à Amfiali, un quartier populaire du Pirée. Après un début de bagarre, Killah P et ses trois amis ont été bloqués par une voiture : le conducteur est alors descendu et a poignardé le rappeur à trois reprises dans la poitrine. Killah P est décédé à l’hôpital des suites de ses blessures.

PAVLOSslideKillah P avait participé à l’organisation de plusieurs concerts contre le fascisme, et était impliqué dans plusieurs activités sociales de son quartier. Dans la nuit, environ 200 antifascistes se sont rassemblés sur la scène du crime. Depuis, chaque année, un peu partout dans le monde, des centaines d’antifascistes lui rendent hommage. En cette date anniversaire, nos pensées vont d’abord aux proches de Pavlos, à sa famille et ses amis ; mais c’est aussi à toutes les victimes du fascisme que nous pensons, aux antifascistes assassinés d’une part, comme notre camarade Clément Méric, mais aussi à toutes celles et tous ceux qui, immigréEs ou exiléEs en Europe, sont les victimes de la violence d’extrême droite.

La Horde

Laisser un commentaire »