Le FN en bref (septembre 2015)

29 septembre 2015 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Voici quelques brèves concernant le parti de Marine Le Pen, passées plus ou moins inaperçues :

Le FN dans la rue contre les migrants

HirsonParce que le maire de leur commune s’est engagé à accueillir 15 (!) migrants dans un local inutilisé de la SCNF, des habitantEs de la petite ville d’Hirson (Aisne), effrayéEs par une telle « invasion », se sont mobiliséEs pour crier leur haine raciste dans les rues. Si on enlève la quinzaine d’enfants venus avec leurs parents, c’est une petite cinquantaine de personnes qui sont venuEs manifester leur intolérance et leur absence totale de compassion (nous aurons l’occasion de revenir sur cette manifestation prochainement). À Carhaix, en Bretagne, c’est l’accueil de deux (!!) familles en 2013 qui fait monter le FN local aux créneaux pour dénoncer leur maire comme le « candidat de l’immigration en centre-Bretagne », qui leur a subtilement répondu dans Libé : « personne n’oserait penser qu’au FN il y ait, surtout chez les plus anciens militants, des spécialistes de la dénonciation ».

D’un Front à l’autre

François MeunierSigne des temps ? François Meunier, conseiller municipal Front de Gauche d’Antony, vient de rejoindre le Front national, visiblement à la surprise générale. Le FN92 a beau jeu de saluer son nouveau camarade en prétendant qu’il se veut le « rassemblement des patriotes de droite comme de gauche ». Les anciens amis de Meunier, eux, évoquent des problèmes personnels, financiers, un homme à la dérive… Mais aucun ne se questionne sur le rôle que pourrait avoir dans cette décision le populisme franchouillard de Mélenchon, qui déclarait encore il y a quelques jours sur France 5 : « Nous préférons la France à tout autre chose » ?

Départs et trahison

À Monaco, Marion Maréchal-Le Pen s’est pointée comme une fleur sur le marché de Beausoleil, en pleine campagne des élections régionales, en « oubliant » de prévenir les militants locaux. Jean-Jacques Guitard, président du groupe FN du conseil municipal, n’avait déjà pas trop apprécié le choix d’Olivier Bettati pour les élections régionales «à la place d’élus compétents et loyaux» : il claque donc la porte de son parti avec ses petits camarades. En ordre de bataille pour la conquête du pouvoir, le FN continue à sacrifier ses militants de longue date pour laisser de la place aux ambitieux : un pas de plus vers sa normalisation…

Bompard vs Le Pen

Bompard IdentitairesAutre revers pour la petite-fille Le Pen, Jacques Bompard, avec sa Ligue du Sud, vient d’annoncer qu’il présentera une liste aux élections régionales en PACA. IL ne soutiendra donc pas le FN, qu’il juge trop « conformiste ».  Il est vrai que ses amitiés vont plutôt du côté des Identitaires niçois… La vérité, c’est surtout que Bompard l’a mauvaise vis-à-vis de Marion Maréchal-Le Pen, qu’il estime avoir aidé lors des dernières élections législatives et municipales, sans rien obtenir en retour. Une autre chose qui agace le petit prince d’Orange : le FN qu’il existe une permanence FN à Bollène, ce que sa femme, mère de la ville, n’apprécie pas. Marion Maréchal-Le Pen « n’a pas compris que pour gagner des élections, il faut se faire des amis », a-t-il déclaré au Figaro.

« Quand j’entends le mot culture… »

Biffaut on t'as reconnu, t'es en bas à droite…

Briffaut on t’as reconnu, t’es en bas à droite…

Franck Briffaut, le maire de Villers-Cotterêts, vient d’envoyer au pilon le catalogue d’une exposition municipale sur le thème de la montée des eaux… La raison ? Un dessin des artistes Victoria Kloek et Sophie Verger  (reproduite ci-dessous) intitulée « Les monstres arrivent comme une montée des eaux », et qui symboliserait la montée de l’extrême droite en Europe ! Visiblement, Briffaut a du mal avec la liberté de création et les autoportraits.

AF—MarseilleÀ propos de culture, à Marseille, le Front national a manifesté le , à l’initiative du maire FN Stéphane Ravier accompagné de ses copains de l’Action française (décidément, ils ne se quittent plus !), contre une exposition à la Friche de la Belle de Mai, avec pour slogan : « Jack Lang et Frédéric Mitterand, la potence ! Pierre Bergé, le bûcher ! La corde pour les pédophiles ! ». Bientôt la peine de mort pour les artistes « dégénérés » dans le programme du FN ?

Gros sous

Alors que le trésorier du FN, Wallerand de Saint-Just, est soupçonné de «recel d’abus de biens sociaux» et que huit autres mises en examen touchent le microparti Jeanne (qui finance les campagne de Marine Le Pen), un sympathisant du Front national, qui figurait sur la liste FN lors des municipales d’Eragny (Val d’Oise), s’inquiète de ce que sont devenus les sous qu’il a donnés au parti de Marine Le Pen, pour lesquels il n’a reçu aucun justificatif malgré ses multiples demandes ; il a donc saisi la commission nationale des comptes de campagnes et des financements politiques. Marine Le Pen va-t-elle lui dire, comme elle l’a déclaré sur France Info à propos des mises en examen, que s’il agit ainsi, « c’est une volonté politique de nous nuire » ?

Marine a la frite

Alors que ses apparitions sur les marchés français sont de plus en plus fréquemment perturbés, Marine Le Pen a pu trouver du réconfort chez ses petits amis belges du Vlaams Belang, qui en a fait la star de son rassemblement du 15 septembre dernier pour le rétablissement des frontières d’avant Schengen. Dans l’assistance, quelques anciens du Front National belge (Patrick Sessler, Jean-Pierre Borbouse, Marguerite Bastien), qui avaient visiblement oublié les tensions passées entre les deux partis. Pour mémoire, le Vlaams Belang est l’héritier direct du Vlaams Blok, fondé par des collabos membres de la SS flamande et dont de nombreux cadres viennent d’organisations néonazies comme VMO ou le Front de la Jeunesse. C’est bien la peine de mettre papa à la porte si c’est pour ensuite aller parader à l’étranger aux côtés d’un parti plusieurs fois condamné par le passé pour des propos racistes : mais bon, c’est à l’étranger, tout le monde s’en fout.

La Horde

Un commentaire »

  1. Arthur Lebarakin 29 septembre 2015 at 10:46 - Reply

    Sans oublier l’accueil qui a été réservé à l’Héritière, en visite à Soissons lors de la Foire au Haricot…  » A 8:50 la fuite de Briffaut un grand moment. Le mec qui montre son t-shirt antifa est un infiltré du FN… Au départ, il était avec un autre type contre le mur de la maison des Syndicats , l’un d’eux étant connu pour altercation raciste à Soissons. Puis ensuite, ils sont allés rejoindre le service d ‘ordre de la facho !
    Avertissement : cette vidéo serait extraite d un site d’extrême droite fondé par Soral…

    https://www.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=xek0FkStqxk&app=desktop

Laisser un commentaire »