Le FN en bref – juin 2015

19 juin 2015 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

« Papa, tu sors »

Le baiser de la mort ?

Le baiser de la mort ?

Ça y est, c’est donc officiel, Jean-Marie Le Pen n’est plus rien au sein du Front national : son poste de président d’honneur a été tout simplement supprimé, et, bien qu’il ait été élu député européen sous l’étiquette FN, il ne fait pas partie du nouveau groupe que Marine Le Pen vient de créer. Le Pen paye aujourd’hui le fait de n’avoir jamais vraiment pensé à s’implanter localement, persuadé qu’il a toujours été d’avoir un destin national, et il ne lui reste pas grand-chose sur lequel se rabattre aujourd’hui. L’âge aidant, et quoi qu’il en dise, Jean-Marie Le Pen n’a plus d’avenir… Ce qui fait bien les affaires de Florian Philippot, qui a réussi l’exploit, alors qu’il est au FN depuis moins de cinq ans, de se débarrasser de celui qui porte depuis plus de quarante ans un parti forgé sur une dynastie familiale, au sein de laquelle il a semé la discorde entre un père et une fille qui lui doit tout : chapeau ! Les dents de Philippot ne rayent plus le parquet, elles sont carrément passées à travers…

Rochedy s’en va

JMLP_Philippot_minionsAutre départ, mais volontaire celui-là : celui de Juien Rochedy, ex-patron du FNJ, qui décide de quitter le FN car il en a marre de Philippot, qu’il trouve « ringard » et surtout de ses « séides » qui ne sont pas « des hommes selon [son] cœur », mais  « des gens que vous mépriseriez dans la vie privée ou à qui vous aimeriez mettre quelques claques » : ainsi les a-t-il qualifié dans une interview vidéo sur un site national-catholique. On se rappelle de la sortie de Jean-Marie Le Pen sur Philippot et ses «mignons», Rochedy lui préfère les qualifier de « petits mecs » : l’influence sans partage de Philippot sur les orientations et l’appareil du parti risque de libérer une parole homophobe qui peine à se contenir dans un parti traditionnellement hostile aux homosexuelLEs. Mais Rochedy n’épargne pas non plus Marine Le Pen : « J’ai compris très rapidement que Marine avait déjà arrêté sa stratégie pour 2017, et que par conséquent elle avait besoin d’exécutant, et non pas vraiment de gens qui pensent ».

Haute-Vienne : propos antisémites

Jérémy Aycart

Jérémy Aycart

Jérémy Aycart, responsable du FNJ en Haute-Vienne, et candidat aux cantonales sur la circonscription Limoges-6, avait posté sur son Facebook : « Les banques dirigent le monde, les juifs dirigent les banques, les juifs ont le permis d’assassiner ! » En toute connaissance de cause, le secrétaire départemental et élu FN de la ville de Limoges, Vincent Gérard, condamné en 2013 pour violences, l’avait soutenu. Mais Marine Le Pen, qui ne tolère l’antisémitisme que chez ses amis (comme Frédéric Chatillon ou Axel Loustau), s’est fâché et Accart a été exclu du parti. Gérard commente : Jérémy «l’accepte, même s’il peut penser que c’est injuste, et que ces propos n’étaient pas graves.» Nicolas Bay, secrétaire général du FN, a par ailleurs parlé de 16 candidats exclus définitivement pour propos racistes ou homophobes, mais sans donner aucun nom !  [Source]

Marine Le Pen privée de palmiers

MARINE-DEWO“L’opération cocotier” (nom donné par le FN lui-même) est à l’eau : Marine Le Pen n’ira pas se faire bronzer en Outre-Mer. Cela fait maintenant trois fois que Marine Le Pen annule ainsi une visite aux Antilles : la première fois c’était en 2012, en pleine campagne présidentielle, la seconde en 2013, alors qu’une militante FN avait comparé Christiane Taubira à un singe, et la troisième donc en ce mois de juin 2015. À l’origine de cette annulation, officiellement pour des raisons internes, le collectif Marine Déwô, qui refuse « de voir ce parti d’extrême droite distiller ses thèses racistes et xénophobes aux Antilles » : créé en moins de 15 jours, il a rassemblé plus de 1500 membres sur Facebook. Pour mémoire, en 1987 et en 1997, le père Le Pen s’était fait chahuter à l’aéroport de Fort-de-France par des militants indépendantistes et antiracistes. [Source]

Jeanne d’Arc entend des voix, le FN des fusillades

À Châlons-en-Champagne, le FN local a affolé les réseaux sociaux avec cette terrible question adressée aux élus locaux : « Quand parlerez-vous du braquage du supermarché Match qui s’est produit mardi entre 16 h 30 et 17 heures, qui a causé plusieurs blessés ? » On peut lui répondre : probablement jamais, car c’est une invention de toute pièce du parti de Marine Le Pen (il s’agissait d’un simple vol à l’étalage). Après les incendies volontaires pour faire trembler dans les chaumières, le FN se calme un peu et se contente de faire circuler de purs mensonges ! [Source]

Un vrai, un tatoué

En haut, XX et ses copains du DPS. En bas, des runes du loup à gauche, une rune d'Oral à droite.

En haut, Laparche et ses copains du DPS. En bas, des runes du loup à gauche, une rune d’Odal à droite.

Christian Laparche est un membre méritant du DPS, le service d’ordre du FN : le 13 juin dernier, Marion Maréchal-Le Pen lui a remis une décoration en mains propres. Sur la photo, on le voit exhibant fièrement à la fois sa récompense et… un tatouage représentant une rune du loup, utilisée par différentes divisions SS ! Le plus drôle est la façon dont le chef du DPS, Marc Leauté, justifie la présence de ce tatouage : « je crois savoir que c’est aussi un signe celtique qui remonte à quelques milliers d’années avant la période hitlérienne. » Mais il qualifie également le tatouage de « rune d’Odal », preuve s’il en était qu’il n’est pas si ignorant en la matière… [Source]

Sondage

Selon un sondage de l’institut Odoxa pour le Parisien, 89% des personnes interrogées auraient «une mauvaise opinion» des partis politiques, les jugeant à 94% «pas crédibles» et à 93% «pas honnêtes», voir même «inutiles» pour 72%. Signe que les gens veulent reprendre leurs affaires en main ? Espérons-le… Mais pour faire quoi ? Toujours d’après le sondage, 22% considèreraient que le Front national «propose des solutions efficaces» : autant dire que la lutte antifasciste reste plus que jamais d’actualité. [Source]

La Horde

Un commentaire »

Laisser un commentaire »