Règlements de compte et passage à tabac au GUD

23 mars 2016 5 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Bruchure GUDMédiapart vient de mettre en ligne un article et des vidéos montrant Logan « Duce » Djian, l’actuel chef du GUD, passer à tabac et humilier Edouard Klein, son ancien chef au GUD : la scène se passe le lors d’une soirée qui rassemblait militants et sympathisants de ce groupuscule, et le tout est filmé avec un téléphone portable par Loïk Le Priol, membre également du GUD, qui n’est plus vraiment un inconnu pour le grand public, tant les grands médias (Streetpress, Marianne et Canal+) ont relayés complaisamment son business de t-shirts « Babtou Solide », le présentant le plus souvent comme une petit entrepreneur vaguement nationaliste.

GUD Paris et Lyon 26 janvier 2014

Le GUD Paris et Lyon lors de la manifestation Jour de colère le 24 janvier 2014. Logan est au premier plan, le visage masqué avec son casque de moto à la main.

Que dire de ces images ? Qu’elles mettent à nu la réalité de ce qu’est le GUD depuis toujours, à savoir un rassemblement de personnes se comportant comme des soudards. En effet, sur ces images, il est moins question de politique que d’honneur, de coke, de virilité assumé ou non, des préoccupations qui semblent avoir une certaine importance dans cette communauté de dégénérés nationalistes. Autre chose nous semble important à souligner, c’est la pseudo solidarité qui semble unir cette communauté. Car si, après tout, certains semblent reprocher à Klein son manque de rigueur envers le groupe, il semble évident que si ces vidéos ont fuité, cela n’a pu se faire que via un individu de la bande. D’autres règlements de comptes sont à prévoir…

 

Pour le reste, l’article met en lumière une nouvelle fois les liens plus qu’étroits entre la nouvelle génération du GUD et l’ancienne (Axel Loustau en tête, voire extrait de l’article de Médiapart ci-dessous) qui s’est reconverti en patrons, et la direction du FN, pourtant si pointilleuse en temps normal sur les fréquentations et la bonne tenue de ses membres, reste ici étrangement silencieuse.

Si l’article et les vidéos seront sans doute très commentés dans le milieu nationaliste, il y a fort à parier qu’il y aura peu de réactions officielles, tant Loustau & co restent encore craint physiquement dans le milieu faf, mêmes chez les plus virulents du Parti Nationaliste Français.

l_62e423833ba2a6c960d8d2be033ba6a6

Edouard Klein

10704309_1498069607145899_8369960374324087244_o

Logan Djian

Loïk Jaihudet 2

Loïk Le Priol

Article de Médiapart :

Les preuves de la sauvagerie de proches du Front national

21 MARS 2016 | PAR MARINE TURCHI ET THIERRY VINCENT

Mediapart s’est procuré neuf vidéos où l’on voit le chef du GUD à Paris, Logan Djian, agresser et violenter l’un des anciens responsables de ce groupuscule extrémiste. Mis en examen pour « violences aggravées », Logan Djian a vu sa détention provisoire levée contre une caution de 25 000 euros. Des enquêteurs s’interrogent sur l’origine de cette somme, qui pourrait être liée à une société créée par Axel Loustau, trésorier du micro-parti de Marine Le Pen, conseiller régional FN et responsable du FN dans les Hauts-de-Seine.

Ce sont des images qui pourraient être gênantes pour Marine Le Pen. Elles mettent en scène un proche du Front national et du trésorier de son micro-parti, Jeanne : il s’agit de Logan Djian, le chef du GUD à Paris (Groupe Union Défense), un groupuscule d’extrême droite violent. Dans neuf vidéos, que Mediapart s’est procurées, le leader du GUD passe à tabac et humilie, le 9 octobre 2015, avec quatre militants, l’un de ses anciens camarades, qui finira à l’hôpital.

Mis en examen pour « violences aggravées » et placé en détention provisoire, Logan Djian a été libéré le 13 novembre contre le paiement d’une caution de 25 000 euros. D’après nos informations, des enquêteurs s’interrogent sur la provenance de ces fonds, et sur un versement concomitant d’une somme équivalente à la compagne de Logan Djian par la Financière AGOS, une société créée sous le nom de Financière SOGAX par Axel Loustau, le trésorier du micro-parti de Marine Le Pen. M. Loustau affirme n’avoir « strictement rien à voir avec ça ».

Ces neuf vidéos, d’une durée totale de huit minutes, montrent des actes qui pourraient être assimilables à des « traitements inhumains et dégradants » tels que définis par la Convention européennes des droits de l’homme dans son article 3 sur l’« interdiction de la torture ». Une véritable séance d’humiliation, d’une violence inouïe : nous avons choisi de ne diffuser que de très courts extraits de ces scènes, éliminant toutes les images qui sont dégradantes pour la victime (lire la « boîte noire » de cet article).

L’intégralité de l’article et les vidéos sont en ligne sur le site de Mediapart ici

5 commentaires »

  1. MissArwenna 31 mars 2016 at 13:09 - Reply

    Pour tout avouer je n’ai pas pitié pour la « victime », il ne faut pas oublier qu’il est celui qui a remis le GUD en place… Que son groupe a fait appel aux tabassages des gays, et surement d’autres ont été tabassés par ce Klein et ses acolytes… Il a créé une pieuvre qui s’est retournée contre lui, dommage pour lui cela lui permettra-t-il de faire amende honorable et ne plus avoir ces idées fascites? Je n’y crois pas non, la haine qu’il a est trop incrustée dans sa personnalité. J’appelle ça un retour de flamme, on récolte ce que l’on sème. La violence est choquante certes, mais n’est-elle pas représentative de ce que lui-même a créé, relancé et encouragé par le GUD? Représentative de leur violence et de leurs esprits retorses et vicieux, pervers vulgaires vous les entendez parler quelle honte pour la langue de Voltaire. S’ils se traitent ainsi entre eux? Imaginons ce dont ils sont capables envers ce qui ne sont pas de leur propre côté? Je trouve ça dommage que ces vidéos ne soient pas diffusées à plus grande ampleur, ceci non pour un voyeurisme malsain mais dans le but de dénoncer ce « gentil entrepreneur » Le Priol et sa nana plus potiche qu’autre chose. Et ce Djian père de famille (les boules pour le gamin sont père est un pervers…). Dénoncer le financement de leur caution, d’où cautionnement de l’Etat major du FN donc Marine Le Pen. Voilà si le front passe, ce qui nous attend tabassages gratuits et pervers par des gros bras plus méchants et bêtes et dénués de toute humanité. Et pensons à ceux tabassés par le GUD qui n’osent pas porter plainte. Elle est belle l’extrême droite… Ne la laissons pas passer mais lutons contre elle et protégeons nous d’eux-même. Voilà de ce qu’ils sont capables envers leurs pairs, alors nous lambda de quoi sont-ils capables?

  2. Yom Kippour 24 mars 2016 at 20:06 - Reply

    En fait les Babtous solides, ils ne sont solides qu’à AU MOINS 2 contre un (et encore faut pas que le un soit plus costaud). Et armés.

    Messieurs vous êtes de véritables pompes à vélos. Quand à Loïk Le Priol, j’hésite entre la pédale et la chambre à air pour continuer dans la métaphore cycliste.

    Continuez à vous entretuer surtout, c’est de la crasse en moins.

    • La Horde 24 mars 2016 at 20:13 - Reply

      Hum, fais gaffe aux insultes homophobes, même implicites !

  3. oncle tuco 24 mars 2016 at 16:10 - Reply

    étant aller faire un tour sur la page facebook de la société du bantou loic le priol on peut admirer la photos des 2 fafs calaisiens déjà evoques sur la horde portant fièrement le tee shirt du petit gudard avec pour autre illustration l’enveloppe d’envoi du colis portant le nom des calaisiens
    leur adresse ayant été bien évidemment masquer….
    mais pas celle de l’expéditeur puisque on y lit le nom de la ville d’ou est parti le courrier athis mons ainsi qu’une parie du nom de la rue
    europe
    en fait apres quelques recherche on tombe sur une société civile immobilière du nom de sic les écrins domicilie avenue de l’Europe a athis mons
    une petite entreprise familiale ou l’on retrouve la famille le priol et bien évidemment le petit loic
    qui pour frimer avec son pote logan utilise les véhicules d’une autre entreprise familiale notamment la jeep
    celle de garenne surplus automobile

  4. Reumu 24 mars 2016 at 15:00 - Reply

    Dans la série « je suis d’extrème droite, donc je suis un petit peu plus con que la moyenne », parlons de Logan Djian.
    Ce monsieur ne doit pas savoir que son nom de famille vient d’Afrique du Nord, où il était essentiellement porté par des juifs. Deux possibilités : soit celui qui est originaire de la ville andalouse de Jaén, soit une déformation de Dayan (dayyan = juge, en hébreu). La première solution semble la meilleure, d’autant que les musulmans originaires de Jaén (qu’ils possédaient jusqu’à la fin du XVe siècle) s’appelaient al Djiani. Le nom de famille Djian est attesté au Maroc dès la première moitié du XVIe siècle.
    Donc ce monsieur à des origine juives d’afrique du nord et il vient nous dire que le problème vient des juifs et des arabes. Il règlerait vite le problème en se tirant une balle.

Laisser un commentaire »