Le FN fait de la place aux identitaires sur ses listes

6 février 2015 3 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Si officiellement, au niveau des instances nationales, les militants de l’extrême droite radicale, Identitaires et autres, ne sont toujours pas acceptés au Front national (cf. le refus de l’adhésion de Philippe Vardon), l’actualité récente à démontrer que localement, il en va tout autrement… Le sénateur-maire FN Stéphane Ravier en a encore fait la démonstration pour la constitution des listes pour les cantonales, et dans les Alpes Maritimes, les cérémonies de mariage se préparent pour le printemps entre le FN et Nissa Rebela à Nice.

Jérémie Piano

Jérémie Piano

Nouvelle épisode de cette stratégie, la désignation par Stéphane Ravier, maire FN du 7e secteur de Marseille, de Jérémie Piano comme binôme de Florence Le Papon dans le premier canton d’Aix-en-Provence, pour les élections départementales.[1]

Piano fait le couillon avec ses copains identitaires à Poitiers…

Piano fait le couillon avec ses copains identitaires à Poitiers…

Originaire de Cannes, Piano poursuit ses études à Aix-en-Provence où il prend la tête de la tout jeune section de Génération identitaire (GI), qui existe là-bas depuis septembre 2014. Rien d’étonnant pour ce jeune homme qui s’était aussi fait remarquer lors de l’occupation du chantier de la mosquée de Poitiers par GI en octobre 2012. En janvier 2015, il se trouvait à Cologne pour participer à une manifestation de l’organisation islamophobe Pegida, au cours de laquelle il a pu prendre la parole au nom du mouvement identitaire français.

Hervil Legros et Marine Le Pen (source : Twitter)

Hervil Legros et Marine Le Pen (source : Twitter)

Mais Piano n’est pas seul  à Cologne: avec lui se trouve Hervil Legros[2], responsable d’une section GI en Artois, après avoir été pendant deux ans responsable des Jeunes Populaires, la branche jeune de l’UMP[3]. Lors des municipales de 2014, il est 9e sur la liste du RBM qui se présente à Arras. Il se retrouve en octobre 2014 devant les juges pour avoir déployé une banderole « Hollande démission » devant la tour Eiffel, puis avoir crier le même slogan en présence de François Hollande lors d’une cérémonie pour l’anniversaire de l’armistice de 1918.

Ravier n’a pas non plus oublié ses soutiens des militants royalistes de l’Action Française (AF) : toujours à Aix, dans le deuxième canton, aux côtés de Catherine Rouvier, issue du SIEL et tête de liste FN aux élections municipales de 2014[4], on retrouve Olivier Raffard de Brienne, responsable de l’AF étudiante, qui s’est signalée l’année passée par l’attaque d’un local aixois du PCF et des JC.

benoitloeuillet et Aulde Maisonneuve

Benoit Loeuillet et Aulde Maisonneuve sur la liste Ligue du Midi en 2010

Salade niçoise

Début février, Nicolas Bay (secrétaire général en charge des élections départementales au niveau national pour le FN), accompagné de Marie-Christine Arnautu (vice-présidente du FN et secrétaire départementale des Alpes Maritimes) présentaient les candidats niçois aux départementales de mars. Les Identitaires ont le vent en poupe au FN dans le sud-est, et ils ont les moyens, par l’intermédiaire du FN, de faire passer leurs idées pour se constituer un petit trésor. Après que certains de leurs militants, pour la plupart de Génération Identitaire, aient été embauchés dans des mairies FN, comme Damien Rieu à Beaucaire ou Julien Langella à Cogolin, les voici maintenant capable d’intégrer l’appartenance FN, comme certains Identitaires l’avaient déjà fait. Même si en novembre 2012, Marine Le Pen excluait toute alliance électorale entre le FN et le Bloc Identitaire, les qualifiants « d’européistes », de « régionalistes », qui « contestent le rôle fondamental de la nation », avec son compagnon Louis Aliot, vice président du FN, qui affirmait qu’ « on ne peut se laisser rattacher aux identitaires », les choses ont bien rapidement changé.

A Nice, sur les 18 candidats aux départementales, on retrouve 4 membres de Nissa Rebela de Philippe Vardon[5] aux cotés de militants FN, parmi lesquels Jeanne Martin, Odile de Tixier Gubernatis, Aulde Maisonneuve et Benoit Loeuillet.

librairie Paillon et Loeuillet

La librairie Paillon et Loeuillet aux assises de la remigration

Aulde Maisonneuve et Benoit Loueillet étaient candidats sur la liste Ligue du Sud de Jacques Bompard, lors des régionales 2010 en PACA. Ils ont tous deux participé aux éléctions cantonales sur Nice de 2009 et 2013, sur les listes Nissa Rebela, puis sur la liste de Philippe Vardon pour les municipales de 2014. Benoit Loueillet est quant à lui un peu plus connu des milieux nationalistes, puisqu’il est propriétaire de la librairie du Paillon à Nice, où l’on peut trouver toute la littérature du bon nationaliste. Derrière sa librairie, se situait le local du Bloc Identitaire (le Malouin), dans les anciens locaux du club de supporters niçois les « Brigades Sud ». Loueillet avait d’ailleurs ses habitudes dans ce club, avant leur dissolution en 2010, suite à des violences contre des supporters de Saint Etienne et Lyon. Au niveau politique, il est membre du bureau directeur du Bloc Identitaire, et secrétaire de Nissa Rebella. On pouvait le voir à Paris tenir une table de presse lors des assises de la remigration, organisées par le bloc identitaire en novembre 2014.

Parmi les candidats FN autour de Nice pour ces départementales, un autre personnage de l’extrême droite fait campagne, un ancien conseiller politique sur les questions de sécurité pour Philippe de Villiers, puis Marine Le Pen pour les présidentielles, il s’agit de Michel Thooris secrétaire général du syndicat de police, France Police.

Alors qu’en apparence le FN version Marine essaie de faire passer qu’il n’est pas d’extrême droite, qu’il refuse l’adhésion de Vardon au Rassemblement Bleu Marine, et qu’il prétend n’avoir rien à voir avec la « théorie du grand remplacement » et des identitaires, localement il n’y a aucun problème pour faire des alliances. Pour les prochaines élections en PACA, Nissa Rebela et le Bloc Identitaire choisiront-ils la Ligue du Sud de Bompard ou le FN de Le Pen pour se présenter?

La Horde

  1. Les liens entre Stéphane Ravier et les Identitaires datent de 2008, à l’occasion des élections municipales à Marseille : les Identitaires avaient alors participé à la campagne électorale de Ravier, en échange de quelques places sur les listes FN. En 2014, on avait également retrouvé Jérémie Ferrer, militant identitaire, sur la liste du FN Bernard Marandat. []
  2. Pour l’anecdote :depuis la parution de notre article, Legros a fermé son compte Twitter… []
  3. il quittera le mouvement suite à un désaccord avec la ligne Juppé, avant de rejoindre les Identitaires []
  4. Raffard de Brienne était déjà lui aussi sur cette liste. []
  5. Nissa Rebela étant le groupe identitaire sur Nice, dirigé par Philippe Vardon. []

3 commentaires »

  1. trinquier 13 février 2015 at 17:29 - Reply

    Aujourd’hui le caractère exponentiel des saloperies racistes diffusées sur le net ne me font plus rire du tout et me foutent la gerbe

    et j’encourage vivement mes camarades à les combattre.

    ​Chère Marine et toute ta clique (malheureusement elle est longue), ​ tu aimes les défis alors tu transmettras au résidu de crapule collabo pétainiste raciste fasciste ayant un QI de dinde hallal et qui te prend pour sa factrice ce qui suit :

    Pauvre c « On », si d’ordinaire je te croise, je te fais avaler ta merguez, je ne t’ai pas vu ces derniers jours prendre les armes pour aller bouter les talibans qui ont buté 132 gamins au Pakistan, ni avoir les couilles d’aller exfiltrer les otages égorgés.

    Pauvre c « On », pendant que ta famille de français de souche collabos faisais le deal de boudins au marché noir, tu as oublié que l’arrière grand-père de Mohamed s’est fait gazé à Verdun dans la boucherie impérialiste avec ses frères français, que son père mutilé de guerre avec une pension jamais revalorisée a eu plus de chance en se faisant sauter sur une mine au débarquement de Toulon avec des tirailleurs sénégalais, que tu roules dans la Renault construite par son oncle, que tu crèveras dans l’hôpital construit par son cousin, que ces boucheries commanditées l’ont été par les mêmes marchands de canon et autres industriels qui ont délocalisés l’économie et les entreprises existantes en Seine St Denis, à Roubaix, à l’Estaque et ailleurs pour aller faire suer le burnou des bronzés dans les pays à « bas coût », qu’avec l’aval de tous les politiques de droite et de gauche, ce sont les mêmes patrons qui ont fait venir en France les immigrés par millions.

    Pauvre c « On » regarde bien dans ta famille, tu as bien une grand-mère qui s’est faite sauter par un polack, ou une cousine qui a taillé des pipes à un portos ou sodomiser par un rital, parce que généralement à la différence des français de souche les immigrés qui ont fait la France ils en ont une plus grosse que toi et ça t’emmerde.

    Pauvre c « On » de français de souche tu ne comprendras jamais que tu n’existes pas, déjà au temps des gallo-romains, les gallos avaient peur des romains, la peste brune s’écrase dans l’œuf, je chie sur tous les intégrismes je me torche dans tous les catéchismes et tous les communautarismes.

    Pauvre c « On », tu as peur de ce que tu ne connais pas, le problème du français de souche c’est l’arabe et le nègre, Charles-Donatien antillais français de souche depuis 28 générations (sans doute plus que toi) a les mêmes problèmes que Mohamed : il est bronzé et tous les jours il est confronté à des connards qui n’ont jamais embrayé sur le moindre début d’analyse ni de réflexion et qui préfère désigner des boucs émissaires à leur lâcheté.

    Pauvre c « On », l’Allemagne accueille aujourd’hui 5 fois plus d’immigrés et de réfugiés que la France, s’en porte-t-elle plus mal ? Aussi ignare que les abrutis frileux du FN (descendant des collabos vichystes), financé par Poutine (les Ukrainiens et les Tchétchènes apprécie ce dieu de la démocratie), cité dans ton torche-cul, tu n’as même pas compris que sans immigrés, il n’y aura pas assez de français de souche pour payer ta retraite et ta sécu (gagnés par ceux qui se sont battus pour libérer la France) ainsi que celles de tes gamins et que tu crèveras devant ta télé à continuer à t’infuser les conneries à Pujadas.
    Pauvre c « On », je vais passer Noël, tu sais celui où le petit jésus a reçu les présents de rois nègres, juifs et arabes avec mes enfants et petits-enfants, il y aura du métis, du bronzé, du juif, du tatar et nous allons vider quelques canons en espérant que tu t’étouffes avec ta dinde aux marrons de chez Leader Price.

Laisser un commentaire »