Tours : le militant poursuivi suite à la manif contre jour de Colère 2 a été relaxé

15 octobre 2014 2 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur le site de La Rotative (pour en savoir plus sur Jour de Colère, voir ici) :

Tours_Jour de ColèreSuite à la manifestation du 6 avril contre le « Jour de colère 37 », un militant avait été convoqué au tribunal de Tours. Jugé le 9 septembre, il a été relaxé le 7 octobre [1].

Il était accusé d’avoir « volontairement dégradé des effets vestimentaires et équipements de maintien de l’ordre de 6 fonctionnaires de police au préjudice du Ministère de l’Intérieur » et d’avoir « dissimulé son visage afin de ne pas être identifié dans des circonstances faisant craindre des atteintes à l’ordre publique ». Au cours de la manifestation, quelques œufs de peinture verte avait été projetés contre la façade du magasin de Pierre-Louis Mériguet, chefaillon du groupuscule d’extrême-droite locale Vox Populi (aujourd’hui dissous).

Devant le tribunal de police, il nie avoir lancé des projectiles et explique s’être masqué le visage pour se protéger de l’usage de gaz lacrymogène par les flics alignés devant le magasin. On a d’ailleurs appris, pendant l’audience, que le seul flic interrogé pour les besoins de l’enquête (un major de police) niait l’usage de gaz lacrymogène. Il devait donc s’agir de gaz poivre

Lire la suite ici

2 commentaires »

Laisser un commentaire »