Sarre-Union: mise au point sur le lycéen à l’origine de la profanation du cimetière juif

27 février 2015 2 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
Fdesouche.com, ou l'art de la désinformation

Fdesouche.com, ou l’art de la désinformation

Suite à la profanation du cimetière juif de Sarre-Union le 12 février, le Monde a publié un article dans lequel il est dit que le lycéen à l’origine de cette profanation portait des « slogans antifascistes sur ses vêtements ». Le site fdesouche.com n’a pas manqué de relever cette information occultant une bonne partie de la réalité. Une mise au point, apportée par le site antifa-automne.fr, s’imposait:

La fachosphère est en émoi, selon le journal Le monde le meneur de la bande qui a saccagé le cimetière juif de Sarre-Union serait un antifasciste.

La source du Monde, ce sont les déclarations d’un lycéen, G.W., inutile de préciser son nom ici.

Toutefois, celui qui prépare un CAP d’agent de sécurité, affichait, selon Gaëtan, une certaine hostilité envers le parti de Marine Le Pen. «On ne parlait pas politique mais si on évoquait le Front national, il se mettait sur deux pattes arrière et se mettait à grogner», raconte-t-il. D’après lui, Pierre portait des slogans antifascistes sur ses vêtements, «prétendait se battre contre le fascisme et était très remonté contre la police. Il traitait les policiers et les militaires de fascistes, avec une hargne qui me mettait mal à l’aise», poursuit-il, en précisant que la bande de copains était «fan de metal» et «se tenait un peu à part, à cause de ce centre d’intérêt».

Bien entendu, c’est cet article et ces propos qui ont été retenus par fdsouche pour les monter en épingle.

Pourtant, sans chercher vraiment, on trouve d’autres témoignages de lycéens qui déclarent exactement le contraire.

La suite ici

2 commentaires »

  1. patrick granet 2 mars 2015 at 22:34 - Reply

    j’habite à 30 km de Sarre-union et cette affaire ne me surprend pas.
    c’est un kieu proche de rassemblements hazis
    de us dans les bars combien de fois ais je entendu des personnes agées dire ‘on vivait mieux du temps d’Hitler « 

    • RedKoKo 14 mars 2015 at 22:18 - Reply

      J’habite à 50 km de Sarre-Union et je confirme que la plupart des anciens du coin sont nostalgique des année 40. Ce qui a tendance à influencer les jeunes esprits. Et je vois mal un antifa saccager un cimetière. Juif qui plus est.
      Sa ressemble bien à la vieille intox habituel de l’extrême droite.

Laisser un commentaire »