Marseille : contre la montée des fascismes, contre les lois sécuritaires, résistance populaire

26 août 2015 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Pour la deuxième fois en 3 ans, le Front National a élu domicile à Marseille pour ses universités d’été. Poussé par sa percée électorale aux municipales, le choix de notre ville n’est pas anodin. En effet, il s’inscrit dans une stratégie d’implantation dans l’espoir d’une victoire prochaine lors des élections régionales.
Marseille5sept2015
Rien de surprenant que Gaudin et ses amis permettent au FN d’organiser son week-end universitaire à Marseille. Il suffit de se rappeler certains mots prononcés par cet élu ; par exemple : « Le Marseille populaire, ce n’est pas le Marseille maghrébin, ce n’est pas le Marseille comorien. Le centre a été envahi par la population étrangère, les Marseillais sont partis. Moi, je rénove, je lutte contre les marchands de sommeil et je fais revenir des habitants qui payent des impôts ». Il défend ouvertement sa guerre contre les pauvres et les précaires par une gestion raciste et sécuritaire des quartiers populaires et des populations immigrées.

Rappelons également que le PS et ses affidés ont joué pleinement leur rôle dans cette politique xénophobe et autocratique :
• Au niveau national : libéralisme à outrance, austérité, chasse aux Rroms, communautarisation du discours, mépris des classes populaires. Un PS qui affiche une indifférence mortelle face au sort des migrants qui fuient leur pays post-colonisés, et ne propose comme solution que la répression lorsque ceux-ci arrivent sur le territoire français (Vintimille, Paris-La Chapelle, Calais…).
• Au niveau international : le développement d’une ingérence militaire et économique colonialiste – notamment en Afrique. Hollande et Valls, à l’instar de leurs homologues européens et américains, n’hésitent pas à signer des contrats de ventes d’armes aux dictateurs-marionnettes qu’ils font et défont, car seul prime le maintien de la domination des pays occidentaux dits « démocratiques et civilisés ».
Un PS qui brille encore plus au niveau local : clientélisme, corruption, etc. Leur seule stratégie actuelle étant le chantage électoral comme dernier rempart, et/ou la distribution de subventions.

Refusons la résignation. L’espoir est dans nos luttes.
Pour un Marseille Solidaire, Pour un Marseille Populaire et multiculturel.
Pour que notre ville reste une terre d’accueil et d’entre-aide.
Contre l’idée d’une ville aseptisée et renfermée sur elle-même.

Parce que nous, Marseillais-e-s, venons tou-te-s d’ailleurs,
NOUS APPELONS À UN RASSEMBLEMENT LE 5 SEPTEMBRE
PLACE CASTELLANE À 15H !
Afin de prouver que la Marseille rebelle que nous aimons existe toujours,
et est toujours debout.

Premiers signataires :
– Action Antifasciste Marseille
– Collectif Nosotros
– Solidarité Palestine-Marseille
– FUIQP Sud
– Survie 13
– La voix des Rroms
– UJFP 13
– Association Locataires St barthélemy3
– Collectif RAGE
– Mille Babords

Laisser un commentaire »