Le site REFLEXes fait peau neuve

24 novembre 2014 2 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

REFLEXesnewLe site d’informations antifasciste REFLEXes, reconnu pour son expertise en matière d’extrême droite radicale, en particulier à travers des enquêtes pointues, a non seulement revu son interface (qui datait un peu, il faut le dire), mais surtout enrichi son contenu en mettant à la disposition de tous ce qui était réservé à quelques (rares) collectionneurs : les numéros de la revue papier.

CertainEs d’entre nous ne le savent peut-être pas, mais REFLEXes existait en version papier avant de devenir un site internet de référence : le premier numéro est sorti en juin 1986, et au fur et à mesure des années, la revue est devenue un outil au service des luttes antifasciste, antisécuritaire, des luttes de l’immigration et de tous les mouvements sociaux, grâce à des enquêtes et des analyses pointues. En 2003, la revue s’arrête, et son nécessaire travail de recherche et d’analyse antifascistes s’est poursuivi sur Internet (une vidéo réalisée en 2003, dans la colonne de droite du nouveau site, rappelle en image l’histoire de la revue).

REFLEXes_N°Vous trouverez désormais sur le site une nouvelle rubrique contenant les pdf des numéros de la revue du temps où elle existait. Pour le lancement du site seuls les numéros 39 (juin 1993) à 52 (mai 1999) ont été numérisés, ainsi que le premier numéro. Le reste des numéros seront mis en ligne petit à petit dans un délai qu’on espère assez court, et permettra ainsi d’avoir accès à l’intégralité des archives de la revue (pas loin de 60 n° couvrant une période de 1986 à 2004).

Ces archives nous rappelle l’histoire du collectif REFLEXes qui, avant de se consacrer exclusivement à la lutte contre l’extrême droite et les xénophobies
intervenait sur pas mal de luttes du moment : lutte de libération nationale, soutien aux prisonniers, solidarité avec les peuples en lutte, contre l’enfermement et les centres de rétention, les politiques racistes migratoires, l’armée & ses insoumis et l’objection de conscience… et bien sûr l’extrême droite et ses multiples avatars.

Enfin, la structure du site met davantage en valeur les informations qu’il contient, en proposant plusieurs entrées : les articles seront classés par rubriques,  qui sont au nombre de  6 :
– « les radicaux » : skins en tout genres, les ex de l’OF, les identitaires…
– « les nostalgiques » : les royalistes, les anti-IVG, les ex de l’Algérie française …
– « les institutionnels » : le FN, la droite dure, les parlementaristes…
–  « … et les autres » : les communautaristes, les conspis, les sectaires …
–  « ouvrages, revues et médias » :consacrés à l’actualité « culturel », chronique de livres, actualités des maisons d’éditions et/ou librairies…
« oubliés mais pas pardonnés » : anciennement Fachopédia, elle propose des présentations de groupes ou revues aujourd’hui disparus.

Bonne lecture !

2 commentaires »

Laisser un commentaire »