Cartographie de l’extrême droite française (nouvelle version – printemps 2016)

2 mai 2016 62 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

« L’extrême droite : mieux la connaitre pour mieux la combattre » : c’est sur ce principe que la Horde propose, en partenariat avec le site antifasciste REFLEXes, un panorama des groupes, partis et personnalités de cette mouvance, sous la forme d’un schéma, dont voici la cinquième version.

cliquez pour agrandir

cliquez pour agrandir

La famille s’agrandit à chaque nouvelle version, entre autres grâce aux commentaires laissés par les lectrices et lecteurs du site, qui nous ont signalé des oublis (le MPF, l’UNI). Des petits nouveaux ont aussi fait leur apparition depuis notre dernier schéma (en octobre 2015) : le PNF, Pegida France, le Mouvement du 14 juillet…

Voici donc notre collection printemps 2016 des groupes racistes, sexistes et nationalistes de notre beau pays, à commander sur papier par l’intermédiaire de notre bon de commande. Autre nouveauté cette année, le schéma va progressivement devenir interactif en ligne : le projet est en cours, on vous en reparlera…

La Horde

62 commentaires »

  1. Renda 3 décembre 2016 at 18:49 - Reply

    Bonjour, serait-il possible de connaître les sources que vous utiliser, en particulier pour l’agence info libre et inform’action ? Cordialement

    • La Horde 4 décembre 2016 at 11:19 - Reply

      On a déjà répondu sur Inform’Action (à qui un article est d’ailleurs consacré sur notre site) et quant à l’Agence Info Libre, ses publications parlent d’elles-mêmes. Après, libre à toi d’être aveugle de l’œil droit !

  2. L'heureux Jojo 2 novembre 2016 at 12:09 - Reply

    Vous pensez que le Lys Noir (Dirigé par Rodolphe Crévelle) serait susceptible d’être inscrit dans cette carte ? Ou bien manque de place / peu d’activité ?

    • La Horde 3 novembre 2016 at 11:05 - Reply

      Nous avions consacré un article l’année dernière à Crevelle, c’était déjà lui faire beaucoup d’honneur. Les éléments que nous apportions alors justifient d’après nous son absence du schéma.

  3. GERMANI PHILIPPE 26 octobre 2016 at 23:44 - Reply

    MON PERE C’est battu contre les nazis laisser les Corse merci;il n’ ont rien en commun avec vous.

    • La Horde 28 octobre 2016 at 09:53 - Reply

      Hum… Quel rapport avec la carte ?

  4. Gaëlle 24 octobre 2016 at 12:39 - Reply

    Salut,
    Bravo pour ce travail titanesque et effroyablement instructif, qui démontre, s’il en était encore besoin, le noyautage besogneux de notre société civile…

  5. ludovic royer 20 octobre 2016 at 17:38 - Reply

    salut , opus déi est toujour présent en france est la famille de villier en sont , il agisse dans l ombre est sont les vrai meneur de l extréme droite catho

  6. Noctisanima 13 septembre 2016 at 13:16 - Reply

    Très instructif, bravo pour ce travail rigoureux. Mais un type comme Philippe de Villiers, où on le placerait ? Il est un bel exemple de types d’extrême droite fascisant bien « installés », bien « conformes » dans le système capitaliste. On (de manière général) ferme souvent les yeux lorsqu’à l’arrivée il y a de l’argent accumulée. Macron au Puy du fou par exemple voilà c’est magnifique ! Les fachos sont gentils lorsqu’ils participent à la compétitivité ! On en rit, ou on en pleure… Le Puy du fou c’est tout un programme, une vision dégueulasse de la France sans mouvements sociaux, ouvriers, et oui rien n’égale les valeureux seigneurs, Jeanne et cie.

    • nico 21 septembre 2016 at 13:45 - Reply

      Déjà présent avec l’apparition du MPF

  7. Hernando 12 septembre 2016 at 22:09 - Reply

    il manque le PCD (Parti Chrétien-Démocrate) de Boutin et Poisson. (reports de voix 99% FN)

  8. JuliusAugustus 15 août 2016 at 21:55 - Reply

    Henry de Lesquen y aurait sa place ?

    • La Horde 19 août 2016 at 00:36 - Reply

      Oui, bien sûr, mais il faut bien faire des choix !

    • nico 21 septembre 2016 at 13:44 - Reply

      en fait il y est déjà De Lesquen au travers de radio courtoisie qui est cité sur le document.

  9. Alex 15 août 2016 at 00:10 - Reply

    Tagar pardon pas bafar

  10. Alex 15 août 2016 at 00:05 - Reply

    La L.D.J le bétar et le bafar ont été oublié

    • La Horde 19 août 2016 at 00:37 - Reply

      On a déjà répondu sur la LDJ : elle n’a plus d’existence concrète en tant qu’organisation, et fonctionne davantage comme un logo utilisé par des individus lors d’actions ponctuelles.

  11. Anonymous 11 août 2016 at 22:16 - Reply

    Il manque le groupe « LR – les républicains » dans la liste, sinon, elle est assez complète…

  12. Chichelinux 11 août 2016 at 11:48 - Reply

    Une belle brochette de dingues !

  13. TovarishPior 12 juin 2016 at 20:32 - Reply

    Et juste pourquoi « Les Antigones » ne sont pas présentes dans le schéma ?

    • La Horde 14 juin 2016 at 08:17 - Reply

      Par manque de place, mais aussi parce que le groupe est plutôt dormant en ce moment, bien qu’il refasse surface de temps en temps.

  14. TovarishPior 12 juin 2016 at 18:20 - Reply

    Dans les sites confusionnistes suintant par tous les pores, vous pouvez-rajouter le Cercle Non Conforme. Ils sont notamment « connus » pour leur interview du faf Famine, principal membre du groupe NSBM Peste Noire.

    • TovarishPior 12 juin 2016 at 19:01 - Reply

      Ah mince j’avais pas tilté qu’on se concentrait que sur les orgas avec personnes physiques.

      Effectivement une carte web de la facho sphère serait intéressante, mais le chantier paraît bien considérable.

  15. trouduku puduku 9 juin 2016 at 10:00 - Reply

    pourquoi vous avez classé agoravox a l’extrême droite ils sont plutôt a gauche voire d’extrême gauche ?

    • La Horde 9 juin 2016 at 19:25 - Reply

      Agoravox n’a pas de ligne éditoriale claire, c’est bien le problème : le site se trouve être de fait une tribune permanente pour l’extrême droite.

  16. hosco 31 mai 2016 at 20:19 - Reply

    Parti des musulmans de France est-il classé à l’extrême droite ?

    et le tout nouveau CNT (Comité National de Transition de France) ? http://www.conseilnational.fr

    ça sort comme des champignons ces dernières années.

    Pour la LDJ, officiellement dissoute oui, mais officieusement, les drapeaux et les militants toujours visible…..

    Super travail sinon.

    • La Horde 31 mai 2016 at 20:24 - Reply

      Pour le PMF, il aurait sa place dans le schéma, certainement. Mais à notre connaissance, il n’a plus vraiment d’activité. Merci quand même de l’avoir signalé. Le CNT est à rattacher à la Démosophie, présente sur le schéma. Quant à la LDJ, si effectivement des Juifs d’extrême droite continuent de s’en réclamer, là encore elle n’a plus d’activité en tant que structure organisée.

      • hosco 1 juin 2016 at 14:30 - Reply

        Merci pour les explications.
        Gardons l’œil ouvert. 😉

  17. StillAlive 31 mai 2016 at 17:50 - Reply

    Falotti?

    • La Horde 31 mai 2016 at 20:22 - Reply

      Oui, il faudrait peut-être caser quelque part les survivalistes… Pour ce qui concerne précisément Falotti, il est suisse, alors on le laisse aux copains antifas de là-bas !

      • ZcommeZeno 4 juin 2016 at 12:01 - Reply

        Exact, il vit en Suisse (à Nyon, dans le canton de Vaud, apparemment). Je comprends qu’on puisse considérer que sa « zone d’influence » (la France) ne se confond pas avec le lieu de résidence (la Suisse). Par exemple, ce n’est pas la TSR qui lui sert la soupe, mais « TFN »… pardon, TF1! Et ses conférences, ce n’est pas à Nyon, Lausanne ou Genève qu’il les donne (j’ai l’intuition que ça se passerait mal, haha!), mais à Paris, Lyon ou Marseille. Mais si on se met à introduire dans le schéma tous les commanditaires, mécènes, et agitateurs étrangers, on va se retrouver avec des conneries comme Poutine dans le tableau. Donc parfaitement d’accord avec La Horde. La solution, ce serait que le RAGe élabore sa propre carte et qu’on dispose d’une carte collaborative intercalaire qui évoque les correspondances entre réseaux.

        Par contre, j’ai une observation à faire quand même: un élément qui me semble vraiment critique, c’est qu’on renforce le camouflage médiatique des fachos – en somme, on leur rend involontairement service – en assimilant les « bases autonomes » au « survivalisme » mainstream. Tu sais comme moi que 99% des survivalistes sont des adolescents attardés qui jouent à Mad Max ou font mumuse avec deux silex comme dans La Guerre du feu. Ils sont apolitiques et inoffensifs. Au pire, ce sont des boys-scouts ratés qui cherchent à rattraper sous forme de caricature une étape foirée de leur développement personnel.

        Aucun rapport avec des individus qui réactivent sciemment un concept ouvertement « national-socialiste » (voir l’analyse approfondie de Camus) comme les « BBAA » de sinistre mémoire, déclarent que « la race blanche est supérieure », que « ceux qui gouvernent le monde » appliquent des protocoles pour éliminer « la race blanche », font de la réclame pour des néo-nazis bretons, reçoivent des félicitations de Ryssen pour leurs subtiles « analyses »… Donc, sans doute, évoquer les BBAA dans le schéma serait salutaire. Enfin, ce n’est que mon opinion, je ne donne pas de conseils. Et puis, la carte est déjà très bien, même sans ça. Mais bon, ce serait un « plus ».

        @lahorde: on peut t’écrire à l’adresse de contact?

  18. trouduku puduku 11 mai 2016 at 12:38 - Reply

    , mais il faut reconnaître que le nationalisme corse à tendance à devenir de plus en plus perméable aux idées racistes…

    ce qui est plutôt normal pour un parti nationaliste non ?

    • La Horde 11 mai 2016 at 16:19 - Reply

      Il y a deux sortes de nationalismes : l’un de libération nationale, quand un pays subit l’oppression d’un autre pays et réclame son indépendance, l’autre qui, dans un pays établi, cherche à faire de la Nation le socle autour duquel la société doit être organisée, le plus souvent en excluant les éléments allogènes. Contrairement au second, le premier n’est pas forcément raciste : ce peut être, comme cela a été le cas longtemps du nationalisme corse, un mouvement qui se pense dans une perspective internationaliste et avec une conception ouverte de la citoyenneté.

  19. Casanova 9 mai 2016 at 22:32 - Reply

    Vous avez oublier les groupuscules corses
    Qui se serve des idées indépendantistes pour propager leurs sales idées.

    • La Horde 10 mai 2016 at 08:55 - Reply

      Effectivement, il existe des groupes d’extrême droite corses dans le milieu indépendantiste, comme Corsica Patria Nostra. Heureusement, il y a aussi dans ce même milieu des groupes antifascistes, mais il faut reconnaître que le nationalisme corse à tendance à devenir de plus en plus perméable aux idées racistes…

  20. Mic 6 mai 2016 at 15:48 - Reply

    Salut,

    ça peut vite faire lourd, mais avoir aussi les sites de la fachosphère et qui est derrière ça peut être un plus sympa.

    • La Horde 6 mai 2016 at 18:38 - Reply

      Il faudrait une carte spéciale pour internet : certains s’y sont déjà essayé, et le résultat était proprement illisible. On se contentera des groupes et individus qui ont pignon sur rue !

  21. Modif? 5 mai 2016 at 16:51 - Reply

    J’aurais rajouté également la Misanthropic Division qui commence vraiment à prendre de l’importance en France. C’est une organisation néo-nazi international né en Ukraine. Ils sont aussi en activité avec White Rebels Crew qui opère à Nantes.

    Cordialement

  22. Emmanuel 4 mai 2016 at 14:38 - Reply

    Bonjour,
    Avec tout le respect que je dois à ce travail, je tiens à signaler que Debout La France, issu de l’UMP et plus anciennement du RPR. De la mouvance du NON à Maastricht de Philippe Séguin, je ne vois pas ce que fait ce parti dans votre analyse. Dans cette vision, finalement, un peu sectaire, j’y aurait ajouté Chevénement, Montebourd ou même Mélenchon…

    • La Horde 4 mai 2016 at 18:19 - Reply

      On part du principe que le « souverainisme », quand il est de droite (et c’est clairement le cas de Debout la France), est un nationalisme de droite qui ne dit pas son nom, et qui trouve du coup sa place dans le schéma. Pour Chevénement, effectivement, on ne sait plus trop où il se trouve… Pour les deux autres, on peut critiquer leur nationalisme, mais le projet de société qu’ils défendent, et qui n’est pas le nôtre, reste quand même clairement de gauche.

  23. Vitawte30 4 mai 2016 at 12:32 - Reply

    et vous avez oublier le JNR et les jeunesse nationaliste

    • La Horde 4 mai 2016 at 14:25 - Reply

      Les JNR n’existent plus depuis deux ans et les Jeunesses nationalistes ont été dissoutes il y a deux ans et demi.

  24. Loulou 3 mai 2016 at 22:17 - Reply

    Rien sur les liens entre l’UNI et le GUD ? Je connais pas en détail mais il y’en a. Pour continuer dans le milieu étudiant, je ne suis pas sûr mais il me semblait que la Cocarde et l’UNI était plutôt fâchés mais je me trompe peut être. Sinon bon boulot

    • La Horde 4 mai 2016 at 14:27 - Reply

      La Cocarde étudiante et l’UNI sont sur le même créneau, il peut donc y avoir concurrence. Cependant, l’exemple niçois montre une grande proximité entre les deux structures localement.

  25. Nico 2 mai 2016 at 22:18 - Reply

    Bonjour,
    Merci pour cette infographie aussi synthétique qu’ interessante.Cependant je ne vous de mention concernant le site de Robert Ménard, Boulevard Voltaire pourtant très affluent dans la fachosphére…

    • La Horde 3 mai 2016 at 10:14 - Reply

      C’est vrai, mais comme tu peux le voir, la place manque un peu. Avec la version interactive, on pourra en dire davantage, et concernant Ménard, qui est présent sur le schéma, on pourra citer Boulevard Voltaire.

      • RedSkin4Ever 11 mai 2016 at 17:38 - Reply

        Bon, espérons que ce sera plus au point une fois qu’on sera passé à la version ia. Je suis d’accord avec les autres qu’il faudrait mentionner les groupes fantomes aussi. Car s’ils n’existent plus en droit, ils survivent de fait.

        • La Horde 12 mai 2016 at 07:53 - Reply

          Tu es bien gentil avec ton « espérons que ce sera plus au point », mais si tu penses pouvoir faire mieux, surtout n’hésite pas, on est curieux de voir ça. Pour te répondre quand même, justement non, pour que la carte soit lisible et utile, il faut la tenir à jour et ne mentionner que les groupes ayant une existence réelle. Pour savoir quels groupes existaient précédemment, il suffit de se référer aux versions précédentes du schéma, disponibles sur le site.

  26. Alexandra 2 mai 2016 at 21:38 - Reply

    L’UPR dans l’extrême droite ? Pourquoi donc ? (sources ?)

  27. Djamel Bendehiba 2 mai 2016 at 17:59 - Reply

    et il complote des projets terroristes sous couverture de Survivalisme

  28. Djamel Bendehiba 2 mai 2016 at 17:59 - Reply

    oui ils y’a un terroriste qui court librement ces Piero San Giorgio

  29. antifa93 2 mai 2016 at 17:52 - Reply

    plus de LDJ ?

    • La Horde 2 mai 2016 at 21:43 - Reply

      Effectivement, la LDJ a disparu, tout comme l’essentiel de ses activités. S’il y a toujours des extrémistes de droite juifs qui peuvent s’en revendiquer, la LDJ n’existe plus de fait en tant qu’organisation.

  30. l thomas 2 mai 2016 at 16:29 - Reply

    C’est génial ! Vous auriez une version PDF imprimable ?

    • La Horde 2 mai 2016 at 21:48 - Reply

      Oui, on va mettre ça en ligne très vite, car l’image est visible à l’écran, mais passe plutôt mal sur papier. Cela étant, vous pouvez le commander bien imprimé sur notre site : http://lahorde.samizdat.net/materiel/

  31. Saulie 2 mai 2016 at 15:35 - Reply

    Bonjour.
    Pouvez-vous mettre en ligne une version agrandie ou pdf. Car même après clic sur la miniature, certains textes sont difficiles à lire. Merci.

    • La Horde 2 mai 2016 at 21:50 - Reply

      On s’en occupe.

  32. Laurent, Grenoble 2 mai 2016 at 11:36 - Reply

    Peut-être qu’il fondrait songer à une partie sur les pro-Poutine…. ? mais c’est vrai , tout ça est déjà bien rempli.
    Et à la réflexion, tous ceux qui sont là sont aussi des relais de Poutine.
    En fait, je pensais surtout à la pénétration de médias comme RT today, etc

  33. Dialectic Pimp 2 mai 2016 at 10:25 - Reply

    salut,
    bravo pour ce graphique bien foutu et pratique.
    Par contre, j’ai juste pas compris vous avez mis des (1) (2) etc devant certains partis et certaines personnalités politiques, mais ça veut dire quoi du coup ?

    • La Horde 2 mai 2016 at 21:52 - Reply

      Les numéros correspondent à des explications données au recto de la version papier. On va compléter l’article avec le texte.

Laisser un commentaire »