Fin juillet dans l’Ain, un festival Métal avec des groupes néonazis [MàJ du 15/07/2016]

8 juillet 2016 5 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

festoch metal AinDu 21 au 24 juillet se tient à Simandre-sur-Suran tout près de Bourg en Bresse dans l’Ain, le Ragnard Rock Festival, un festival « Viking » de musique Métal, ou l’on peut retrouver une quantité de groupes Métal. Mais en tête d’affiche il y aura aussi des groupes très proche de la scène Black Métal néonazi.

Fin juillet, dans des villages Viking et ukrainiens reconstitués où se dérouleront des jeux vikings, « batailles pour les enfants et les adultes, avec des combattants vikings », ce festival verra surtout un festival Métal où se mêleront au public, fan de cette musique, des groupes néonazis venant d’un peu partout en Europe.

Nokturnal Mortum le retour

Comme l’an passé le groupe ukrainien Nokturnal Mortum viendra jouer, ce groupe faisant parti du Pagan Front, qui fédère différents groupes de la scène Black Métal néonazi NSBM (National Socialist Black Métal). Ce groupe formé au début des années 90, avait fait sa « réputation » en revendiquant ses liens avec les néonazis, depuis leurs idées n’ont pas changés, et l’an passé après avoir joué à la première édition du Ragnard Rock Festival, ils participaient en septembre à un concert en soutien au Régiment AZOV (ultranationalistes ukrainiens) organisé par Secteur Droit (parti d’extrême droite ukrainien).

concert nokturnal mortum

Nokturnal Mortum a un concert de soutien à AZOV en 2014

nokturnal mortum 09 15

Nokturnal Mortum à un autre concert de soutien à AZOV les 19 et 20 septembre 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

graveland en Italie

Graveland à un concert organisé par les Hammerskin italiens le 2 avril

Un autre groupe jouera au festival cette année, les Graveland faisant parti aussi du Pagan Front. Ce groupe polonais apparu au début des années 90, n’a jamais fait de concert et a commencé ses prestations sur scène lors du « festival Hot Shower » en Italie le 2 avril 2016, soutenu par les « Hammerskin Italia ». Ils ont sorti aussi un split CD avec le groupe de RAC (Rock Against Communism) Honor, sur le label américain Résistance Records.

 

Naer Mataron un groupe apolitique ?

Des grecs sont invités aussi à ce festival, dont Naer Mataron avec un bassiste Giogos Germenis qui ne fait pas que de la musique, puisqu’on le retrouve comme député à l’assemblée nationale grec sous l’étiquette Aube Dorée. Parmi une de ses actions revendiquée, le 7 septembre 2012, il participe à une ratonnade dans les rues d’Athènes contre des vendeurs immigrés.

giogos germinis

Giorgos Germenis en député

georges germinis basse

Giorgos Germinis en bassiste

 

 

 

 

 

 

Un autre groupe ukrainien présent au festival cette année, les Kroda, ils ont joué en avril 2008 en République Tchéque aux cotés d’Absurd, un groupe allemand de Black Métal néonazi, dont le batteur Hendrick Möbus fut condamné pour meurtre.

Même si la plupart des adeptes de Métal veulent se revendiquer d’une musique apolitique, on ne peut pas dire que ce festival soit apolitique.

Une grande partie des infos sur les groupes sont reprises d’un blog fuckfolkish

La Horde

[Mise à jour du 15 juillet]

Le site Fafwatch Franche-Comté a fait un article bien complet sur le Ragnard Rock Festival :

Fafwatch Franche-Comté va pour une fois se permettre de déborder un peu de son périmètre régional d’action pour jeter un œil du côté de l’Ain et plus précisément du côté du petit village de Simandre-sur-Suran.

Du 21 au 24 juillet 2016, se déroulera pour la 2ème année consécutive le « festival viking » Ragnard Rock Festival.

Le folklore viking est très à la mode depuis longtemps dans la scène métal et cela bien avant le série télévisée “Vikings”, donc rien de surprenant à ce qu’un festival de métal reprenne le thème.

Ce qui choque c’est surtout sa programmation très “éclectique”, puisqu’on y trouve des groupes apolitiques (comme l’est en général le mouvement métal) et des groupes fascistes et néo-nazis.

Il est plutôt rare que les deux styles soient associés, soit parce que les organisateurs ne souhaitent pas mêler la politique à la musique, soit parce que l’organisation d’un concert néo-nazi se fait dans une certaine discrétion afin d’éviter une interdiction venant des pouvoirs publics (et oui, n’oublions pas que la propagande néo-nazi est interdite).

Concernant le Ragnard Rock festival, les organisateurs et organisatrice ont décidé volontairement de dissimuler les groupes “politiques” au milieu d’autres groupes et de ne surtout pas les mettre en tête d’affiche.

Avant tout, une petite introduction sur certains terme tel que le NSBM, le National Socialisme Black Metal, ou tel que Folkish paraît nécessaire …

Lire la suite ici

5 commentaires »

  1. Falafel 15 juillet 2017 at 17:57 - Reply

    L’édition 2017 vient d’être annulée.

  2. satanas 17 juillet 2016 at 18:20 - Reply

    Les groupes « non politiques » cautionent les groupes « politiques » en leurs servants d’alibi.

  3. pydanarbzh 10 juillet 2016 at 16:07 - Reply

    A si cela pouvait etre vraiment le ragnarok, la fin de tout ces pauvre type, mais eux reprennent les symboles sans rien connaître de cette culture, de sont histoire!
    Les peuples nordique, ils commercaient avec des peuple d’orient ( Iran, irack …), ils n’ete pas racistes !

  4. Flota 9 juillet 2016 at 00:32 - Reply

    Précision intéressante: le groupe Boisson Divine compte dans ses rangs Adrian Gilles alias Didoune qui est prospect pour entrer dans le groupuscule néonazi Hammerskin Nation…..

    Hasard?

  5. pydanarbzh 8 juillet 2016 at 09:46 - Reply

    Le mouvement metal, les concert de bonne musique punk, notre histoire, ma passion pour l’histoire antique au moyen age, les repris historique, les symbole celtique, la defence de la nature, c’est parasite s’incruste partout et salissent tout de idée nauseabonde

Laisser un commentaire »