Des CRS au Front National : revue d’effectif !

5 novembre 2015 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

crsfnfrejusLu sur Paris-Luttes info, un bref décryptage des liens assumés publiquement et récemment entre le FN et des membres des Compagnies Républicaines de Sécurité (CRS) :

Jean-Louis (ou Didier) Chabaillé, cela ne vous dit rien ?

Ce quinquagénaire s’était présenté aux élections municipales, l’an dernier, en tant que tête de liste dans le 20e arrondissement parisien sous l’étiquette « bleue marine ». Ce candidat est surtout connu pour être commandant d’une compagnie républicaine de sécurité (CRS) d’Ile de France. Nous en avions fait l’écho en esquissant un portrait ici. Le voilà de nouveau candidat, mais cette fois-ci, pour les élections régionales de décembre.

En Ile-de-France, le Front National a pour candidat à la présidence de la région, Wallerand de Saint-Just (avocat et ami fidèle de Jean-Marie Le Pen). On vous laisse le soin d’admirer brièvement son parcours [1]. Après avoir présenté ses têtes de listes avec fierté devant le ministère de l’Intérieur (quel beau symbole), bien mal lui en prît de se pavaner sur un marché du 20ème arrondissement parisien !

En regardant de plus près les listes du FN [2], quelle ne fut pas notre surprise d’y constater la présence de Jean-Louis Chabaillé. Notre amoureux de la matraque et ennemi juré des « loustics antifas » est en 5ème position sur la liste parisienne (non-éligible).

Cette proximité CRS-FN n’a rien de surprenant et ne se limite pas à la région parisienne. L’occasion de s’intéresser sur les liens forts qui unissent spécifiquement le FN avec les CRS, illustrés par une série d’exemples non-exhaustifs depuis l’année dernière.


Lors des municipales de 2014, le FN avait ainsi présenté Laurent Gay [3] comme candidat à Marmande, ville du Lot-et-Garonne. Comme notre parisien Chabaillé, il est membre des CRS. Plus récemment, lors d’élections municipales de Venissieux en mars de cette année (celles de 2014 étant invalidées), c’est Damien Moncheau qui se portait candidat pour le FN. 30 ans, étudiant en droit à Lyon III, président du FNJ du Rhône et policier chez les CRS. Un CV qui fait rêver, n’est-ce pas ?

Pas étonnant d’apprendre ainsi que Louis Alliot ait fait une visite privée à ses copains CRS dans leur caserne de Perpignan, entre deux tours d’élections…

Lire la suite ici

 

Laisser un commentaire »