Paris : journée « Rock Against » le 21 mai

12 avril 2016 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

RockAgainst _internetL’antifascisme que nous pratiquons et dont nous revendiquons l’héritage est né dans les années 1980, en même temps que le rock alternatif, un courant musical considéré par beaucoup comme un compagnon de route de l’engagement militant. C’est pourquoi il nous a semblé utile de proposer au public un rappel de la façon dont, à cette époque, deux mouvements contemporains, celui de la « scène alternative » et celui de « l’antifascisme radical », ont vu leur chemin se croiser, en organisant le 21 mai prochain à Paris, en partenariat avec plusieurs associations et collectifs contre-culturels (HumungusCrash DisquesArak AssoKonstroy, General Strike et le Collectif Contre-Culture) une journée de discussions et de rencontres, qui se finira bien entendu en musique, avec un concert d’Union Jack, Rock n’Bones, Psycho Squatt et les Allemands de One Step Ahead.

Cette période est trop souvent soit méconnue soit mythifiée, la mode du vintage et des reformations de groupes « de légende » n’arrangeant pas les choses. Aussi, il faudra certainement déconstruire un certain nombre de clichés, en rappelant ce qu’ont été concrètement cette période, son contexte, ses forces et ses faiblesses, afin de permettre une transmission efficace et utile de sa mémoire.

Nous souhaitons que la discussion ne se limite pas au seul rôle joué par les seuls groupes de musique : car tout un ensemble de créations visuelles, d’initiatives, et de lieux a accompagné la naissance de la scène musicale alternative et a grandement participé à lui donner son identité. Cependant, on pourra s’interroger sur la manière dont certains groupes de cette époque ont amené une partie de leur public à s’engager politiquement, et se demander si les groupes de musique sont encore en mesure, aujourd’hui, de participer à une prise de conscience militante.

À l’heure où La Souris Déglinguée, groupe de rock qui a fréquenté la scène alternative par intermittence, assume pleinement de jouer pour une organisation d’extrême droite, et où le lien entre la scène musicale et le milieu militant semble moins évident, cette rencontre s’adresse à celles et ceux qui, au début des années 1980 comme aujourd’hui, ont ressenti le besoin de se prendre en main et de s’organiser pour monter des groupes, mettre en place des concerts, produire des disques en parallèle des structures officielles, tout en affichant un antifascisme militant.

PROGRAMME

La journée aura lieu au Cirque électrique Place du maquis du Vercors Paris XXe
(M° / Tram / Bus : Porte des Lilas)
Ouverture des portes : 16h

together_site16h30 – 19h30 DISCUSSIONS / RENCONTRES

(entrée libre)

Une série de tables rondes ouvertes à toutes et tous, sans intervenants attitrés, mais avec une circulation libre de la parole entre témoignages anciens ou présents et questionnements (Modérateur : Jibédé de Polémix & la Voix Off). Ces tables rondes seront rythmées par : une preview d’un doc sur les Bérurier Noir, la performance graphique du collectif Humungus et ses amis, la présentation d’affiches, de dessins (Gil, Tapage…) et de photos (Yann Levy).

groupes20h30 à 23h : CONCERT

(PAF : 5 euros)

Union Jack (punk rock, Paris)

Rock n’Bones (riot punk, Ile-de-France)

One Step Ahead (Punk/hardcore, Allemagne)

Psycho Squatt (anarcho punk, Dijon)

sound system avec Chris des Nuclear Device

Fermeture des portes : 1h30

Laisser un commentaire »