Nice : Le clan Lombardo, le confusionnisme au service des extrêmes

22 juin 2016 5 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
Lombardo : un coup à la FIDL, un coup derrière Estrosi…

Lombardo : un coup à la FIDL, un coup derrière Estrosi…

Nous vous avions déjà parlé de l’Association des Jeunes Lobbyistes (AJL) de Florent Lombardo et ses amis, qui n’hésitent pas à infiltrer certaines organisations pour profiter de leur dynamique et ainsi servir les intérêts de la droite conservatrice et de l’extrême droite (pour rappel, Lombardo a participé au lancement de la Cocarde étudiante sur Nice). On espérait en être débarrassé, mais comme ce n’est visiblement pas le cas, notre correspondante sur Nice vient en remettre une couche, et nous décrit la méthode utilisée par Lombardo.

D’après plusieurs témoignages de victimes de l’AJL (la plupart appartenant à des groupes politiques de gauche ou des syndicats étudiants/lycéens) le mode opératoire semble toujours le même. Le président de l’AJL établit un premier contact via les réseaux sociaux ou par téléphone en se faisant passer pour « un citoyen engagé » voulant en savoir davantage sur le groupe visé. Après une ou deux rencontres il présente des « amis » qui veulent rejoindre le groupe et ensuite Lombardo s’évapore. Ces « amis » ne sont rien d’autres que des membres de l’AJL qui, placés tels des pions par Lombardo, informent sur les activités internes des groupes et peut-être même, influent les actions du groupe. Bien sûr, tout cela au profit des alliés de l’AJL la droite extrême et d’extrême droite, dont nous avions parlé dans l’article précédent.

Quand les sbires manquent, c'est le chef qui se déplace en personne aux manifs anti-loi Travail.

Quand les sbires manquent, c’est le chef qui se déplace en personne au manif anti-loi Travail.

Mais le clan Lombardo ne se limite pas à cela. Quand l’infiltration ne marche pas, on passe au flicage politique ! Tout mouvement a une organisation, des leaders. Si on veut contrer ces mouvements, il faut avoir des informations, des noms, des photos. Et l’AJL s’occupe de cela avec un certain professionnalisme. Par exemple, les manifestations anti-loi Travail : dans les cortèges, des membres de l’AJL prennent des photos en se fondant dans la masse. Pendant ce temps d’autre sbires s’invitent aux AG des comités d’organisation pour ficher les leaders du mouvement. Un exemple parmi d’autres : moi-même, petite apprentie journaliste, j’ai pu faire l’expérience de ce flicage; Il faut croire que je gêne les intérêts de l’AJL pour que l’on me fasse suivre, c’est assez gratifiant!

Le réseau de l'AJL a notamment servi à faire campagne pour Marine Brenier lors des législatives.

Le réseau de l’AJL a notamment servi à faire campagne pour Marine Brenier lors des législatives.

Après l’infiltration dans des organisations, la propagande conservatrice et le flicage politique, il y a aussi le réseau d’influence. Le président de l’AJL n’est pas inconnu des politiques locaux, il est même très actif dans le copinage d’intérêt. On a ainsi pu voir Lombardo aux côtés de Marine Brenier, adjointe au maire de Nice, conseillère départementale Les Républicains des Alpes-Maritimes, et surtout présidente des Jeunes Républicains. L’AJL chercherait-elle une protection politique ? En attendant, le petit groupe continue son travail de lobbying confusionniste, au profit de la droite extrême et de l’extrême-droite. Reste à savoir si le clan Lombardo perdurera dans notre belle cité niçoise…

Une antifasciste niçoise

5 commentaires »

  1. steph 26 juin 2016 at 20:34 - Reply

    Et Marine Brenier est députée maintenant. De quoi avoir des ami(e)s haut placés pour l’AJL. Du coup la Cocarde sur Nice est sous contrôle de l’AJL?

  2. juliteFFaf 26 juin 2016 at 14:34 - Reply

    Reste à savoir à qui profite l’AJL et pour qui travail Lombardo…

  3. redthommas 24 juin 2016 at 19:27 - Reply

    L’ajl est présente exclusivement à Nice?

    • La Horde 24 juin 2016 at 21:42 - Reply

      À notre connaissance, oui.

  4. Derrby 23 juin 2016 at 17:51 - Reply

    C’est intéressant de voir le copinage politique de ce genre de groupe. Mais ça bien sùre les grands médias n’en parlent pas!

Laisser un commentaire »