Présentation de l’Action antifasciste Calais

24 février 2016 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

À l’occasion de la soirée de lancement de l’association Près des Corons à Bruay samedi dernier, nous avons rencontré des militants de la toute nouvelle Action antifasciste Calais, à qui nous avons pu poser quelques questions sur la création du collectif et la situation locale.

AFA CalaisComment s’est constitué l’Afa Calais et pourquoi l’avoir créée ?

L’AFA Calais est un groupe de potes qui a envie de réagir face à la montée de l’extrême droite (et ses idées nauséabondes) et face à la barbarie capitaliste. Beaucoup d’entre nous sont des militants ou des sympathisants de l’action antifasciste NP2C .Calais et ses alentours représentant un contexte particulier, nous avons décidé de créer une cellule de l’Afa sur ce secteur…

Quelles sont vos activités sur la ville ?

Stickage, collage, tractage, surveillance :)… Pour le reste nous ne souhaitons pas en parler ici !

Des collectifs antifascistes ou antiracistes existaient-ils déjà à Calais, et si oui travaillez-vous avec eux ?

Le groupe militant le plus présent sur calais reste la mouvance No Borders : nous avons de bons contacts avec eux, notamment l’échange d’infos sur les fafs… Nous avons aussi collaboré lors de nombreuses organisations de manifestation sur la ville. À ma connaissance, à part des assos qui font dans l’humanitaire (je leur tire d’ailleurs un grand coup de chapeau) il n’y a pas d’autres orgas antifa sur Calais. Nous sommes en contact avec l’Afa NP2C, forcément, mais aussi avec l’Afa Paris Banlieue, le Capab, l’Afa Marseille et London antifascists ; mais nos membres ayant pas mal de bouteille, on peut dire que nous avons des contacts un peu partout en France et en Europe.

Quels sont vos contacts avec les migrants et quelle aide souhaitez-vous apporter ?

Tous nos membres sont ou ont été bénévoles sur la jungle. Nous avons tous des ami(e)s qui habitent à l’intérieur de ce bidonville. Le collectif organisera bien sûr des choses pour améliorer la vie quotidienne de nos frères et sœurs qui y habitent, et se battra pour que leur statut de réfugiéE soit reconnu et pour qu’ils soient accueilliEs dans les conditions les plus dignes. Les conditions d’accueil de nos frères et sœurs nous révoltent !

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur les groupes anti-migrants qui sont à Calais ?

Afa Calais 2Un beau panier de fruits pourris ! Les « Calaisiens en colère » se prétendaient apolitiques, jusqu’au jour où Marine Le Pen les a invités à son meeting… Dommage ! Les « vrais Calaisiens en colère » sont une scission des « Calaisiens en colère » : on peut dire que c’est la branche la plus radicale de cette orga, celle qui a manifesté avec Pegida. « Calais ideoscope » veut être le Pegida calaisien, mais c’est en réalité une dizaine de boubourses bas du front et forts des poings, qui galèrent pas mal avec la pratique de la langue française qu’elle soit écrite ou orale… Pour « l’Entraide calaisienne », une cellule du Mouvement d’action Sociale (MAS) sur Calais, on ne les a jamais croisés dans la rue, du coup elle doit sûrement grandement militer sur internet !Quant à « Sauvons Calais », quelques progrès sont à noter au niveau de l’écrit en français (surtout depuis qu’ils ont été récupéré par le Parti de la France) mais soyons clairs, à part faire les fiers sur internet ou marraver des migrants la nuit à dix contre un, cela reste quand même des sacrés sprinteurs quand ils croisent des militants antifas prêts à en découdre…

Les ratonnades ?

Les ratonnades qui ont eu lieu à côté de la jungle sont organisées par les boubourses cités plus haut (Calais ideoscope et Sauvons calais) : nous sommes certains que la police y a participé notamment en fermant les yeux… Étonnant non ?

AFA Calais 3Quels sont vos projets à court et long termes ? Comment vous soutenir ?

Nous souhaitons tout d’abord ne pas laisser la rue aux fafs. Du coup, comme vous l’imagine,z nous utiliserons tous les moyens nécessaires… Ensuite nous voudrions créer des passerelles, avec l’aide des orgas présentes sur Calais, entre les Calaisiens et les exilés afin de faire disparaitre cet état d’esprit raciste ambiant. Bien sûr, notre combat ne s’arrête pas à l’accueil des migrants, c’est pourquoi nous serons aussi présents et agiront pour soutenir les exploités, les travailleurs, les précaires et les chômeurs face à l’ogre que représente le capitalisme ! Nous aider ? Via le pot commun ou en nous envoyant du matos militant (stick, affiches etc…), ou en nous gérant un plan photocopies pas trop reuch voir gratos 🙂

Quelque chose à rajouter ?

Un gros big up aux potos qui se bougent régulièrement sur Calais (Londres, Lille, Bruxelles Paris) et aux activistes et bénévoles qui en chient tous les jours sur la jungle…

Propos recueillis par La Horde

Laisser un commentaire »