Besançon : ne laissons pas les fascistes s’installer dans nos vi(ll)es

27 octobre 2015 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

La riposte s’organise à Besançon, suite à l’attaque de la librairie l’Autodidacte par un groupe de néonazis locaux, démasqués par Fafwatch Franche-Comté. Une grande manifestation est appelée ce samedi 31 octobre 2015 :

 

affiche_manif_besak

Dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 octobre, à Besançon, un groupe d’une dizaine de néonazis a tenté de détruire la librairie l’Autodidacte Place Marulaz, avant d’être chassé par la réaction populaire. La cible est ouvertement politique puisque la librairie est le lieu central de nombreux événements culturels et libertaires.

Dans leur fuite, ils ont assouvi leur envie de violence en agressant et blessant, parfois gravement, plusieurs personnes dont le tort était de les avoir croisés.
Ces événements sont loin d’être des actes isolés de personnes à la dérive mais bien l’œuvre d’un groupe qui se nourrit de l’ambiance générale pour diffuser un message de haine et de violence envers ceux qu’il considère comme différents.
En effet, les agressions à caractère raciste et homophobe se multiplient à Besançon sous la poussée notamment d’un petit groupe ouvertement néonazi qui sévit à Bregille et a ouvert un local dans un bâtiment dans lequel ils ont déposé des statuts et qu’ils ont nommé le Bunker.

Nous devons refuser la peur qu’ils tentent d’installer et leur opposer la force du nombre et de la solidarité.

C’est pourquoi nous vous invitons à reprendre la rue dans une grande manifestation qui montera jusqu’au comité de quartier de Bregille pour prouver que les idées haineuses et réactionnaires ne sont chez elles nulle part.

Pour dire NON aux agissements de groupuscules d’extrême-droite, pour prouver que leurs idées ne seront jamais les bienvenues à Besançon :

MANIFESTATION – Samedi 31 Octobre 2015 à 14H, Place Marulaz

 

Affiche FINALE

 

 

Lire aussi : le communiqué des Battant.e.s, regroupement de militant.e.s anarchistes autonomes de Besançon

Par ailleurs les antifascistes bisontins organisent un rassemblent ce mercredi 28 octobre contre la venue de Marine Lepen à Besançon.

Laisser un commentaire »