Nouvelles des municipalités FN en bref

23 septembre 2014 2 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Régulièrement, nous essayerons de faire le point sur l’actualité des villes FN, en priorité à partir des informations fournies par des groupes antifascistes locaux ou des habitants, mais aussi de celles parues dans la presse régionale. N’hésitez pas à nous faire parvenir toute information susceptible de trouver sa place dans cette nouvelle rubrique, surtout si vous avez la malchance d’habiter l’une de ces municipalités…

Hayange

« tu vas faire ce que je te dis, sinon… » 

Deux autres adjoints FN viennent d’être relevés de leurs fonctions sans doute pour leur soutien à l’ancienne première adjointe déjà écartée de la municipalité fin août. Patrice Hainy adjoint aux sports et Emmanuelle Springmann adjointe au commerce, au développement économique, à la culture et aux animations siégeront  quand même au conseil municipal quant à l’ancienne première adjointe elle le désertera à présent. Le maire Engelmann va pouvoir commencer à diriger seul Hayange.

 

Mantes la Ville

Le maire Cyril Nauth doit aussi commencer à se sentir seul, puisqu’il ne reconduit pas des CDD de jeunes qui travaillaient dans les Centres de Vie Sociale, Mantes la Ville en compte trois. Il déclare « Le titre de Centre de Vie Sociale a une connotation trop socialiste, voire soviétique ». En même temps les cadres de la mairie préfèrent abandonner leur emploi dans la commune (une quinzaine d’entre eux sur un total de 20 personnes) auraient quitté leurs fonctions.

 

Beziers

Robert Ménard après avoir interdit d’étendre son linge aux balcons, et avoir instauré un couvre feu pour les mineurs de moins de 13 ans (l’été, le week-end et pendant les vacances), le voici qu’il sort un « arrêté anticrachats dans l’espace public ». Il justifie cette décision par le fait d’une meilleur attractivité de la ville et pour lutter « contre les maladies transmissibles par la salive ». Cet arrêté fait doublon avec un décret du gouvernement du gouvernement Vichy de 1942.

 

Le Pontet

Le maire Joris Hebrard vient de décider de supprimer les subventions pour le Telethon, après avoir supprimé la gratuité des cantines pour les enfants pauvres. Il en faut de l’argent pour pouvoir augmenter son salaire de 44%.

 

La Horde

2 commentaires »

  1. George Abitbol 23 septembre 2014 at 09:31 - Reply

    Merci pour ces nouvelles. Des liens vers d’éventuels articles détaillant plus les différents points évoqués ne seraient néanmoins pas superflus. Non pas que je doute de vos sources mais cela enrichirait vraiment ce résumé.

    • La Horde 23 septembre 2014 at 11:05 - Reply

      Effectivement : on va rapidement rajouter les liens vers les articles, et tenir compte de la remarque pour les prochain bulletins.

Laisser un commentaire »