Allex Drôme : Rassemblement de soutien aux réfugié-e-s et contre une manifestation du Front National

13 septembre 2016 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Vu sur le site de Nuit Debout Valence :

Rassemblement du 10 septembre à Allex en soutien aux réfugié.e.s

allex-10-09-2016-2Le conseiller municipal de Montélimar et les deux ou trois élus FN du département sont de doux rêveurs. Ils se voyaient déjà à la tête d’un PEGIDA drômois qui allait contrer l’arrivée de réfugié.e.s dans le petit village d’Allex. Après des jours de propagande sur les réseaux sociaux et de tractage sur le terrain, ils formaient un petit cortège d’une centaine de militants dont certains arrivés en véhicules immatriculés 06, 13, 69 – scandant « On est chez nous ! », preuve qu’ils peuvent eux aussi être très souples avec l’idée de « chez soi » – avec un service de sécurité dont tout le sérieux consistait à empester l’alcool. La population drômoise était pourtant là, elle, rassemblée en 24 h seulement.

250 citoyen.ne.s frappaient dans leurs mains en scandant : « SOLIDARITÉ AVEC LES RÉFUGIÉS ! ».

allex-10-09-2016Partis du parking du village où leurs BMW côtoyaient d’autres voitures de luxe, les militants de l’extrême droite se sont heurtés au barrage de la population devant la mairie et après deux heures de face-à-face, ils ont dû repartir sous les huées en laissant le village aux jeunes et moins jeunes citoyen.ne.s fier.e.s d’accueillir des réfugié-e-s et portant la solidarité comme mot d’ordre.

Syndicalistes, militant.e.s, mais surtout une foule de personnes révoltées contre la bêtise crasse de ces nostalgiques des dictatures nazis et fascistes les ont fait refouler du village d’Allex.

Mardi 13 septembre à 20 h, un conseil municipal se tiendra à Allex et nous serons de nouveau nombreux.ses à soutenir les habitant.e.s et les associations qui vont accueillir et soutenir au quotidien des réfugié.e.s dans notre département. La lutte continue et nous pouvons toutes et tous être fier.e.s d’avoir ridiculisé un parti xénophobe et menteur, qui annonce au soir du rassemblement 300 de leurs manifestants sur les réseaux sociaux, affichant pour ce faire une photo des anti-fascistes afin de convaincre sur la masse supposée de leur présence… Il faut croire que le ridicule ne les effraie pas.

 

Laisser un commentaire »