Nouvelles de municipalités FN en bref – 26 nov. 2014

25 novembre 2014 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Fréjus

David Rachline a interdit un stand du Parti de Gauche sur un marché, ne supportant pas leur présence, en faisant intervenir sa police municipale. En même temps, le FN se targue de la « Présence d’un stand d’élus sur les marchés » d’Hénin Beaumont, dans un bilan de la gestion de ses municipalités qu’il devrait diffuser à ses adhérents lors du congrès à Lyon fin novembre. Pour le FN, il n’y a qu’une voix à entendre, c’est la sienne.

Après l’annonce de la fermeture du centre social de Villeneuve en fin d’année, une manif de protestation a eu lieu, réunissant habitants et travailleurs sociaux, mais le maire n’en a que faire de laisser sans activités une certaine partie de la population de sa commune. Il préfère sans doute faire du social à la sauce FN, en faisant bosser ses amis de la Patrouille de l’événement (agence de com version FN).

Cogolin

Dans sa lutte contre les incivilités, Marc-Etienne Lansade continue de soutenir son ami et premier adjoint Eric Masson, ancien policier municipal à Cannes, où celui-ci est accusé d’avoir proféré des « menaces de mort et outrages » envers des agents municipaux, dont une femme enceinte employée à la mairie, qui a dû être hospitalisée. Révoqué depuis, il avait aussi la fâcheuse habitude de montrer son arme, comme en juin 2009, lorsqu’il avait braqué ses collègues flics lors d’une patrouille, pour un saut d’humeur. Il avait aussi participé à une « douche à la chantilly sur une jeune policière en 2011 », à l’occasion d’un bizutage (voir ici). C’est d’ailleurs à Cannes qu’Eric Masson a laissé le plus de traces avant d’être le second du maire à Cogolin.

Avec cet adjoint cow-boy, Lansade s’arme aussi d’un nouveau chargé de communication, Julien Langella, cofondateur de Génération Identitaire (voir l’article ‘Cogolin : un fan de Mussolini assure la com du maire FN‘, de la Horde).

Dans la série ‘Au FN tous au Bloc’

Fabrice Robert, Damien Rieu et Philippe Vardon , lors d'une convention des Identitaires en 2012

Fabrice Robert, Damien Rieu et Philippe Vardon , lors d’une convention des Identitaires en 2012

A Beaucaire, Damien Rieu, l’un des portes parole de Génération Identitaire, vient lui aussi d’être embauché en tant que directeur adjoint à la communication.

Au Pontet, début novembre, c’est Philippe Vardon du Bloc Identitaire, et proche de la Ligue du Sud, qui venait assister au conseil municipal dont les séances sont publiques. Un an auparavant, il avait pris sa carte au Rassemblement Bleu Marine, dont il avait été exclu quelques jours plus tard. La présence de Vardon  a du être appréciée par le directeur de cabinet du maire du Pontet, Xavier Magnin, qui occupait le même poste auprès de Bompard, maire d’Orange et président de la Ligue du Sud.

narquin et marine

Elle est belle la famille !

Et dans la série ennuis judiciaires, Jean Yves Narquin, le frère de Roselyne Bachelot, qui est maire de Villeudieu-le-Château, petite commune du Loir et Cher, et délégué du Rassemblement Bleu Marine depuis septembre, vient d’être condamné pour « abandon de famille » et « organisation frauduleuse  d’insolvabilité », pour ne pas avoir payé la pension de sa fille pendant 8 ans. Jean Yves Narquin, qui se présente dans son parti comme un défenseur de « la famille », a donc abandonné la sienne. Voilà de quoi alimenter les débats sur la conception de la famille au sein du FN !

 La Horde

Laisser un commentaire »