Allemagne, Brême : Contre les néonazis et la répression, liberté pour Valentin !

17 juillet 2015 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

ValentinLe 1er juillet 2015, des camarades de Brême se sont fait exploser la porte de chez eux pour la troisième fois. Comme les deux fois précédentes, des flics cagoulés des SEK (Sondereinsatzkommandos, commandos des forces d’intervention spéciales) ont fait irruption dans l’appartement. Mais contrairement aux fois précédentes, ils n’ont pas tout cassé pour trouver des preuves d’on ne sait quoi, mais ils ont emmené un camarade, sous le coup d’un mandat d’arrestation. Il s’appelle Valentin.

Il lui est reproché d’avoir participé à des affrontements qui ont suivi le match de foot opposant le Werder Bremen et le HSV de Hambourg. Ce jour-là, les hools fafs de Brême ont agressé un groupe d’ultras antifascistes de Brême. La confrontation a été violente. Mais, l’incident a beau avoir eu lieu après un match et les gens concernés ont beau être des footeux, cela n’a rien à voir avec une histoire de hools. L’attaque avait une dimension politique. Les hools ont attaqué les ultras parce qu’ils les associaient aux antifascistes d’extrême gauche.

Depuis son arrestation, Valentin est en préventive. Dans une conférence de presse en date du 2 juillet, la police de Brême l’a présenté comme le « principal suspect » dans ces affrontements. Il est question de coups et blessures graves et de troubles à l’ordre public. La police a clairement fait savoir qu’elle voulait faire de Valentin un exemple contre la violence politique.

Cette situation nous dégoûte. Nous sommes solidaires de notre ami, camarade et frère. Nous ferons tout pour être à ses côtés et lui faire parvenir l’assistance et le soutien dont il a besoin.

Pour pouvoir l’aider financièrement, un compte de soutien a été ouvert. N’hésitez pas à y participer, car ce qui est arrivé à Valentin peut nous arriver à tous. Faites en sorte que votre solidarité soit visible, et écrivez-lui à l’adresse suivant, nous transmettrons.

Infoladen Bremen
C/O Valentin
St-Pauli-Straße 10-12
28203 Bremen

Mais faites attention à ce que vous mettrez dans vos lettres. Quand vous écrivez (y compris quand il s’agit de votre nom, celui de l’expéditeur), pensez au fait que la police lira ces lettres.

Afin de mieux vous informer sur la situation actuelle de Valentin, nous avons créé un blog (ici). S’il devait y avoir de nouveaux développements dans cette affaire, vous pourrez les lire ici.

Notre résistance est faite de notre colère et de notre haine

Compte de soutien

Titulaire du compte : Rote Hilfe e.V. Ortsgruppe Bremen
IBAN : DE71 2001 0020 0481 9122 06
BIC : PBNKDEFF
Postbank Hamburg
objet : Freiheit für Valentin

(Pensez à bien spécifier l’objet en allemand, comme dans l’article : il veut dire « Liberté pour Valentin »)

La Horde

Laisser un commentaire »