Allemagne : attaques xénophobes contre les réfugié.e.s

24 août 2015 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

La ville d’Heidenau dans l’est de l’Allemagne (en Saxe, près de Dresde) est le théâtre d’attaques néonazies contre les réfugiés depuis ce vendredi 21 août 2015. Alors que plusieurs centaines de personnes arrivent dans l’espoir de trouver refuge dans cette bourgade de 11000 habitants, le parti néonazi NPD a appelé à une manifestation ce dernier vendredi.

hei

antifas heidenau

La page facebook « Non à Pegida en France » garde un oeil bien ouvert sur ce qu’il se passe outre-Rhin en matière d’islamophobie et de xénophobie. Nous reproduisons ici quelques uns des billets de son fil d’actualités.

 


 

Vendredi 21 août

Via le Monde : en Allemagne, des heurts éclatent à l’ouverture d’un centre pour réfugiés

« Des heurts ont éclaté, vendredi 21 août au soir, lors d’une manifestation d’extrême droite contre l’ouverture d’un foyer pour réfugiés à Heidenau, dans l’est de l’Allemagne. Un millier de personnes, selon le décompte de la police, entendaient protester, à l’appel de la formation d’extrême droite NPD, vendredi soir, contre l’arrivée prévue de centaines de réfugiés dans cette ville, non loin de Dresde, berceau du mouvement anti-islam Pegida. »

 


 

Samedi 22 août

—–

Via Linksunten Indymedia : Allemagne/Alerte Antifasciste
« Encore une fois ce samedi 22/8/2015 le saccage par plus de 250 nazis à Heidenau près de Dresde a eu lieu. Ils ont attaqué le centre de réfugiés et un rassemblement antifasciste avec des pétards, des pierres et des bouteilles. L’attaque a été organisée et délibérée. Ce fut déjà la deuxième nuit d’émeutes d’une foule raciste. Pourtant, les nazis ont pu se rassembler pendant des heures sous les yeux de la police et préparer leur attaque.

Il est à prévoir que nous serons demain à nouveau confronté à une situation similaire. Cependant, nous ne sommes pas prêts à accepter cela. Nous appelons tous à être avec nous et à s’opposer à la populace Nazi et à l’expulser de Heidenau. Organisez-vous dans les groupes de référence et venez nombreux au point de réunions à Dresde. Nous sommes, à la différence de la police saxonne, déterminés ne pas laisser demain un similaire avant l’hébergement des demandeurs d’asile.

Préparez-vous et venez 23/08/2015 par 17 heures au parc Königsbrücker (ci-dessous l’AZ Conni-Rudolf Leonhard-Straße). Apportez tout et tous ceux que vous pouvez avec votre voiture. Une arrivée en train est également possible. Faites attention à votre propre sécurité.

Pas de repit aux fascistes! c’est plus que jamais urgent. »
—–

Via SZ-onlide.de : krawalle am samstagabend
« Allemagne. Encore une fois, les manifestations violentes et xénophobes à Heidenau se sont multipliées. Environ 150 extrémistes de droite ont violemment protesté contre l’arrivée de réfugiés – deux policiers ont été blessés dans les émeutes.
Les policiers ont prévu une zone contrôlée autour du centre de réfugiés.

Deuxième nuit de violence en Saxe à Heidenau

Dans les premières heures de dimanche les manifestants xénophobes en Saxe à Heidenau ont manifestés violemment pour la deuxième fois d’affilée contre les réfugiés. Un groupe d’environ 150 extrémistes de droite ont jeté des pétards, pierres et des bouteilles sur les policiers.
La police envisage maintenant de construire une zone de sécurité autour du foyer de réfugié. Le ministre de l’Intérieur Markus Ulbig (CDU) de Saxe l’a annoncé. « Les préparatifs sont en cours pour l’établissement d’une zone de contrôle à Heidenau pour identifier les auteurs potentiels de violence à un stade précoce, » at-il dit. Dans la région et sans cause la police peut vérifier les coordonnées ainsi qu’exprimer des renvois et des interdictions de séjour.

Deux policiers blessés

Dans les émeutes, deux policiers ont été blessés, a dit, dans la matinée, un porte-parole de la police de Dresde. De plus amples détails sur les émeutes, les indicateurs possibles et le nombre d’arrestations ne pouvaient pas être donnés. Ils ont seulement dit: « Actuellement, c’ est calme à Heidenau. »

Les forces de l’ordre avaient des boucliers de protection contre les hooligans ivres et la plupart avaient dégagé la route. Les policiers ont réussi à repousser les assaillants, mais après des scènes de chasse entre les fonctionnaires et les extrêmistes de droite.

Slogan « Sieg Heil » et  » étrangers dehors »
Le chef saxon des Verts Jürgen Kasek a écrit sur Twitter « sans précédent [n] l’explication de l’évanouissement de l’Etat » et un triomphe de la populace raciste.

Selon le journal saxon, les extrémistes de droite ont scandé à plusieurs reprises «Sieg Heil» avec aussi des chants « Étrangers dehors » contre les réfugiés. Les manifestants se sont organisés sur Facebook, la manif n’était pas officiellement enregistrée ni autorisée. Sur le rapports MDR, il a eu de nouveau des blessés, le nombre exact est difficile à connaitre. Un porte-parole de la police a annoncé d’autres détails sur l’opération de police pour l’organisation de ce dimanche.

250 réfugiés se sont installés dans un abri
Le vendredi les réfugiés s’étaient réfugies d’urgence dans un ancien magasin de matériel à Heidenau. Samedi se sont réunis des habitants, pour accueillir les demandeurs d’asile et les protéger contre les nazis. Dans l’après-midi, certains des réfugiés sont venus pour remercier leurs partisans. En soirée, quatre autres bus avec environ 120 réfugiés ont été placés à l’ abri, y compris les familles avec enfants. Un total de 250 personnes qui y sont logés maintenant.

La mairie d’Heidenau en appelle aux citoyens

Sur Facebook, le maire d’Heidenaus Jürgen Opitz (CDU) appelle »tous les citoyens à la prudence et à la sagesse » et il a demandé  » Un signe fort de solidarité » avec les réfugiés. « L’Incitation à la haine et les propos racistes » entache et « endommage sérieusement la réputation de notre ville qui est une communauté en faveur de la famille ».

Quelques images ici :
http://www.sz-online.de/…/krawalle-am-samstagabend-g15738.h… »

—–

 

Dimanche 23 août

 

« Point info sur les événements de ce soir à Heidenau.
Résumé :
Pour la troisième journée consécutive, il y a des manifestations à Heidenau. Après deux nuits qui ont été caractérisées par la violence nazie, les policiers ont mis en place une zone de sécurité autour de l’hébergement des demandeurs d’asile sur un rayon d’environ un kilomètre. Environ 250 policiers sont sur place avec 2 canons à eau.

A 22H30 la police s’en prend à la contre-manifestation en face de la maison pour les demandeurs d’asile. Après 2 jours d’émeutes nazies, la police attaque les Antifas venus soutenir les demandeurs d’asile. Les témoins rapportent que les fonctionnaires procèdent avec une dureté maximale contre des passants innocents et les Antifascistes. Un officier de police a attaqué une équipe de tournage avec sa matraque. Les manifestants ont été repoussés avec des gaz lacrymogènes et des violences physiques vers la gare. Les observateurs parlent de plusieurs blessés, des personnes sont au sol.

Les nazis continuent tranquillement leurs provocations contre les demandeurs d’asile, le foyer et dans la ville.

La police allemande semble avoir un sérieux problème avec les Antifascistes mais rien contre les nazis. Sans surprise malheureusement. »

 

—–

« Après réflexion, nous partageons la vidéo de RT concernant la répression engagée contre les Antifascistes Allemand cette nuit à Heidenau.

A l’heure actuelle, ce sont les seules images flagrantes de l’acharnement des forces de police contre les Antifas venus soutenir et protéger le foyer des réfugiés menacé depuis plus de 3 jours par les nazis.

Suite à cette attaque policière, 2 personnes sont encore hospitalisées. Pendant les précédentes émeutes à l’initiative des nazis, pas d’arrestation, ni blessés signalés du côté nazi, ce qui n’est pas le cas lors de cette manif. Police complice!!

Via Metalfans Gegen Nazis/All Fascists Are Bastards »

 

 

—–

Via le Monde : en Allemagne les tensions se multiplient contre les migrants

—–

 

Laisser un commentaire »