Calais: récit de l’expulsion de la moitié sud de la Jungle

1 mars 2016 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur Squat.net :

Calais 29:02:2016—1Ce lundi 29 février 2016, dans la matinée, les flics ont expulsé les habitations de la moité sud de la Jungle de Calais. Environ 55 cars de CRS et 500 flics ont envahi la Jungle avec des bulldozers et des ouvriers. Quelques personnes ont tenté depuis les toits de résister à l’expulsion, tandis que d’autres se sont défendus en lançant des pierres sur les flics anti-émeute. Les flics se sont lâché, usant de tout leur attirail: lacrymo, flashball, canon à eau, matraque.

Calais 29:02:2016—4En plus de la police et des employés de l’entreprise de démolition Baudelet Environnement, le groupe SOS Solidarités a également participé à l’expulsion… Dès le début d’après-midi, de nombreuses cabanes (en plus des tentes et autres abris de fortune) sont détruites à coups de masses, des disqueuses et de pieds de biche, les bulldozers restant derrière les rangées de CRS. Vers 17h, pour ralentir l’avancée de la destruction et des flics, des migrant-e-s ont mis le feu à des cabanes déjà détruites, provoquant notamment des explosions de bouteilles de gaz et de réchauds qui se trouvaient à l’intérieur.

Vers 18h30, un calme relatif était revenu dans la partie sud, détruite, de la Jungle. Mais toutes les personnes expulsées se retrouvent complètement à la rue… Plusieurs arrestations ont été signalées sur la zone, dont des militant-e-s No Border.

Calais 29:02:2016—2À Paris, un rassemblement est appelé dès ce mardi 1er mars à 18, place de la République, puis une manifestation se tiendra ce vendredi 4 mars à 18h à partir de la Gare du Nord.

À Londres, une manifestation est appelée pour ce mardi 1er mars, à 19h30 devant l’Institut français.

NON AUX EXPULSIONS ! NON AUX FRONTIÈRES !

Laisser un commentaire »