Bruxelles : Rassemblement antifasciste contre l’islamophobie et l’extrême droite

29 mars 2016 4 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Génération Identitaire appelle à une manifestation européenne, à Molenbeek en Belgique, intitulée « Expulsons les islamistes » le 2 avril, en espérant toujours bien stigmatiser Molenbeek. Ce dimanche déjà des hooligans d’extrême droite défilaient dans Bruxelles avec l’intention de se rendre à Molenbeek. Même si pour l’instant cette manifestation est plus qu’incertaine, Génération Identitaire aura quand même fait le buzz.

Retour sur la manifestation des hooligans ce 27 mars

casuals united belgium

Manif de hooligans à Bruxelles le 27 mars

Ce dimanche environ 3 à 400 hooligans, dont une grande partie d’extrême droite, ont pu défiler dans les rues de Bruxelles accompagnés par les flics. A leur passage, ils en ont profité pour scander des slogans tel que « on est chez nous », tout en agressant verbalement et physiquement les personnes qui ne leur revenaient pas.

Ces hooligans qui tournent autour de « Casuals United Belgium », ils souhaiteraient sans doute reproduire ce qu’HoGeSa en Allemagne avait réalisé. HoGeSa pour Hooligans Gegen Salafisten ou Hooligans contre les salafistes avait manifestait à Cologne et Hanovre lors de manifestations islamophobes, dans la même lignée que Pegida version Hooligans. Voir l’article sur Pegida et HoGeSa  en Allemagne.

Un rassemblement antifasciste contre l’islamophobie et l’extrême droite est organisé le même jour que la manif ges GI à Molenbeek, nous publions l’appel au rassemblement lu sur le facebook des Jeunesses Libertaires Belgique :

12.mobilisationCe samedi 2 avril un groupuscule raciste et fasciste “Génération Identitaire” a lancé un appel européen en vue d’une manifestation islamophobe à Molenbeek. Si la bourgmestre dit refuser d’autoriser ce rassemblement, il est clair que l’extrême droite compte faire de Bruxelles et en particulier Molenbeek, le symbole de leur obsession islamophobe. Et comme dans le passé, le reste de l’échiquier politique suivra cette tendance.

Pour preuve, ce 27 mars, des hooligans encadrés par un noyau de militants d’extrême-droite et escortés par la police ont envahi la place de la Bourse pendant les commémorations des victimes. Sur leur passage ils ont agressé plusieurs personnes et crié des slogans racistes et nationalistes. La victoire idéologique totale de l’extrême-droite s’est concrétisée dans les urnes et maintenant dans la rue.
Alors que les terroristes frappent sans distinction les civils ici et ailleurs, nous, les quelques militants musulman.e.s de nos organisations considérons que les nôtres doivent assumer une double peine, celle de l’islamophobie décomplexé, violente, sexistes et institutionnelle. Nos mères, nos sœurs, nous, sommes agressé.e.s verbalement et physiquement, discriminé dans toutes les sphères de nos vies

Les polémiques stériles et les discours de haine distillent la peur pour camoufler les échecs du gouvernement en matière de justice sociale, d’égalité, de politiques étrangères et cela à des fins toujours électorales.

Nous refusons que la mémoire de victimes deviennent le théâtre des enjeux politiciens, aux détriments des habitant.e.s des quartiers et d’ailleurs. Il n’y a pas de place pour l’islamophobie dans nos rues.

Alors nous disons, ne nous laissons pas entraîner, ne nous laissons pas faire, rassemblons nous a Molenbeek pour leur montrer notre Bruxelles, notre Molenbeek, solidaire, pluriel et mixte.

Nous, militant.e..s ou non, musulman.e.s ou non, habitant.e.s de Molenbeek ou non, initions un rassemblement pour avancer ensemble vers un monde juste et égalitaire.

Pas de place pour le racisme d’État, l’islamophobie et toutes les oppressions dans nos quartiers !

Ce rassemblement sera l’occasion pour les femmes et les hommes à qui on refuse bien trop souvent la parole de la prendre.

RDV samedi 2 avril 13H place de la Bourse

Cette initiative se veut conjointe à l’initiative « Bruxelles est à nous / Brussels is van ons » https://www.facebook.com/events/466612590213620/

Pour plus d’infos ici

4 commentaires »

  1. Touffany 10 avril 2016 at 23:52 - Reply

    « Riposte laïque », parlons-en ! J’ai découvert cette association sur les ondes de… Radio libertaire ! La radio de la Fédération anarchiste. J’avais trouvé intéressant le bouquin qui était présenté à l’antenne : « Les Dessous du voile ». J’en ai fais la publicité (et ce fut bien le seul, donc nul besoin de mettre des pluriels où il n’y a pas lieu d’être) sur le site d’un camarade helvétique, animateur d’Espace Noir (librairie, salle réunion, bistro) situé à Saint-Imier (Jura suisse). A la même époque, Les Editions libertaires (d’Oléron) publiaient l’intéressant ouvrage d’Hamid Zanaz, « L’Impasse islamique ». Il n’y a donc aucun militant égaré du côté de l’extrême droite, en la circonstance. « Riposte laïque », j’ai cessé de m’y intéresser le jour où, avec ses apéros saucisson, elle s’est rapprochée des Identitaires.
    Pour ce qui est de militants égarés, je renvoie la balle à ceux qui peuvent se déclarer « ni dieu ni maître », puis nous parler (dans les mêmes termes que Tarik Ramadan) d’islamophobie. Depuis quand les libertaires prennent en considération une religion en particulier ? Est-ce en raison de son caractère « exotique » ? Sur YouTube, j’ai visionné une vidéo où lors d’une manifestation en faveur de la Palestine, la CNT (Vignoles) finissait par se foutre sur la gueule avec des barbus (ce devait être en 2010). Après ça, on a tout compris au sujet du fossé qui existe entre anarcho-syndicalistes et religieux.

    • La Horde 11 avril 2016 at 00:24 - Reply

      On vient bien t’accorder le bénéfice du doute : cela dit, pour ne pas voir la réalité de l’islamophobie dans notre société, et y voir la main de l’étranger, il faut avoir de sacrées œillères ! La lutte des libertaires est une lutte anticléricale, alors que dans le cas de l’islamophobie, c’est toute une communauté de croyants qui est stigmatisée. Ne pas le voir, ne pas le comprendre, c’est aussi nier la réalité du racisme postcolonial. D’ailleurs, se confronter avec des islamistes n’est pas incompatible avec le fait d’être solidaire des musulmanEs qui dans leur écrasante majorité veulent simplement pouvoir vivre leur religion, sans chercher à l’imposer à quiconque.

  2. Touffany 9 avril 2016 at 20:49 - Reply

    Le 27 mars, des supporters de clubs de foot belges, albanais et turcs, pour l’essentiel, ont manifesté leur dégoût du terrorisme islamiste. L’extrême gauche bruxelloise (essentiellement marxiste-léniniste), elle aussi présente sur la place de la Bourse, a parlé d’islamophobie pour caractériser ce rassemblement. Comprenne qui pourra, car Turcs et Albanais sont bien musulmans ! Les supporters turcs étaient probablement des laïques élevés dans le souvenir de Mustapha Kemal Atatürk et les Albanais élevés dans le souvenir d’Enver Hojda, qui déclara non pas son pays comme laïque mais où dieu n’existait pas. Leçon de laïcité de la part d’immigrés dits musulmans à l’adresse de bobos prétendus communistes, mais qui en ont oublié les fondamentaux : « la religion, c’est l’opium du peuple », comme disait Marx.

    • La Horde 10 avril 2016 at 09:07 - Reply

      Désinformation complète de ta part : les supporters du Standard de Liège (auxquels tu fais allusion) qui faisaient effectivement partie au début du cortège des ultras, s’en sont rapidement désolidarisés quand ils ont compris que l’extrême droite en avait pris le contrôle. Beugler « On est chez nous, on est chez nous », c’est ça ta vision du combat antiraciste ? Par ailleurs, on remarque que tu trolles un peu trop le site avec tes remarques pseudo-anarchistes, mais qui bizarrement sont toutes dirigées contre les musulmans… Surtout quand sur d’autres sites, tu fais la promo de bouquins de Riposte laïque. Inutile de répondre, car notre site n’a pas pour vocation de servir de tribune aux militants égarés qui vont chercher leur référence à l’extrême droite, on a autre chose à faire.

Laisser un commentaire »