Nouvelles des municipalités FN en bref – 01 oct. 2014

1 octobre 2014 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Le FN va pouvoir augmenter son petit trésor avec l’entrée de deux de ses maires au sénat. Pendant ce temps, les maires FN continuent de stigmatiser une partie de la population, à Hayange ou encore dans le 7ème arrondissement de Marseille, et d’enrichir leurs amis politiques, comme c’est le cas à Béziers.

Béziers

ottaviani beziers

Ottaviani s’occupe de votre santé

Le 19 septembre Robert Ménard inaugurait une mutuelle solidaire « Mon Béziers, Ma Santé », déstinée aux habitants de la ville. Dans un article de Rue89, on peut lire que la personne qui a travaillé sur ce dossier de mutuelle, n’est autre que Robert Ottaviani, qui est est connu pour être passé par un groupe de RAC (Rock Against Communism) dans les années 90, Ultime Assaut, puis par le FNJ, le MNJ, et pour être proche des identitaires. Grâce à Ménard, Ottaviani a trouvé le moyen de recycler sa société Archange Conseil et Patrimoine, qui a été rachetée mi-août par Traditia, la société qui va s’occuper de la mutuelle « Mon Béziers, Ma Santé ». Il a aussi obtenu dans la foulée la gérance de Traditia Immobilier et de Traditia Entreprises et Professionnels.

Le maire aime recruter ses petits amis d’extrême droite, comme André Yves Beck, son directeur de cabinet, qui est aussi passé par de nombreuses chapelles de l’extrême droite radicale : ancien du FNJ, de troisième voie, de nouvelle résistance, ou encore d’Unité Radicale. Les militants d’extrême droite des municipalités FN ne connaissent pas le chômage, et trouvent le moyen de se remplir les poches.

Hayange

Engelmann est finalement visé par une plainte de son ancienne première adjointe, pour abus de confiance, abus de biens sociaux et harcèlement (voir Le Monde du 23/09/14). Et pour enfoncer un peu plus le clou, elle affirme que le maire aurait pris 7 mois de congé maladie pour faire sa campagne aux élections municipales.

apercu arrete image

Extrait de l’arrêté municipal

Engelmann dans la continuité de son délire islamophobe, a pris plusieurs arrêtés municipaux pour perturber la vie des personnes d’origine maghrébine ou de confession musulmane. Le dernier en date : imposer un stationnement pour les personnes à mobilité réduite devant une boucherie hallal, alors que le boucher branchait à cet endroit son camion frigorifique. Avant cela, il avait déjà pris des mesures du même goût : demander à son adjointe de déplacer les marchands maghrébins de la zone principale  du marché pour les installer plus loin, refuser qu’une professeure de danse anime un cours de danse orientale sous prétexte que cette pratique est incompatible avec le « Front National »,… (voir le site Hayange Plus Belle Ma Ville). Tous ces petits coups bas de la part du maire, ont un seul et même but : stigmatiser une partie de la population.

7ème arrondissement de Marseille

Stéphane Ravier, le maire du 7ème arrondissement de Marseille, qui est aussi conseiller municipal de Marseille, conseiller régional de PACA , Sénateur des Bouches du Rhône, peut encore en ajouter sur son CV… Comme les autres maires FN, il aime faire passer ses petites circulaires à ses employés communaux, dont celle du 26 mai, dans laquelle il leur demande de répondre à la population en français. Cette circulaire s’adresse implicitement aux agents des centres d’animations, et incrimine plus particulièrement les agents d’origine étrangère, soupçonnés à tort d’entretenir le communautarisme.  Le directeur d’un des centres sociaux de Marseille, interrogé par GoMet’ souligne que « cette circulaire est perverse et dangereuse. C’est du folklore et surtout du fantasme complet. Comme si tout le monde parlait arabe à la mairie, car c’est bien de cela dont il s’agit. C’est n’importe quoi. » (Voir l’article ‘Obligation de parler français : la mesure de Stéphane Ravier décodée’, du 17/09/14 sur Go Met’).

Cogolin

Le Maire Marc Etienne Lansade a une culture littéraire bien à lui, qu’il souhaite absolument inscrire dans sa ville. Dans le bulletin municipal de septembre, il annonce qu’il souhaite baptiser un futur parking du nom de Maurice Barrès, un écrivain surtout connu pour être un homme politique antisémite, et le maître à penser du nationalisme français du début du XXème siècle. Déjà au mois de juillet,  Marc Etienne Lansade avait tenté de rebaptiser le square Mansui, du nom d’un résistant cogolinois, pour le remplacer par le square Maurice Barrès.

Fréjus

Avec l’aide du maire, la commune a pu accueillir les 6 et 7 septembre l’université d’été du FNJ. Ce qui a permis à Rachline de réunir autour des jeunes du FN toute la troupe de Marine Le Pen, avec Julien Rochedy, Florian Philippot (vice président du FN), Yannick Jaffré (président du Collectif Racine), le maire de Beaucaire, …

Et comme Ravier, Rachline vient d’être élu sénateur grâce aux 19% des « Grands Electeurs » du Var qui ont voté pour lui… Des députés, des conseillers généraux et régionaux, et des conseillers municipaux du département, qui n’hésitent plus à afficher leur soutien à l’extrême droite.

La Horde

Laisser un commentaire »