Pays-Bas : flop total de la manifestation contre les réfugié-es à Utrecht

25 mars 2016 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
Effectivement y a pas foule…

Effectivement y a pas foule…

Lu sur Laat Ze Niet Lopen (traduction : La Horde) :

Ce qui avait été annoncée comme la « bataille d’Utrecht » par les organisateurs a finipar se transformer aujourd’hui en une guerre de « citoyens inquiets » (…). La manifestation n’a attiré que 60 participants. Malgré une présence policière importante, il y avait plusieurs groupes antifascistes actifs contre le rassemblement raciste, et il y eut même une courte manifestation spontanée dans le centre-ville. La campagne anti-réfugié-es était organisée par « AZC Nee Utrecht » (« Non au centre de réfugié-es d’Utrecht ») et a été soutenue par les organisations racistes et islamophobes PEGIDA Nederland et de « Nederlands Verbond » (« Engagement néerlandais », anciennement DTG). (…)

[Edwin] Wagensveld (leader de PEGIDA Nederland)  essaie maintenant de se distancier explicitement sur Facebook du NVU [(« Nederlandse Volksunie », « Union populaire néerlandaise »)] de  [Constant] Kusters. Dans ses propres manifestations, cependant, il n’a pas hésité à se montrer ouvertement avec toutes sortes de racistes et de personnes explicitement néo-nazies[1]. De même, Breivik fan Ben van der Kooij et Hugo Kuijpers sont les bienvenus, alors que Wagensveld (membre de la NVU) a pris part aujourd’hui à la  démonstration. Tout ceci démontre que les intentions de PEGIDA sont plus radicales que ce qu’ils veulent laisser apparaître au grand public. (…)

Appel à un incendie criminel

Au cours de l’un des rares discours de la manifestation à côté du théâtre de la ville, Nel Stins d’Utrecht a appelé à incendier des mosquées. « Allumez-les. Arrêter moi! » Cette dangereuse incitation à la violence est une preuve claire de la nécessité de s’opposer aux groupes d’extrême droite. Dans le climat politique de plus en plus à droite aux Pays-Bas, où le refus des réfugié-es est de plus en plus radical et raciste, il est dangereux que des groupes d’extrême droite se voient donner la possibilité de diffuser leurs idées ignobles, de s’organiser et de recruter.

Utrecht AntifaDifférents groupes d’antifascistes ont réussi à faire entendre une force d’opposition aujourd’hui. Ils ont été encerclé-es plusieurs fois par la police, mais à la fin de la journée il n’y avait pas eu d’arrestation. Une manifestation spontanée a été brièvement improvisée dans le centre-ville avec un message clair: l’extrême droite n’est pas la bienvenue à Utrecht. (…)

Nos remerciements vont à tous ceux-celles qui se sont mobilisé-es aujourd’hui contre l’extrême droite et le racisme; sous la forme d’action directe à Utrecht, ou sous la forme d’une manifestation militante à Amsterdam en l’honneur de la Journée internationale contre le racisme.

Ne les laissez pas marcher !

Quelques liens locaux :

AFA Nederland

– Magazine Alert!

Laat ze niet lopen (Ne les laisser pas marcher)

  1. NdLaHorde : il a pourtant été récemment arrêté pour avoir affiché une croix gammée au cours d’un discours  []

Laisser un commentaire »