Rouen : mobilisations de l’extrême droite radicale en mai

28 avril 2016 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur le site de Ras l’Front Rouen :

La ville de Rouen, dans la deuxième quinzaine de mai 2016, ne sera pas la commune où il fera bon vivre ensemble, mais au contraire le lieu où les valeurs d’égalité de fraternité de solidarité seront mises à mal, si nous n’y prenons garde.  A deux reprises, les 21 et 28 mai, l’ extrême droite radicale sera présente afin d’y déverser ses idées nauséabondes et racistes.

PNF Rouen Le 21 mai tout d’ abord, se tiendront les Assises régionales normandes, à l’ initiative du groupuscule néofasciste le Parti National Français. Parmi les intervenants annoncés, toute la crème de l extrême droite française :
– Pierre Marie Bonneau (Clan) : avocat très prisé dans les milieux nationalistes, dont il se murmure qu’ il aurait été l’ un des responsable de l’ Oeuvre française à Toulouse, avant la dissolution de cette organisation par le gouvernement Valls.
– André Gandillon (PNF) qui fut pendant un temps le rédacteur en chef du journal « Militant » une des plus anciennes revues nationalistes.
– Scipion de Salm, rédacteur au journal pétainiste et antisémite Rivarol
– Yvan Benedetti (Jeune Nation), ancien président de l’ Oeuvre française, dissoute après l’ assassinat de notre camarade Clément Méric.

manif-jeanne-d-arc-idLe 28 mai ce sera au tour des Identitaires de la Vague normande de tenter de tenir le pavé, à l’ occasion d’ une marche en l’ honneur de Jeanne d’ Arc ( voir capture d’ écran de leur page facebook) comme il le font depuis quelques années avec le soutien des milices de Picardie, de Caen. voire de la région parisienne.

Nous nous posons avec beaucoup de naïveté la question suivante : la préfecture de Rouen si prompt à envoyer les forces de l’ ordre contre les mobilisations de Nuits debout restera-t-elle impassible devant ces manifestations haineuses ?
Sans plus attendre, nous appelons les associations, les organisations syndicales et politiques attachées à la démocratie et aux droits de l’ homme à se mobiliser.

Ras l’Front Rouen

Laisser un commentaire »