Vannes : Adsav n’aura pas fait le parcours prévu

1 mai 2015 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur le site du groupe René Lochu de Vannes :

Bretagne antifaPréparée depuis plusieurs mois à son congrès, rameutant ses militant-e-s de toute la Bretagne, annonçant espérer au moins une centaine de participants, la mobilisation de l’extrême droite bretonne Adsav à Vannes ce samedi 25 avril aura finalement réuni une petite cinquantaine de ses membres. Manifestation hors sol car Adsav n’est pas implantée sur Vannes… Avec des revendications orientées vers l’ultra-sécuritaire et la surveillance généralisée, leur action n’est assurément pas une démarche de santé publique… Elle avait au moins trois buts :

– faire parler de leur organisation politique,

– développer la xénophobie en laissant entendre que le trafic serait l’œuvre de personnes issues de l’immigration, et non de personnes vivant dans des quartiers pauvres, faisant volontairement fi des rapports de classes qui divisent la société,

– renforcer l’idée d’un système de contrôle de l’ensemble de la population, démarche totalitaire… et propre à toute structure visant à imposer un Pouvoir.

De notre côté, avec un appel en milieu de semaine, nous fumes une vingtaine à dénoncer l’occupation de la rue par cette extrême-droite. On ne peut pas dire qu’on ait fait le plein non plus et nous remercions toutes les personnes qui se sont mobilisées d’une façon ou d’une autre et qui ont relayé l’appel. Nous avions néanmoins réalisé des pancartes dénonçant la pseudo-argumentation du groupe Adsav.

Avant, les fachos, on les appelait « faf » (France aux Français), faut-il appeler aujourd’hui les crânes ras d’Adsav des « bab » (Bretagne aux Bretons) ?! 😉

Loin de nous l’idée d’aller au contact, il fut tout de même assez plaisant de constater qu’à notre petit nombre et nos petits bras, avec cependant détermination, la manifestation viriliste d’Adsav, menée au pas de course, avec moults oriflammes, n’a pu suivre le parcours initialement prévu, limitant sa capacité à déverser sa propagande haineuse dans le centre-ville aux heures d’affluence.

Lire la suite ici

Un commentaire »

  1. delepine 3 mai 2015 at 11:51 - Reply

    à quand le BAE …la bourgogne aux escargots ! 🙂

Laisser un commentaire »