Le FN prend racine en Indre-et-Loire

8 septembre 2014 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur le site Demain le Grand soir :

Logo du Collectif Racine : attention, à ne pas confondre avec la Prévention routière…

Logo du Collectif Racine : attention, à ne pas confondre avec la Prévention routière…

En septembre, va se créer en Indre et Loire, une section du collectif « Racine ». Ce groupe a pour vocation de rassembler « Enseignants du primaire, du secondaire ou du supérieur, de l’enseignement général et technologique comme professionnel, du public aussi bien que du privé, nous nous engageons, dans le cadre du Rassemblement Bleu Marine, pour le redressement de l’Ecole de la République »

Il existait déjà des sections dans le Var, la Loire Atlantique et Paris. Outre notre département, trois autres sections voient le jour, celles du Cher, du Finistère et des Bouches du Rhône. Le « mouvement » reste confidentiel mais sur les 7 sections départementales, 2 voient le jour en région Centre. La loi 2008-790 du 20 aout 2008 , code de l’éducation précise, dans son chapitre Ier : Dispositions générales. Article L111-1 , modifié par LOI n°2013-595 du 8 juillet 2013 – art. 2 :

«  L’éducation est la première priorité nationale. Le service public de l’éducation est conçu et organisé en fonction des élèves et des étudiants. Il contribue à l’égalité des chances et à lutter contre les inégalités sociales et territoriales en matière de réussite scolaire et éducative… Outre la transmission des connaissances, la Nation fixe comme mission première à l’école de faire partager aux élèves les valeurs de la République. Le service public de l’éducation fait acquérir à tous les élèves le respect de l’égale dignité des êtres humains, de la liberté de conscience et de la laïcité….L’école garantit à tous les élèves l’apprentissage et la maîtrise de la langue française. L’acquisition d’une culture générale et d’une qualification reconnue est assurée à tous les jeunes, quelle que soit leur origine sociale, culturelle ou géographique ».

Voila de quoi mettre à mal ce beau dispositif. Rappelons que , dans notre numéro 91 (décembre 2013) nous dénoncions Jean-Guy Protin, instit à Velpeau, un nouveau converti de la secte « Bleue Marine » (et ancien militant du Parti des Travailleurs). Ce personnage falot, qui continue activement à semer sa propagande de haine sur les marchés, est peut être pressenti pour en être un des leaders ? Si l’affaire n’était pas si grave, ce pourrait être risible…

Laisser un commentaire »