Le président d’Egalité et Réconciliation suisse perquisitionné

16 décembre 2015 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur le site du Réseau d’Agitation GEnève :

Le président d’ER suisse perquisitionné

La semaine passée, nos chères autorités locales se sont jointes à l’hystérie sécuritaire et au bal des perquisitions dans laquelle l’europe tourbillonne actuellement. Toute cette agitation a fait sortir une affaire bien cocasse…

Behnam Najjari, président du groupuscule “Egalité et Réconciliation Suisse” (fan-club/secte d’Alain Soral) s’est fait perquisitionner jeudi par la police genevoise dans le cadre de cette “alerte terroriste”.

Il est apparu, comme l’a expliqué notre cher procureur général lors de sa conférence de presse de ce samedi 12 décembre, que cet individu “collectionnait” des armes de guerre tels des que des AK-47, des M16 ou encore une MG-42 (mitrailleuse lourde allemande utilisée notamment lors de la 2ème guerre mondiale). Les policiers ont également trouvé un  drapeau nazi et de la littérature d’extrême-droite et d’extrême-gauche.

Le fait que ce suisso-iranien affilié à l’extrême-droite antisémite soit le propriétaire d’un tel arsenal ne nous surprend pas beaucoup. La couverture médiatique et politique de cet événement, elle, nous a semblé bizarrement foireuse… jusqu’à ce que l’on se penche dessus avec un peu plus d’attention.

Pour commencer, aucun des journaux citant le fait divers ne mentionne que cet individu est lié à Alain Soral.

Olivier Jornot, procureur général de la république, a utilisé le mot “survivaliste” pour qualifier Behnam Najjari lors de sa conférence de presse. Faut-il rapeller que Jornot est lui-même issu de l’ancien parti d’extrême-droite genevois “Vigilance”? Il s’est depuis “assagi” et est maintenant membre du PLR.

Dans l’article du Matin du 14 décembre (version papier), Piero San Giorgio (de son vrai nom Piero Falotti) monte aux créneau pour défendre Najjari et dissocier le survivalisme de l’extrême-droite.

Benham Najjari en uniforme de l'amée suisse possant fièrement avec son FAS-90

Benham Najjari en uniforme de l’armée suisse posant fièrement avec son FAS-90

Là encore aucun journaliste pour mettre le doigt sur le fait que Piero San Giorgio est lui aussi membre de “Egalité et Réconciliation Suisse” et qu’il est également lui-même un survivaliste d’extrême-droite. De plus. quand on fait des conférences chez des néo-nazis, comme à “Terre Celtique” à Grenoble ou “Le Local” à Paris ou encore “Casapound” à Rome, il ne faut pas s’étonner de se voir coller l’étiquette de facho. Pour le coup, sa tentative de dissociation est un peu ratée…

Continuons avec l’article en ligne du GHI paru le 13 décembre,  écrit par Alimuddin Usmani “journaliste indépendant”. Encore une fois si on gratte un peu on se rend compte que ce “journaliste” travaille également pour Egalité et Réconciliation et aussi pour Quenelplus et Croah.fr, qui sont des “médias dissidents” à la botte de l’antisémite Alain Soral.

Cerise sur le gâteau il écrit aussi pour la Pravda.ch (encore un blog soralien) dirigé par un autre suisso-iranien: Joseph Navratil!

Joseph Navratil, ce candidat perdant des Jeunes UDC Genève qui a tout de même réussi l’exploit de se faire exclure du parti  pour avoir publié un commentaire sous-entendant son départ prochain en syrie avec une photo de lui, posant torse nu avec une AK-47. Peut-être une de la “collection” de Najjari?

Des armes, des fachos, des journalistes incompétents… bref, une belle blague toute cette histoire…

 

RAGE – Réseau d’Agitation Genève – Réseau Antifasciste

L’article

 

Laisser un commentaire »