Attentat contre Charlie hebdo : ne pas céder à la panique

9 janvier 2015 12 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Nous publions un texte du fanzine Spasme, basé sur Avignon, qui participe à la réflexion à mener face au discours simpliste de « l’unité nationale », même si nous avons quelques réserves sur une partie de l’analyse (en particulier concernant les intentions prêtées aux auteurs de l’attentat).

Que l’on soit clair dès le début : Charlie Hebdo n’était plus un journal contestataire depuis un bon moment. Les amitiés entre l’ancien patron du titre, Philippe Val, et Nicolas Sarkozy sont là pour le prouver. Cela fait par ailleurs plusieurs années que le journal vend du papier en libérant une parole islamophobe de plus en plus assumée à gauche. Malgré tout rien ne justifie l’attentat perpétré contre les membres de la rédaction de ce titre. Cet événement est tragique et il ne peut être pardonné.

Pas de guerre entre les peuplesFace à l’émotion que l’on ressent il nous faut cependant garder raison. Il est plus que nécessaire de prendre du recul sur la situation et regarder où tout cela tend à nous mener. Cet attentat islamiste va plus loin qu’une simple vengeance au nom du « prophète ». Le but est clairement de diviser la société française et plus particulièrement les classes populaires. Comme le note un très bon article du blog quartiers-libres, en s’attaquant à un journal bénéficiant encore de sympathie chez une partie de la gauche, les intégristes religieux tentent de rompre les digues déjà bien mal en point de l’anti-racisme et d’agrandir encore un peu le fossé entre la population française « de souche » et celle « originaire de l’immigration ». L’effet s’en est fait ressentir dès les premières heures suivant l’attentat. Les appels à l’« unité nationale » et à des « marches républicaines » se sont multipliées dans un esprit cocardier des plus douteux. À Avignon sur la place de l’Horloge on a entonné la Marseillaise et visiblement on ne s’est pas offusqué, ou mollement, de la présence manifeste au rassemblement d’identitaires arborant drapeaux et brassard tricolore ainsi que t-shirt à tête de cochon. Nul doute que ces derniers ont en tête une idée très précise de qui est suceptible d’avoir un « sang impur ».

Mais par cette attaque, les islamistes visent certainement en premier lieu la population française d’origines maghrébine et africaine. Ils tentent de l’acculer dans une position intenable pour l’amener à choisir entre la peste et le choléra. Soit elle rase les murs et soutient une République qui lui crache à la figure depuis trop longtemps et continuera de le faire, soit elle se soumet aux réactionnaires intégristes qui prétendent la protéger et lui rendre sa fierté. Dans les deux cas il n’est plus question d’aucune liberté. À l’heure où nous écrivons ces lignes une mosquée a été visée par plusieurs grenades d’exercice au Mans, un restaurant où se retrouvait habituellement des membres de la communauté musulmane à Villefranche à été ciblé par une attaque à la bombe et à Poitiers une mosquée a été taguée.

Unissons nous contre la haine !

racisme_poisonC’est donc avant tout contre la division que tous, nous devons lutter. Si nous déplorons la mort des journalistes et dessinateurs du journal satirique, il faut maintenant se méfier d’une position laïcarde perméable à la xénophobie qu’il est d’autant plus facile d’adopter quand on est Blanc. Si l’antisionisme de façade d’un Dieudonné a été dénoncé à juste titre comme une manière de camoufler son véritable antisémitisme, il est urgent de regarder les choses en face ici aussi. Depuis un bon moment maintenant la laïcité (qu’il faut réellement défendre à tout prix !), est utilisée par le pouvoir pour instaurer un climat raciste. Et cela ce fait la complicité de la gauche qui semble perdue entre le combat contre l’« opium du peuple » et le combat pour les opprimés.
Il est donc primordial de s’unir dans un respect mutuel des différences pour ne pas laisser la place à la peur et à la haine de l’autre. Les musulmans n’ont pas à s’excuser d’un acte qu’ils n’ont pas commis et la liberté d’expression doit vivre plus que jamais !

12 commentaires »

  1. libério 13 février 2015 at 11:49 - Reply

    Au nom de la lutte des classes, nous devons nous unir dans la destruction des religions, des nations et de la famille. Nous devons aussi garder à l’esprit qu’il nous faut absolument féminiser les hommes par tous les moyens possible, quitte à fermer les yeux sur les dérives pédophiles aux seins de l’éducation nationale . Ceci est obligatoire pour assurer le bon déroulement du programme suivant : la mise en place de la capitale du monde .

  2. Black Cloud 31 janvier 2015 at 13:03 - Reply

    Un peu étonné de voir ici que Charlie semble toujours dirigé par Philippe Val, qui non seulement a quitté depuis des années le canard (en entrainant Fourest avec lui), mais en plus lui a intenté un méchant procès, perdu par Charlie, qui a obligé la rédaction à bouger de ses locaux de Paris 3ème pour payer sa dette. Etonné aussi de voir Charlie réduit à la pensée de Val, alors que ses visions de plus en plus néo-cons étaient combattues à l’intérieur de la revue, par Charb en particulier. Surpris de voir ce journal anti-religieux réduit à l’islamophobie, alors que toutes les religions étaient attaquées, sans d’ailleurs que ça fasse la majo de ses couvs (dans la dernière année, deux couvs sur l’Islam en tout et pour tout !!). On peut être totalement ou en partie d’accord avec Cyran sur le mal fondé d’attaques anti-musulmanes qui touchent une population en France déjà très discriminée, mais c’est un débat qui n’a pas toujours été clair dans nos propres milieux ! Pour le reste, je ne crois pas avoir jamais vu dans Charlie de défense du capitalisme, des idées du FN, de Sarko ou même de Hollande… Il me semble (mais je suis peut-être subjectif), y avoir vu exactement le contraire ! Les plus puristes d’entre nous peuvent penser que Charlie n’est pas un journal pote, mais je n’arrive pas à y voir un journal ennemi… Ci-joint l’article de la femme de Luz : http://www.brain-magazine.fr/article/news/22449-Charlie-Hebdo-:-%C3%AAtre-aim%C3%A9s-par-des-cons,-c_est-dur,-%C3%AAtre-ha%C3%AFs-par-des-amis,-c_est-pire

  3. Lothar 15 janvier 2015 at 13:28 - Reply

    Vous me faites bien marrer. Charlie Hebdo islamophobe? Peut être, mais il est avant tout religiophobe (je connais pas le mot adéquat, excusez moi). Et comment osez vous les blamez de ceci quand les textes religieux (pas toujours les gens, je vous l’accorde) sont eux racistes, sexistes, violents, homophobes et dégradant. Comment peut ont être tolérant envers une religion dont le prophète est un chef de guerre qui a commis des massacres. Non, il se faut d’être exigeant et condamner les religieux qui ne se conforment pas a la loi. Je rajouterais que les intégristes religieux dont vous parler sont ceux qui appliquent leur religion.Ceux qui ne sont pas integristes ne prennent pas leur livre a la lettre etne sont pour ainsi dire pas de « bons musulmans ».

    Un arabe athée.

    • semer 16 janvier 2015 at 23:59 - Reply

      commentaire tout à fait pertinent, merci

    • lejourseleve 19 janvier 2015 at 13:01 - Reply

      Si le racisme vaut de combattre, la religion reste le poison. Merci à toi pour ce commentaire qui rappelle qu’on peut aussi rejeter l’islam (et les autres religions!) tout en tendant la main à son prochain , l’athée!

  4. lejourseleve 12 janvier 2015 at 16:01 - Reply

    Moins grave mais très dégueulasse: Ne pas céder à l’ordure !
    Toutes une série d’annonces sur ebay, Priceminister et autres sites proposent ces jours-ci d’anciens numéros de Charlie à des prix fous (c’est pourtant vrai par ailleurs que depuis dix ans, Val en avait fait un journal bien fade). Depuis quelques jours, nous sommes quelques uns à adresser nos remarques directement à ces vendeurs n’ayant rien à envier à ceux qui dès 41 en France, plus tôt ailleurs, profitaient du malheur des uns pour se remplir les fouilles. Plusieurs ont déjà craqué et retiré leur annonce. J’invite la Horde à publier ce message afin que ses abonnés n’hésitent pas à envoyer un mot à ces salauds. Cordialement.

  5. guille 11 janvier 2015 at 21:44 - Reply

    « Il est donc primordial de s’unir dans un respect mutuel des différences pour ne pas laisser la place à la peur et à la haine de l’autre. »

    OK, mais sur des bases DE CLASSE et pas religieuses.

    un bon exemple est la CNT-SO du nettoyage par exemple qui depuis plus de trente ans mène un taf avec une population à forte proportion musulmane tout en tenant une ligne AS-SR relativement cohérente.
    C’est surtout ça qu’on oublié nos camarades…

  6. M. 11 janvier 2015 at 14:15 - Reply

    Bonjour,

    Effectivement en relisant à tête reposée je pense que le texte va un peu loin quant aux intentions des tueurs. Nous l’avons également indiqué en haut du billet sur notre site. Ceci nous paraissait important à signaler à l’heure où les théories du complot concernant les attentats commencent à pulluler.

    Merci pour la remarque.

  7. Un partageux 9 janvier 2015 at 12:42 - Reply

    « Le but est clairement de diviser la société française et plus particulièrement les classes populaires. »

    Je ne suis pas du tout certain que les tueurs avaient ce but mais leur acte aboutit à cela.

    Je suis soulagé de lire depuis hier soir des textes qui rompent avec un consensus qui me met très mal à l’aise. Je me sens moins seul. Fait pas bon porter un nom arabe aujourd’hui. Fais pas bon avoir une gueule d’Arabe aujourd’hui. Fait pas bon être musulman aujourd’hui. Fourest, Val et Charlie Hebdo ont bien aidé à cela. On peut à la fois regretter la mort de 12 personnes et le dire.

    • La Horde 9 janvier 2015 at 17:31 - Reply

      On partage ton point de vue sur la question de l’intention, même si comme tu le dis le résultat est le même.

    • nada 10 février 2015 at 21:51 - Reply

      C’est triste de lire ça. En gros, un canard satyrique, sans grande prétention idéologique, est responsable d’un nouveau courant de pensée s’exprimant à coup d’AK47. C’est quoi ta solution ? Loi sur le blasphème, charia ?

  8. lejourseleve 9 janvier 2015 at 11:53 - Reply

    Plutôt d’accord avec les réserves… et peut-être rappeler que Sarkozy et Val ne font pas partie des victimes.

Laisser un commentaire »