Nazis ? Nagez !

28 août 2016 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur le site du KTS à Freiburg :

Mobilisation antifasciste pour le 24 septembre 2016

La droite radicale de la région du Dreyeckland essaie de s’organiser a nouveau. Et une fois encore, c’est à Weil. Ca vous rappelle quelque chose? C’est a Weil am Rhein qu’en 2009 T.Baumann échoua dans la tentative d’organiser un attentat à la bombe, à l’encontre d’ennemis politiques comme la « DGB ou le KTS » (confédération syndicale et centre autonome n.d.t.). C’est depuis le 8 novembre 2015 que les nazis essaient d’afficher de plus en plus de présence publique à Weil.

soli_interD’abord sous l’étiquette de „friedlicher Widerstand“ (résistance pacifique n.d.t.), bientôt sous le nom de „Pegida Dreiländereck“ (mouvement euro-patriote et islamophobe originaire de la région de Saxe n.d.l.r.). Ainsi, les Nazis ont essayé de faire des rassemblements publics avec des prises de parole à Weil am Rhein, Kandern et Bâle. De plus, les exactions racistes se sont accumulées (voir Chronique plus bas). Après que „Pegida Dreiländereck“ se soient embrouillés, c’est maintenant Andreas Weigand qui tente de rassembler les Neonazis dans la rue à nouveau. Il veut un « Jour des peuples européens » le 24 septembre.

Même si l’Etat réprime le mouvement antifasciste dans la région depuis longue date et jusqu’à ce jour, nous ne nous laisserons pas intimider par leurs dispositifs. Nous nous mettrons en travers du chemin du « jour des peuples européens ». Nous appelons a venir a Weil am Rhein pour ce 24 septembre pour faire de ce jour un désastre pour les Nazis !

Contre l’idéologie de l’anéantissement

Pour le soi-disant « Jour des peuples européens » les Neonazis essaient de mobiliser au-delà des frontières. Surtout du coté français, ils espèrent une participation importante. Les Nazis veulent commencer à 13 heures sur le « Hüninger Platz » dans le quartier de « Friedlingen », non-loin de l’appartement où vit une famille, qui a été longuement menacée et intimidée par les Neonazis.

Ce « Jour des peuples européens » initié par Andreas Wiegand, montre toute l’ampleur de la mégalomanie fasciste. D’après l’imaginaire des Neonazis ils veulent arriver à ce que chaque « peuple » (aussi construit soit-il) puisse avoir son propre Etat-Nation. Dans cet Etat « pur », ils pourront alors persécuter et traquer sans entraves des gens qui ont un handicap, ceux qui sont homosexuels, migrantEs, non-conformistes, sans-emploi ou autre … Les écarter de la société peu a peu (c’est a dire: les chasser avec de la violence et les tuer).

Derrière cet revendication « d’états du Peuple » totalitaires se regroupent les nouveaux Nazis d’un tas de pays. Une fois ce but de la société uniforme accompli, s’entame alors le « Überlebenskampf » (lutte pour la survie n.d.t.) de chaque „peuple“ contre le reste. C’est-ce que l’idéologie NS propageait comme politique du « sang et sol ». La conséquence en est la « Vernichtungskrieg » (guerre d’anéantissement) sans merci de tous les « peuples »: La « Völkerschlacht » comme guerre d’anihilation totale.

Perdre le contrôle contre la haine des racistEs

Nous voulons nous défendre contre cette conception dégueulasse et la rechute dans une phase de réaction et de politique identitaire nationaliste qui menace toute l’europe à nouveau. Nous voulons une société plurielle et luttons pour elle, ici et maintenant (malgré les états-nation) comme dans un futur (qu’on souhaitera celui de l’anarchie).

La seule façon qui aide a contrer la propagation fasciste dans la rue est d’y aller et de ne pas leur laisser un mètre d’espace. On veut leur prendre tout l’espace en ville. Pour y-arriver, on mobilise pour des actions selon le modèle « Out-of-Control » dans la ville entière. On voudrait que beaucoup de formes d’actions y trouvent leur place, en organisant des actions décentralisées (blocages, Pink & Silver, Fêtes-de-rue, Punk, groupes agiles etc.).

Les Jusos (jeunesse soce-dem. n.d.t.) et Linke (parti de gauche n.d.t.) ont annonce un rassemblement à Weil am Rhein, autorisé par la préfecture. En plus le „Aktionsbündnis Miteinander“ (rassemblement citoyenniste) fait une « marche étoilée » à Weil le 17 septembre. Nous allons miser sur des formes d’action multiples et variées dans toute la ville. Chaque rassemblement de Nazis qui peut avoir lieu renforce les mouvements de droite. Nous devons les en empêcher, sur la route et sur place. Plus les contestations seront diverses le 24 septembre, mieux ce sera !

¡No pasaran!
Pour la Liberté – vive l’Anarchie !


Laisser un commentaire »