Pour tout changer – un appel anarchiste

13 mars 2015 5 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

On nous reproche parfois, en tant qu’antifascistes, d’être toujours « contre » et de ne jamais rien proposer. Si nous n’avons pas de programme ni de kit de prêt-à-penser pour créer la société de demain, cela ne veut pas dire que nous n’avons pas notre petite idée sur la façon dont nous envisageons la vie collective à plus ou moins grande échelle. Si nous relayons la traduction de cet appel anarchiste, c’est parce que nous nous retrouvons sur l’essentiel et qu’il permet, dans un langage accessible et moderne, de répondre au discours autoritaire et xénophobe qui tente de s’imposer peu à peu dans le monde d’aujourd’hui. On vous invite à le diffuser à votre tour si vous vous y retrouvez, et à l’utiliser contre les idées rances des nationalistes et des racistes de tous poils.

tout changer

Cliquez sur l’image pour télécharger.

« To Change Everything, » voici le nom et l’objectif ambitieux du nouveau projet international lancé, en ce début d’année 2015, par le collectif anarchiste CrimethInc. Traduit, à ce jour, dans pas moins d’une dizaine de langues, ce dernier est également disponible en version française.

Ce texte a pour vocation d’analyser les multiples problématiques du monde contemporain et de faire tomber, un par un, les différents concepts et construits soi-disant « fondamentaux » et « légitimes » sur lesquels sont fondés nos sociétés et systèmes. Les diffusions ont commencé aux quatre-coins du globe, que ce soit aux Etats-Unis ou en Allemagne, en passant par la Slovénie, le Canada, ou encore le Brésil. Maintenant, c’est au tour de la France de se lancer dans cette diffusion.

C’est pourquoi, nous mettons à la disposition de celles et ceux qui seraient intérésé(e)s par ce texte et projet, le pdf en version imprimable du texte. A télécharger, imprimer, diffuser et lire sans aucune modération. Pour plus d’informations sur le collectif à l’origine de ce texte, ainsi que sur le projet en  lui-même, vous pouvez cliquer ici et .

5 commentaires »

  1. Bordeaux Bordel 21 mars 2015 at 23:11 - Reply

    Salut.
    Je ne comprends pas que vous diffusiez ce texte dans lequel vous dites vous retrouver.
    Outre être un ramassis de banalités poétiques ridicules qui ne devraient normalement faire frémir que les petits Colibris adeptes de Pierre Rabhi, ce texte est un panégyrique à la réussitte individuelle doublé d’un discours libéral à la « quand on veut on peut ».
    On me dit que ce partage est une maladresse de votre part. Je veux bien y croire, mais pourquoi laisser cette chose sur votre site ? Est-ce votre vision de l’anarchisme ?
    Merci.

    • La Horde 23 mars 2015 at 07:21 - Reply

      On nous a proposé ce texte suite à une rencontre à une table de presse : on l’a lu, et on n’y a pas vu « un ramassis de banalités poétiques ridicules », plutôt une façon différente d’aborder les choses, loin de la langue de bois habituelle, mais tu admettras que c’est une histoire de goût. Par ailleurs, l’origine américaine du texte rend la référence à Rabhi un peu tirée par les cheveux, et explique ton contresens sur le mot « libéral » ; quant à « notre vision de l’anarchisme », nous n’en avons pas, tout simplement parce que nous ne sommes pas tous « anarchistes » ni même « libertaires ». Le texte n’est qu’un argumentaire parmi d’autres dans lequel nous n’avons rien lu de contraire à nos principes, mais cela n’en fait pas notre dogme ! Après, on s’est peut-être fourvoyé en le publiant (on n’est pas à l’abri d’une erreur), mais il faudrait argumenter davantage.

  2. Un antifasciste qui se sentait bien seul. 18 mars 2015 at 00:19 - Reply

    Merci pour cette publication salutaire.

    Je suis militant antifasciste révolutionnaire et je rêve justement pour mon développement personnel de pratiquer l’acupuncture dans une optique émancipatrice. Jusqu’à aujourd’hui je me sentais isolé du de par l’absence de sujets tels que ceux dont traite cette brochure ainsi que la non prise en considération de pratiques pourtant importante comme celles des médecines douces.

    Je pense également que la société marchande avec ses lobbys pharmaceutiques, sa malbouffe et les perpétuels mensonges de sa médiocratie, tend a couper le lien qui nous uni à la Terre nourricière. Tout changer, c’est bien cela que nous voulons tous. L’idéologie scientiste nous en empêche au même titre que l’autorité et le capitalisme. Il s’agit de ne plus ignorer les courants du cosmos qui nous traversent sans cesse et de mettre à profit notre interconnexion naturelle pour montrer que tous ensemble, un autre monde est possible.

    Il faut construire dès aujourd’hui les alternatives à cette modernité qui nous tue. Cela passe aussi par la réappropriation salvatrice de ce qui nous a été confisqué par le néolibéralisme et l’économie de marché, je parle par exemple des savoir-faire ancestraux comme l’agriculture durable qui respecte dame nature où les médecines traditionnelles. Mais aussi par l’apprentissage de techniques comme la permaculture pour rompre avec l’agriculture intensive ou de la médecine homéopathique pour cesser d’alimenter l’industrie pharmaceutique et les grands groupes financiers qui sont derrière.

    Nous sommes 99 %, alors soyons tout car eux ne sont rien. Change everything !

    Et encore merci.

  3. héliophile 16 mars 2015 at 09:11 - Reply

    Pour tout changer il faut commencer n’importe où ? D’accord !
    Les « indignés » d’Espagne ont su fédérer leurs exigences et créativités. Alors pourquoi pas en France ?
    Bien sûr ce n’est pas du 100% solutions anarchistes, mais ça s’en rapproche !

    Une Charte éthique qui est en grande partie une traduction des documents de PODEMOS est disponible sur le site https://federons.wordpress.com/
    Cette Charte éthique est proposée pour servir de base à toutes les initiatives qui souhaitent se fédérer pour se faire entendre !

  4. Chauvin 16 mars 2015 at 00:03 - Reply

    De toutes façons on a pas le choix, c’est tout changer, ou un chaos et des totalitarismes encore pires qui nous menacent . Alors commerce équitable, développement durable, respect de la terre, communisme libertaire, révision de toutes les politiques énergétiques, « new deal » planétaire, démocratie directe, etc !

Laisser un commentaire »