Chouard n’est pas le bienvenu en Lorraine

13 octobre 2015 2 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Communiqué du Bloc Antifasciste Nancy : précisons qu’Étienne Chouard, il y a un peu moins d’un an, avait tenté de s’expliquer sur Soral, lui reprochant en particulier son sexisme et son antisémitisme (deux éléments constitutifs du personnage que Chouard prétendait n’avoir pas remarqués). Nous avions à l’époque dit ce que nous en pensions, et il semble encore aujourd’hui difficile de lui accorder le bénéfice du doute…

ChouardEtienne Chouard est annoncé en Lorraine prochainement, avec l’animation de divers débats à Metz et Nancy autour de la projection du film Demokratia, réalisé par Pablo Girault-Lazaré et Thierry Kruger*.

En janvier 2014, nous avions alerté Utopia Lorraine au sujet d’Etienne Chouard, de son confusionnisme et de sa proximité avec l’extrême droite, avec un certain nombre de liens permettant de documenter le dossier (nous reproduisons notre courrier ci-après). Depuis janvier 2014, le moins que l’on puisse dire est que le cas Chouard ne s’est pas amélioré. Ainsi, dans une vidéo d’octobre 2014 disponible sur Youtube intitulée « Chouard s’explique sur Soral », Chouard raconte que le fascisme c’est l’Union européenne, Hollande et Sarkozy, alors que le national-socialiste Alain Soral est un « résistant à l’horreur libérale » qui « dénonce les manipulations », et qui, cerise sur le gâteau, a permis de « tirer le Front National à gauche ».

Chouard est l’un des acteurs notables qui jouent sur divers tableaux dont celui du « citoyennisme » et de la critique démocratique du libéralisme, pour rabattre l’air de rien ses auditeurs et supporters sur des positions d’extrême droite. Par conséquent, nous encourageons à ne pas aller voir le film Demokratia, si ce n’est pour mettre Chouard et Kruger devant leurs contradictions durant le débat. Nous invitons aussi les associations engagées dans cette démarche à balayer devant leur porte, se documenter, tenter de maintenir un cordon sanitaire imperméable à l’extrême droite et à ceux qui la soutiennent. En cette période de montée des idées réactionnaires, ce réflexe nous semble plus que nécessaire.

* Chouard et Kruger seront à Metz lundi 19 octobre soir après la projection du film, et le lendemain de 14h à 18h pour un « atelier constituant » ; mardi 20 octobre soir après la projection du film au cinéma Royal à Saint-Max (agglomération de Nancy), l’atelier constituant du lendemain étant annoncé avec Kruger seulement.

2 commentaires »

  1. john 27 octobre 2015 at 11:39 - Reply

    Je trouve ça dommage de perdre du temps comme ça à taper sur des gens à qui à part une sorte de relativisme douteux sur le plan personnel on à rien à leur reprocher sur le plan des ouvrages. Je pense que dans aucun de ses livres ou écrits on peut lui reprocher d’être fasciste, au contraire et je pense que certaines de ses idées comme les ateliers constituants devraient être repris même par les groupes antifascistes

    • La Horde 27 octobre 2015 at 14:36 - Reply

      Dans quel but Chouard défend-il ses idées ? Avec qui souhaite-t-il les mettre en place ? C’est cela que nous questionnons : tu le saurais si tu avais pris le temps de lire notre article au lieu de répéter comme un mouton qu’on lui « reproche d’être fasciste » alors que ce n’est pas le cas.
      http://lahorde.samizdat.net/2014/12/08/chouard-sexplique-senfonce-et-renonce/

Laisser un commentaire »