Dieppe : face à Pegida, solidarité avec les migrants !

22 juin 2016 2 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Différents groupuscules racistes (Pegida france, le Parti de la France, Riposte laïque, la Dissidence française, le Front de défense de la France…) se sont donnés rendez-vous le 2 juillet prochain sur le parking du Bas Fort-blanc pour vomir leur haine des réfugiés. Sur place, la résistance antifasciste s’organise dans un contexte difficile…

Dieppe-refugiésSelon Médecins Sans Frontières, environ 200 réfugiés se sont installés sur Dieppe depuis la fin 2015, dont un groupe de migrants albanais qui a installé un camp au bord d’une falaise, en dehors du port principal. L’organisation humanitaire signale que 1er juin dernier, une violente tempête a dévasté les tentes des migrants, et des rochers, emportés par le vent et la pluie, sont tombés sur le camp, sans faire de blessés mais en laissant plus de 80 migrantEs sans abris et totalement démunis. À la suite de cette tempête, Itinérance Dieppe a demandé de l’aide au maire PCF de Dieppe, qui a refusé…

Pegida France 02:07:16 DieppeComme si l’exil, les intempéries et le mépris des autorités locales ne suffisaient pas à pourrir la vie des migrants, les imbéciles islamophobes de Pegida France ont appelé à un rassemblement le 2 juillet prochain contre « l’invasion migratoire ». Lancée par Renaud Camus en 2015 sur le modèle du mouvement allemand, et actuellement dirigé par Loïc Perdriel, le groupuscule n’a heureusement jamais réussi à mobiliser plus de quelques dizaines de personnes, comme en février dernier à Calais.  il compte beaucoup sur l’interdiction de leur rassemblement du 2 juillet  (ce que le préfet a fait le 16 juin, évoquant « un risque sérieux de heurts et d’incidents violents ») pour n’avoir pas à assumer son éventuel échec et se poser en victime du « système », une stratégie partagée par Riposte laïque, qui appelle également au rassemblement.

Quels autres groupuscules appellent au rassemblement ?
Ce sera un peu la manif des sans-amis : tout ce que l’extrême droite radicale compte de petits groupuscules rageux vont donc tenter de rassembler leurs maigres troupes pour tenter d’exister, en espérant pouvoir profiter de l’exaspération suscitée par la détresse des réfugiés et ses conséquences humanitaires. En plus de Pegida France et de Riposte laïque ont donc 

NatiosNotWelcomeRas l’Front Rouen précise que la première interdiction date en réalité du 19 mai dernier, mais que les différents partis et associations d’extrême droite, histoire de faire le buzz, annoncent braver l’interdiction, mettant en place une chaine de harcèlement téléphonique auprès de la préfecture et de la mairie. Dès cette date, RlF Rouen et RlF le Havre étaient en contact avec des militants sur Dieppe afin de préparer une riposte antiraciste locale et régionale. En dépit de cette seconde interdiction qui confirme la première, il est toujours difficile de savoir ce qui se passera à Dieppe le 2 juillet prochain…
Dans tous les cas, la haine et la xénophobie contre les réfugiéEs continuent à être alimentées par ces groupuscules continuent à s’en prendre aux réfugiés sur les réseaux sociaux, et la vigilance antifasciste doit être l’affaire de toutes et tous. Aussi, nous vous invitons à répondre à l’appel de l’union locale Solidaires de Dieppe  à un rassemblement antiraciste ce 2 juillet à Dieppe à 14h00 à la Fontaine, près de l’office de tourisme.

La Horde

2 commentaires »

  1. patrick 2 juillet 2016 at 17:21 - Reply

    salut !
    Nous avons fait le rassemblement sur dieppe; nous étions entre 60 et 80, avec un deploiement de flics rarement vu à Dieppe… Pour ce qui est du contenu de la manif, déplorable, un » ras le front » gauchiste et consensuel, slogans à tonalité caritative…tout cela bien ficelé par un npa de plus en plus récupérateur, mais qui refuse en tant que SUD de donner l’info pour ce rassemblement lors de la dernière manif travail, obéissant à la consigne donnée par la cgt sur ordre du maire pcf de dieppe . Bref, un antifascisme bien légal et bien électoraliste. Pour ce qui est des fafs, à peu près 15 et très vite partis. Serait il possible de prendre contact avec vous car ici à dieppe nous sommes quelques uns en mesure d exprimer un antifascisme de façon radicale et libertaire; à bientôt, patrick le 02 07 2016 a 17h00

  2. patrick 23 juin 2016 at 22:01 - Reply

    Je suis sur dieppe, militant libertaire et franchement, comment ne pas dire la dure réalité de dieppe: c’ est une ville tenue par le pcf d une main de fer. Le maire de dieppe, Mr jumel a déjà fait évacuer un grand nombre de migrants; tout cela pour plusieurs raisons: soit électorales, soit très demago, alors, oui: nous, libertaires, sommes prêts à lutter contre les fachos, mais aussi être capables de voir le boulot que font nos staliniens racialistes et identitaires, à savoir que ni la cgt ni le pcf ne veulent participer à la contre manif… quant à Solidaires, qui lors de la manif du 23 refuse de passer un appel pour cette manif antifa… Est -ce que nos amis du npa preferent quelques strapontins aux élections, ou de reellement lutter contre le fascisme et le racialisme ? Pour ce qui est du rassemblement, les fachos apellent à 11 heures, pourquoi appeler la contre manif à 14 heures ? donc, nous appelons à la contre manif à 11heures à la gare de dieppe, sur des bases d’ un antifascisme radical, hors des flons flons gauchistes de ras le pompon et autres magouilles électorales. En tous cas, pas sur le dos des migrants ni avec notre aval. Amitié libertaire antifasciste et de lutte, patrick .dieppe le 23 06 2016

Laisser un commentaire »