Nice : l’AJL tente d’inviter la cocarde étudiante dans le mouvement lycéen

20 avril 2016 2 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Devinette : quelle est le lien entre  l’UNI, un syndicat étudiant de droite extrême, la Cocarde Étudiante (qui regroupe jeunes des Républicains et du Front national), et le collectifs des Jeunes Contre la Loi Travail 06 (JCLT 06) ? L’Association des Jeunes Lobbyistes (AJL), qui par l’intermédiaire de son président Florent Lombardo, tente de s’inviter partout, au mépris de toute cohérence idéologique, mais avec un certain sens de l’opportunisme.

Nice : le soleil, la mer, un Front National à 40%, un repaire d’Identitaires… Mais aussi des mobilisations lycéennes contre la loi Travail. Si la plupart des jeunes protestent contre la précarité et le recul social que représente cette loi, d’autres profitent du mouvement pour faire la promotion d’un discours encore plus à droite que celui du gouvernement. Pour rendre la chose possible, l’Association des Jeunes Lobbyistes (AJL) est à la manœuvre.

Dirigée par Florent Lombardo et se présentant comme  » une association de fait régie par la loi du 1er juillet 1901  regroupant des lycéens, étudiants et jeunes actifs » qui fait « en sorte de promouvoir, soutenir, influer, modifier, opposer ou retarder la prise de décision de personnes ou organisations afin de faire valoir son point de vue », l’AJL est en réalité un pseudopode de l’UNI et de la Cocarde étudiante.

Des liens avec l’UNI

Lombardo_UNi2 copie

À gauche : autour deM. Ciotti, les membres de l’AJL dont le président Florent Lombardo (à l’extrême droite). Au milieu, Lombardo tractant pour l’UNI, qui dénonce les blocages.

Dans un tweet datant du 12 février 2016, l’AJL annonce « soutenir l’UNi 06 pour les élections universitaires niçoise« . Promesse tenue, puisque les membres de l’AJL on fait campagne pour l’UNi 06 qui, à la suite des élections, a remporté un siège à la CFVU. On rappelle que l’UNI représente la tendance ‘dure » de la droite étudiante, qui fustige tous les mouvements de protestation étudiants, toujours « manipulés » par les gauchistes. Mais jusque-là, rien de bien surprenant, car l’AJL n’a jamais fait vraiment mystère de ses liens avec l’UNI.

Des liens avec la Cocarde étudiante

Achille Wagner

À gauche, un échange sur les réseaux sociaux entre Maxime Duvauchelle, le président de la Cocarde étudiante, et Florent Lombardo. En haut à droite, Achille Wagner (entouré en jaune) avec Duvauchelle (troisième en partant de la gauche). En bas, la promo de la Cocarde étudiante sur TV Libertés, où Wagner travaille en tant que stagiaire.

La Cocarde étudiante est une initiative lancée l’été dernier par un ancien responsable Jeunes Droite Populaire, Maxime Duvauchelle, qui a invité ses petits copains du FN et de Debout la France pour lancer un nouveau syndicat étudiant nationaliste. Dans cette capture d’écran d’une conversation entre Florent Lombardo et Duvauchelle, datant du 18 octobre 2015, on voit que Lombardo ne se contente pas de faire la promo de l’UNI, mais cherche aussi à développer sur Nice la Cocarde étudiante. Un mois plus tard, une Cocarde Nice a vu le jour avec à sa tête un certain Achille Wagner. Ce dernier, qui travaille comme stagiaire pour la webTV d’extrême droite TV Libertés, dont nous avons déjà parlé ici, est de la famille de François Wagner, professeur de droit et avocat, proche du Front national et des Identitaires ((En effet, on avait vu François Wagner  le 5 avril 2003 participer au premier colloque de l’Aviso (une revue lancée par Marine Le Pen et dont Louis Aliot était le directeur), et au tribunal assurer la défense de Fabrice Robert (en octobre 2005, pour avoir insulter un proviseur) et Philippe Vardon (en décembre 2005, pour incitation à la haine raciale), deux membres fondateurs des Identitaires.)) Coïncidence ?

Des liens avec le collectif Jeunes Contre la Loi Travail 06

Jeunes Contre la Loi Travail 06 est un collectif regroupant diverses organisations de jeunesse, comme l’UNEF, le MJS, le SGL ou encore les Jeunes Communistes. Sur leur page Facebook, on peut voir cette photo de mars 2016 :

Capture d’écran 2016-04-19 à 10.37.36Et oui, c’est bien Florent Lombardo, encore ! Que fait le président de l’AJL au côté des JCLT 06 ? Surtout quand on connait le discours très hostile de l’UNI sur les mouvements de contestation en général, et ce mouvement en particulier… Profitant de son nom passe-partout, l’AJL et son président Florent Lombardo aimeraient bien nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Comme on l’a déjà évoqué ici à propos de l’initiative Nuit Debout, la droite extrême et l’extrême droite n’hésitent plus aujourd’hui à s’inviter dans des mobilisations qui ne sont pas les leurs, espérant ainsi profiter de leur dynamique : nous invitons les lycéens et les étudiants niçois à ne pas se laisser duper par cette tentative de récupération par Lombardo et ses amis fachos.

Une antifasciste niçoise (avec le concours de la Horde)

2 commentaires »

  1. Max S. 26 avril 2016 at 06:18 - Reply

    Ce mec c’est un mafieux. Il n’y a pas un mouvement politique qui n’est pas sous l’influence de l’AJL sur le 06. J’espère que cet article va faire réagir les mouvements jeunes et écarter le « clan Lombardo » du département.
    Bravo la Horde d’avoir le courage de vous attaquer à lui!

  2. Saar Shinohara 20 avril 2016 at 21:33 - Reply

    Je confirme, ce Florent Lombardo est un bel escroc. J’ai eu l’occasion de le côtoyer pendant un long moment, et je l’affirme, l’esbroufe c’est sa spécialité et je perdrai mon temps à vous décrire le nombre d’arnaques qu’il a pu monter, tout ça dans un seul et unique but : l’argent. Ce n’est qu’une sombre merde !

Laisser un commentaire »