À notre ami Pedro

18 décembre 2015 5 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

PedroPedro, notre camarade et ami, a été emporté mercredi dernier par une saloperie de cancer. Sa sagesse, sa disponibilité, sa franchise, sa pugnacité aussi, nous manqueront à jamais. Si nos pensées vont d’abord à sa compagne et à sa famille, c’est aussi toute une communauté militante qui a perdu un être cher.

Nous laisserons les copains de Samizdat parler de celui qui fut l’un des pionniers de l’Internet libre en France pour rendre hommage à un autre grand combat de sa vie, la lutte antifasciste. Pedro, ce grand voyageur, savait que le monde ne fait qu’un, que seuls des imbéciles peuvent vouloir l’éclater en petites parcelles étanches, que la rencontre et l’échange sont la base des rapports humains.

Principal animateur du collectif de soutien Solidarité Résistance Antifa (SRA) pendant plus de quinze ans, compagnon de route de REFLEXes et co-fondateur de la Horde, Pedro a été de tous les combats de l’antifascisme autonome. Il ne faisait pas de grands discours, il faisait, point, et pesait ses mots, car comme le dit la citation de Lao Tseu qui accompagnait chacun de ses e-mails, « Ceux qui savent ne parlent pas, ceux qui parlent ne savent pas. Le sage enseigne par ses actes, non par ses paroles. »

Sans ses conseils avisés, il va nous être bien difficile à l’avenir de prendre les bonnes décisions ; sans sa présence à nos côtés, de trouver la force d’avancer. Mais c’est ce que nous lui devons, car il n’aurait pas permis qu’on baisse les bras. Pedro, si tu nous vois, comme toujours sois patient : sans toi, on va faire comme on peut…

La Horde & REFLEXes

Voir aussi l’hommage de l’Action Antifasciste Paris-Banlieue ici.

5 commentaires »

  1. Nicolas 21 décembre 2015 at 00:46 - Reply

    Pour l’avoir rencontré plusieurs fois, c’est sûr qu’il va nous manquer ! Continuons le combat !

  2. Magali 20 décembre 2015 at 21:09 - Reply

    JP alias Pedro, était un type comme on en fait trop peu, généreux, accueillant, sens de l’hospitalité, je n’oublierai jamais toutes ces nuits et journées passées chez lui quand je venais à Paris pour bosser sur ma thèse, ces réu militantes, l’odeur de sa gauloise que j’aimais bien ! JP tu me manques déjà ! Mag

  3. Ctaxahob 18 décembre 2015 at 21:47 - Reply

    Pedro aurait sans doute apprécié :
    l’Oxydant ( l’Occident, milles excuses!) ces multiples et trop connus ( pour le Pire, pour le meilleur vous repasserez…) pays des droits de l’homme , faisceaux du Bien et autres balivernes où le summum de l’Hygiène et de la Propreté c’est de CHIER dans l’eau … POTABLE !? Excusez du peu.
    Après comment veux-tu traiter la peste brune et le choléra bleu et rose; alors que la question c’est :
    Que fais-tu de TA merde?
    Tu l’as met dans l’eau potable… Au temps pour moi 🙂
    RIP PEDRO
    Ctaxahob
    [ in memory PIRAT 1995-01/05/2015 ]

  4. xavier 18 décembre 2015 at 13:24 - Reply

    un souvenir heureux d’un rencontre conviviale

  5. Dom 18 décembre 2015 at 07:59 - Reply

    On a besoin de vous !
    Nul doute que le souvenir de Pedro vous permettra d’être à la hauteur !

    Amicales pensées
    Dom

Laisser un commentaire »