Allemagne: un néonazi sauvé par des réfugiés

29 mars 2016 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

AutounfallStefan Jagsch, un politicien du NPD (Nationaldemokratische Partei Deutschlands, Parti national-démocrate allemand, extrême droite) a eu il y a quelques jours un accident grave sur une nationale en Hesse (région du centre de l’Allemagne d’où il est originaire et où il s’est présenté aux élections municipales l’année dernière, recueillant autour de 10%) : sa voiture est sortie de la route et est venue s’encastrer dans un arbre.

Ironie du sort, ce sont deux réfugiés syriens qui l’ont sorti inconscient du véhicule et lui ont prodigué les premiers soins, avant d’appeler les secours, qu’ils ont attendus avec lui.

Encore à l’hôpital, Jagsch n’a pas fait de commentaires, mais le dirigeant du NPD de Hesse, Jean-Christoph Fiedler, a d’ores et déjà loué les deux réfugiés pour leur « humanité ». Dire que quelques jours plus tôt, Jagsch et ses amis néonazis (dont Melanie Dittmer, de Pegida Cologne, que Riposte Laïque idolâtre) scandaient dans une manifestation que les réfugiés accueillis en Allemagne étaient des « envahisseurs », des « parasites sociaux » ou encore des « primates sans foi ni loi ».

Ce fait divers apparemment anodin a déchaîné l’hilarité sur les réseaux sociaux allemands : face à cette ironie du sort, certains se demandent si Jagsch va changer d’opinion ; alors son accident n’aura pas été vain, affirme une lectrice du Frankfurter Rundschau. Continuera-t-il à poster sur Facebook que « l’intégration est un génocide »? Dire qu’il aurait pu y rester…

Un député des Verts commente sur Twitter « Voilà le genre d’histoire dont on dit que, si elle n’existait pas, il faudrait l’inventer… »Et la palme du meilleur commentaire revient aux camarades de Blockupy qui ont écrit ceci sur Twitter : « L’Allemagne reçoit une leçon de civilisation : Des réfugiés syriens prodiguent les premiers secours à un cadre du NPD ».

La Horde

Laisser un commentaire »