En Lorraine aussi, un climat nauséabond…

22 avril 2015 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Communiqué du Bloc Antifasciste de Nancy :

BAF NancyForce est de constater qu’un climat de racisme et de xénophobie s’installe aujourd’hui en France. Cette évolution est parallèle au recul des idées d’égalité sociale et progressistes. Les idées d’extrême droite se propagent et s’incrustent dans la société, ce qui se traduit dans les programmes des partis politiques de droite comme de gauche et favorise la montée institutionnelle du Front National.

Ce climat nauséabond, dynamisé par la mobilisation rétrograde contre le mariage pour tous en 2013, a également stimulé le passage à l’acte de groupes d’extrême droite violents. Aux marges du Front National, des impatients veulent ainsi sans attendre mettre en œuvre ses idées nationalistes et haineuses contre leurs opposant.e.s, contre les homosexuel.les, contre les Roms, les Juif.ves ou les musulman.es.

Ce fut l’apparition en Lorraine du groupe des « Nationalistes Autonomes Lorrains » qui défraya la chronique par ses agressions violentes en 2010, principalement contre des militants de gauche et d’extrême gauche, et dont trois membres ont été condamnés à de la prison ferme en 2013.

Nancy_homophobePuis ce fut la réapparition du « GUD Nancy » et la constitution du site internet néo-pétainiste « Lorraine Nationaliste ». Deux militants de ces groupes ont été condamnés en janvier 2015 à de la prison avec sursis pour « menaces de mort faites sous condition à raison de l’orientation sexuelle », suite au déploiement d’une banderole lors du défilé de la Marche des fiertés de Nancy le 31 mai 2014, où il était inscrit: « Allez brûler en enfer » avec deux croix celtiques.

Depuis quelques années, les actes d’agressions à caractère racistes ne cessent d’augmenter en France et ceci s’accentue concernant les actes antimusulmans depuis les attentats de janvier 2015. Parmi les cas révélés dans la presse locale, citons trois évènements caractéristiques de la montée de l’antisémitisme, de celle du racisme envers les populations Roms, et du racisme antimusulman (islamophobie).

Fin janvier 2015, sept croix gammées, deux étoiles de David et le mot « Juif » ont été tagués sur le portail et les murs de l’école Saint-Sauveur de Nancy.

En mars 2015, pour la deuxième année consécutive, la communauté Rom installée depuis plus de deux ans à Chavigny a été agressée par des incendies criminels.

tags-mosquee-NancyDébut avril 2015, c’est la mosquée de Vandœuvre qui a été taguée sur la façade du bâtiment avec des injures racistes ciblant les « Arabes » ainsi que des croix gammées et « FN ».

Lire la suite sur le blog du BAF Nancy

Laisser un commentaire »