Disparition d’Emmanuel Ratier : la fin d’une époque

31 août 2015 3 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Nos camarades de REFLEXes consacrent leur dernière publication à la disparition d’Emmanuel Ratier, figure emblématique de l’extrême droite de ces dernières années.

ratier
« La crémation d’Emmanuel Ratier hier au cimetière du Père Lachaise marque un peu plus, s’il en fallait, la fin d’une époque et l’effacement de l’extrême droite activiste issue des années 1960 et 70. Nous ne reviendrons pas sur son itinéraire politique et professionnel : nous avons eu l’occasion de le faire il y a quelques années dans un pastiche de sa lettre d’information, Méfaits et Documents, qui avait à l’époque suscité son ire. Si notre publication avait pris la forme du pastiche pour éviter des poursuites judiciaires auxquelles E. Ratier pensa un moment, les informations qu’elle contenait étaient justes, à une ou deux approximations près à l’époque. »

Lire la suite sur le site de REFLEXes

3 commentaires »

  1. page 22 septembre 2015 at 18:17 - Reply

    Merci pour cette article, vous rédigez vraiment bien 😉

  2. oncle tuco 3 septembre 2015 at 20:40 - Reply

    regard sur la presse far
    Raphael Dubrule cousin du fondateur du groupe hôtelier ACCOR Paul Dubrule vient d’être nomme gérant du journal PRESENT la société éditrice du quotidien catho intégriste diffusant 4500 exemplaires selon l’éditeur
    il succede a Jean Pierre Blanchard qui occupait ce poste depuis le début de 2014 et qui est parti a la retraite
    sous la houlette de cet ancien vice président du groupe 3 suisse Present est devenu bénéficiaire l’année dernière ( 18000 euros de résultat net pour environ 1 millions de chiffre d’affaire)
    le titre reste toutefois fragilise par 6 procédures judiciaires en cours devant le tribunal des prud’hommes
    a signaler que Paul Dubrule dans un livre sur le financement du FN est présente comme très proche de Jean Marie Le Pen

  3. antifa93 31 août 2015 at 18:27 - Reply

    il y a une erreur dans l’article. Fabrice Robert, le chef du Bloc Identitaire, a rendu hommage à Ratier dans un tweet et un article saluant sa mémoire est paru sur Novopress

Laisser un commentaire »