Clermont-Ferrand : solidarité antifasciste internationale

21 octobre 2015 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Communiqué de la CARA (Cellule Antifasciste Révolutionnaire d’Auvergne) :

ob_98012a_151017-rojava-kurdistan-ankara-bloc-roLe Bloc Rouge ainsi que la CARA (Cellule Antifasciste Révolutionnaire d’Auvergne) avaient appelé à un rassemblement en hommage aux martyrs de l’attentat d’Ankara (voir Hommage aux victimes de l’attentat fasciste d’Ankara) à 14h30 ce samedi 17 octobre 2015, place de Jaude à Clermont-Ferrand. Plusieurs organisations ont également relayé l’appel à ce rassemblement.

L’ambiance était tout de suite tendue puisque en plus de la traditionnelle présence policière, les fascistes turcs se sont mobilisés dans un contre-rassemblement à quelques mètres du notre. Ni les flics, ni les fascistes ne nous feront reculer.

La cinquantaine de personnes présentes ont entamé des slogans tels que « Kurdistan vivra, Kurdistan vaincra ! », « Vive la solidarité internationale des peuples ! » ou « Biji Rojava, Biji Kobané, Biji Kurdistan ! » (« Biji »= »Vive » en kurde).

La première intervention a été celle de la CARA, qui a notamment mis en avant que la question antifasciste était internationale et que la lutte antifasciste ne passait pas par le parlementarisme mais par le développement d’un large front uni de lutte contre le fascisme et contre le capitalisme.

Un témoignage de deux journalistes ayant participé à la manifestation où l’attentat s’est déroulé a ensuite été lu. Dans celui-ci, les témoins décrivent bien qu’après les bombes qui ont visé les cortèges du HDP et de Partizan, la police d’Erdogan a attaqué en plusieurs endroits la manifestation à coups de canons à eau et de gaz lacrymogènes.

Le Bloc Rouge est ensuite intervenu, sous les huées et insultes des fascistes qui multipliaient les provocations à légard de notre rassemblement depuis le début des interventions. « 1 Camarade qui tombe, c’est 10 qui se relèvent ! » a ponctué l’intervention.

Lors de l’intervention du NPA, les fascistes ont alors commencé à lancer des pétards et autres projectiles, au milieu d’enfants dont un en bas âge. Un affrontement a commencé, qui s’est arrêté suite à l’intervention des flics.

Nous avons ensuite organisé la dispersion groupée du rassemblement en continuant à chanter et scander des slogans.

Cette première initiative a permi de développer des liens qui seront suivis dans l’avenir par de nouvelles mobilisations de solidarité et antifascistes.

Vive la solidarité internationale des peuples !

Kurdistan vivra, Kurdistan vaincra ! 

Contre les fascistes et les réactionnaires, rendons coup pour coup !

Laisser un commentaire »